Patrice de Carné, directeur de SBT France

Patrice de Carné est nomméDirecteur de la Division Siemens Building Technologies de Siemens France

Diplôméde l’école spéciale de la Mécanique et de l’Electricité, il rejoint SiemensBuilding Technologies en 1986 comme responsable réalisation Ile-de-France, puischef du service affaires spéciales. De 1989 à 2004 il est successivementdirecteur d’agences, directeur régional IDF et direction des opération. Depuis2004, il occupait la fonction de directeur d’activités sécurité incendie pourla France.

Egalementtrès actif dans le monde syndical, il est président du groupement desentreprises de sécurité incendie (GESI) et du comité Bâtiment du Gimelec.

Source : https://www.siemens.fr/buildingtechnologies

Bilan SIFER 2007

La 5ème édition du SIFER qui a fermé ses portes le 14 juin dernier a réuni plus de 280 exposants et près de 3 500 visiteurs, en provenance de 37 pays, affichant ainsi une hausse de + 15% par rapport à 2005.

Le nombre important de visiteurs étrangers (27%) conforte le positionnement de ce salon comme un lieu de « business » au niveau mondial, et Lille Métropole comme la vitrine internationale de tous les acteurs du ferroviaire.

Face aux résultats positifs de cette édition, plus d’1/3 des exposants présents ont d’ores et déjà   réservé leur stand pour la prochaine édition fixée à 2009.

Les exposants sont déjà   nombreux à avoir réservé leur stand pour la prochaine édition du SIFER. Mack Brooks France, donne d’ores et déjà   rendez-vous aux professionnels du rail pour la 7ème édition du Salon International de l’Industrie Ferroviaire en juin 2009 à Lille.

Source : https://www.sifer2007.com

Alléger la charge !

Prix européens de bonnes pratiques

Dans le cadre de la « semaine européenne de la sécurité et de la santé au travail » 2007, l’Union européenne lance un appel à candidatures, en vue des nominations pour les prix européens de bonnes pratiques en matière de sécurité et de santé au travail.

Il s’agit cette année de récompenser les entreprises, ou les organisations ayant contribué, de manière remarquable et de façon innovante, à réduire les troubles musculo squelettiques (TMS), en prévenant l’apparition de ces troubles, ainsi qu’en prenant des mesures visant à préserver, réadapter et réinserer les travailleurs en ayant souffert.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont les problèmes les plus fréquents rencontrés sur le lieu de travail en Europe. Près de 24 % des travailleurs européens font ainsi état de douleurs dorsales et 22 % se plaignent de douleurs musculaires. Les TMS entraînent non seulement des souffrances physiques et des pertes de revenus, mais représentent également un coût élevé pour les entreprises et l’économie nationale. Tous les travailleurs sont susceptibles d’être touchés, alors que les TMS peuvent être évités en évaluant les tâches au préalable, en prenant des mesures préventives et en effectuant des vérifications quant à l’efficacité de ces mesures.

Dans ce contexte, toutes les bonnes pratiques ayant contribué à lutter contre l’apparition de tels troubles et à réduire leurs effets sur la santé des travailleurs qui en ont été atteints sont les bienvenues.

Source : https://www.travail.gouv.fr

Bastide Manutention sur le point de devenir une entité de Fenwick

Fenwick-Linde a engagé un processus de rachat pour l’une de ses plus anciennes et plus importantes concessions : Bastide Manutention, concessionnaire exclusif Fenwick pour la région Midi-Pyrénées (à l’exception des Hautes-Pyrénées) depuis près de 40 ans.

Dès la finalisation du rachat (actuellement prévue pour le 1er juillet 2007), la direction de la concession sera confiée à l’actuel Directeur de la région du Nord : Grégory Lalau.

Source : https://www.fenwick.fr

10e Forum international de la maintenance : appel à conférences

Dans le cadre de la prochaine édition de Maintenance Expo, le salon des compétences et solutions de maintenance industrielle et tertiaire du 13 au 16 novembre, se déroulera le 10e Forum international de la maintenance, organisé par l’Afim.

Le thème retenu pour la présente édition est :

La maintenance : fonction essentielle du management des ressources de l’entreprise.

Les interventions proposées devront présenter la mise en oeuvre de méthodes de travail ou de technologies dans les activités de maintenance ayant pour objectifs l’amélioration de la sécurité, de la fiabilité, de la maintenabilité et de la disponibilité des installations techniques, industrielles ou tertiaires. L’objectif de ce Forum étant de promouvoir les bonnes pratiques effectivement mises en oeuvre, les témoignages devront s’appuyer sur des expériences d’une durée suffisante pour avoir pu en mesurer les résultats. Les pratiques vécues dans d’autres pays que la France seront privilégiées. Les sujets traités devront répondre aux thématiques retenues détaillées ci-après.

