Salon easyFairs Building Innovations : 80% des visiteurs satisfaits

La première édition du salon easyfairs Building Innovations, les 29 et 30 janvier derniers à Toulouse, positionne l’offre spécifique « time and cost effective » d’easyFairs en France.

Un rendez-vous de décideurs avec près de 1.000 visiteurs à Toulouse. Maîtres d’ouvrage (33%), maîtres d’oeuvre (28%) et gestionnaires (11%) ont apprécié la pertinence et le concept du salon easyFairs Building Innovations.

51.2% d’entre eux ont découvert de nouveaux produits : efficacité énergétique, matériaux performants, bâtiment intelligent, gestion de l’eau et de l’air sont parmi les spécialités les plus recherchées….

Porteurs de projets à court et moyen terme (résidentiel individuel ou collectif, bureaux et commerces, industriel et logistique, agricole, …), 64,5% des visiteurs prévoient d’acheter prochainement des produits ou services présentés sur le salon.

Plus de 500 participants ont assisté aux conférences sur le Green Building

Quatorze ateliers-conférences sur les dernières tendances technologiques et réglementaires ont été animés par les meilleurs experts : évolution des matériaux de construction, agromatériaux au service du bâtiment performant, bâtiments sociaux à haute performance environnementale sont quelques uns des thèmes qui ont attiré un auditoire professionnel, avide d’informations de qualité.

Les Prochains rendez-vous :

Les 28 & 29 mai 2008 à Marseille, Parc Chanot

Les 25 & 26 juin 2008 à Nantes, La Beaujoire

Les 16 & 17 octobre 2008 à Lyon, Eurexpo

Source : https://www.easyfairs.com

L’Afim présente ses prochaines sessions de formation

La sécurité lors des interventions de maintenance industrielle

Dijon – 11 & 12 juin 2008

Changer la donne en matière sécurité. Avec des taux de fréquence d’accidents égaux à 2 à 6 fois la moyenne nationale, les professionnels de maintenance sont extrêmement exposés aux risques. Ne pas connaître ces risques c’est se mettre et mettre les autres en situation dangereuse. Ce séminaire est un moyen de disposer des connaissances nécessaires et maîtriser ainsi les dangers de manière préventive. Les différentes typologies d’accidents, la réglementation du travail, le risque vu et prévu par les concepteurs, le risque à maîtriser par les mainteneurs, les procédures à mettre en oeuvre lors des interventions sont les sujets essentiels abordés et traités pour 830 €. Une incapacité de travail pour surdité coûte à l