Mardi 13 novembre :

e-catalogues multi-marques de pièces de rechange et composants industriels

– perspectives du marché de la maintenance en France et en Europe

– évaluation du gisement de productivité en gestion des fournitures industrielles

– identification, caractérisation et classification des fournitures industrielles

– organisation des e-catalogues multi-marques : comment retrouver un article

– choix des normes et standards pour la mise en oeuvre des e-catalogues multi-marques

– évolution des modalités d’appels d’offre et d’achat des fournitures industrielles

– gestion des stocks déléguée

– utilisation des e-catalogues multi-marques en conception des équipements

– e-procurement et places de marché des fournitures industrielles

Mercredi 14 novembre :

Mise en oeuvre et évolutions de la TPM dans l’industrie manufacturière

– évaluation des gisements de progrès possibles

– retours d’expériences de la mise en oeuvre de démarches TPM

– de la Total Production Maintenance au Total Production Management

– pourquoi choisir la certification officielle JIPM ?

– modalités des audits de certification

– mesure des progrès réalisés et mise en place d’indicateurs convaincants pour les directions financières

– pérennité de la démarche après le départ des initiateurs

– mise en oeuvre de la TPM dans un contexte de restructuration

– la TPM appliquée à la conception des installations

– adaptation des outils GMAO et de leur utilisation dans la mise en oeuvre de la TPM

Jeudi 15 novembre :

S’organiser et manager autrement pour une meilleure intégration de la maintenance et de l’exploitation à la conception des installations

– mesure du coût global d’acquisition d’une installation sur sa durée de vie

– principes de prise en compte de la maintenance et de l’exploitation à la conception

– identification et hiérarchisation des causes potentielles de dysfonctionnement lors des phases amont des projets

– comment impliquer l’ensemble des métiers participant au projet sur la durée de vie de l’installation

– formation des concepteurs aux contraintes d’exploitation et de maintenance

– mise en oeuvre des normes militaires ou aéronautiques

– engagement des assurances pour réduire les risques

Vendredi 16 novembre :

Favoriser l’emploi après 60 ans malgré la pénibilité des métiers de maintenance

– résultats de l’enquête nationale Pénibilité des métiers de la maintenance menée par l’Afim pour le compte de la Direction des relations du travail

– pratiques développées pour réduire la pénibilité des métiers de maintenance

– contribution des organismes d’accompagnement : INRS , Anact, Cram, Médecine du travail…

– pratiques développées pour réduire les causes d’accident du travail et de maladies professionnelles en maintenance

– savoir détecter les signes précurseurs d’inaptitude professionnelle en maintenance

Les propositions de conférence doivent parvenir à l’Afim sous la forme d’un résumé en 10 lignes maximum, avant le 30 juin 2007.

– soit par courrier postal à l’adresse suivante : Afim – 10 rue Louis Vicat – 75015 Paris

– soit par courrier électronique à l’adresse suivante : afim@afim.asso.fr

Source : https://www.afim.asso.fr

Contact : afim@afim.asso.fr

Le Recknagel ‘ Génie climatique

Depuis sa première édition française en 1980, le Recknagel s’est imposé comme la référence absolue pour tous les professionnels des différents métiers du génie climatique.

Cet ouvrage, complet, traite aussi bien des données fondamentales, que des applications du conditionnement d’air, de la ventilation, du chauffage ou du froid.

Il est également doté d’une dimension pratique car il donne les méthodes et les données chiffrées pour la conception, l’installation et la maintenance des équipements.

Au sommaire de cette « bible » du génie climatique :

Les données de base météorologiques ;

Les données de base thermodynamiques ;

L’acoustique élémentaire ;

Les principales techniques de mesure ;

Les bases techniques de régulation ;

Les règles de base pour les économies d’énergie ;

Les données fondamentales de la protection contre la corrosion et le tartre ;

Les techniques de ventilation et de climatisation ;

Le chauffage ;

La production d’eau chaude sanitaire ;

Les techniques du froid…

Ernst-Rudolf Scramek, Adelaïde Bodson

Collection Technique et Ingénierie – Dunod éditions – 1824 pages

EAN 13 : 9782100483532

Source : https://www.dunod.com

Rencontres Synamap 2007

Prévention, protection et sécurité au travail : la nouvelle donne a mobilisé les professionnels réunis le 24 mai à la Maison de la Chimie. En France, 46 000 salariés sont victimes d’un accident de travail grave chaque année et 35 000 personnes sont reconnues atteintes d’une maladie professionnelle.

La santé et la sécurité des hommes au travail, plus que jamais des défis pour les entreprises et les administrations, sont aujourd’hui confrontées à l’évolution de l’organisation du travail : des collaborateurs plus mobiles, des statuts plus précaires, des régimes sociaux qui se multiplient (indépendants, fonctionnaires…).

Face à cette nouvelle donne, près de 200 professionnels du secteur se sont lors des 1ères Rencontres des acteurs majeurs de la santé et de la sécurité au travail. 200 participants d’autant plus alertés que de nouveaux enjeux sont apparus : risques émergents (avec les nanotechnologies par exemple), vigilance accrue sur les maladies, ré-équilibrage entre prévention et protection, obligation générale de sécurité pour les employeurs.

Le SYNAMAP a annoncé la tenue d’une deuxième édition des Rencontres en 2008.

Source : https://www.synamap.fr

Gestion de production

Rockwell Automation ajoute deux nouveaux outils, FactoryTalk Integrator et FactoryTalk Portal, à sa suite logicielle intégrée de gestion de la production et des performances FactoryTalk. Leur objectif : faciliter l’intégration des diverses données de l’entreprise et leur accès à tous les niveaux, (afin d’offrir une vision globale de l’entreprise et favoriser les prises de décision). Ces outils étendent encore la portée de l’Architecture Intégrée de Rockwell Automation.

Source : https://www.ra.rockwell.com

DuPont annonce la création du réseau Nomex de fabricants partenaires

DuPont, qui fabrique la fibre NOMEX® résistante aux flammes, constitue en Europe un réseau de partenaires qualité NOMEX® (NOMEX® Quality Partner, NQP). Aux côtés de DuPont, un certain nombre de filateurs et de fabricants de tissus et de vêtements feront converger le développement des produits et les stratégies marketing pour offrir à l’utilisateur final européen des vêtements de haute performance résistants à la chaleur et aux flammes.

Depuis son lancement en 1967, NOMEX® s’est imposé comme une norme en matière d’équipements de protection contre la chaleur et les flammes. Dans 80 pays, les services d’urgence et les professionnels évoluant en environnement à risques bénéficient tous, aujourd’hui, de la qualité supérieure et de l’innovation constante apportée par cette fibre.

Véronique Bernat, Responsable Marketing pour la protection NOMEX® destinée à l’industrie, EMEA, estime que « par rapport au reste du monde, l’Europe occidentale est à la pointe en matière de santé et de sécurité, cela se reflète dans la législation et les attentes des utilisateurs finaux. L’opportunité de croissance y est délicate mais potentiellement profitable pour des produits de haute qualité alliant des performances exceptionnelles à des prix raisonnables ».

« Les marchés sont de plus en plus exigeants et l’alignement des ressources de la chaîne d’approvisionnement est une condition nécessaire à la réussite concurrentielle. Pour son réseau NOMEX® Quality Partner, la société DuPont souhaite réunir 30 à 40 fournisseurs partageant sa haute considération de la qualité et du service. Avec le développement de ce réseau, elle espère également faire profiter le marché de son innovation, de façon efficace et avec un bon rapport qualité prix. »

« Nos partenaires entretiennent des relations durables avec les utilisateurs finaux européens, et connaissent très bien leurs besoins, ajoute Véronique Bernat, et nous, nous apportons une vision globale et une compétence unique en matière de fibres de haute technologie. L’approche NQP nous permettra, simultanément, d’anticiper et de relever les futurs défis du marché avec réactivité et discernement. »

Les partenaires NQP auront un accès privilégié aux innovations de la fibre NOMEX®, ainsi qu’aux connaissances techniques de DuPont et à ses installations de tests dernier cri, comme les dispositifs THERMO-MAN® et ARC¬MAN® permettant d’évaluer précisément la qualité et les performances des produits finis.

Les vêtements répondant aux normes de performance de DuPont seront identifiables grâce au sigle NQP” apposé sur les nouvelles étiquettes NOMEX®. Ces étiquettes indiquent non seulement que le tissu qui compose le vêtement répond aux normes internationales de protection contre la chaleur et les flammes, voire les dépasse, mais également que le produit fini a été testé de façon exhaustive pour que son utilisateur ait la garantie de l’excellence de ses performances.

Source : https://www.dpp-europe.com

Altair Quickcheck

[Test simple des détecteurs Altair et Altair Pro]

La nouvelle station de test Altair QuickCheck est conçue pour tester les détecteurs monogaz Altair et Altair Pro. Cette station permet de contrôler l’alarme, visuelle, sonore et vibrante du détecteur et teste la réponse de l’appareil à une concentration de gaz connue.

Les résultats du test s’affichent sur trois LED d’indication : test d’alarme, test de réponse au gaz et indication finale de succès ou échec. La LED verte signifie un test réussi, la rouge un test échoué et la clignotante un test en cours. Le marquage est affiché sur le détecteur pendant 24 heures après le test fonctionnel.

Pour tester les détecteurs Altair et Altair Pro, appuyez simplement sur le bouton et introduire le détecteur dans la station de test. La date, l’heure et le résultat du test sont enregistrés sur le détecteur.

L’Altair peut enregistrer 25 évènements alors que l’Altair Pro peut en enregistrer 50.

La station de test Altair est disponible, soit en version manuelle, soit en version automatique.

Galaxy

[Système de test ou de calibrage automatique pour détecteurs de gaz portables]

Le dispositif Galaxy multifonctions est un système de test et de calibrage à mémoire pour tous les détecteurs de gaz portables MSA.

Simple d’utilisation, de conception durable et conviviale, cette station de test automatique apporte des performances optimisées aussi bien à de simples unités autonomes qu’à des systèmes multiples.

Le Galaxy peut être utilisé avec un PC ou en tant que système autonome. Une fois le détecteur de gaz inséré dans le Galaxy, il peut être testé, calibré et chargé. Le Galaxy peut être utilisé avec les détecteurs de gaz MSA Solaris, Sirius, Orion, Orion Plus, Tankscope II, Altair et Altair Pro.

Source : https://www.msa-gallet.fr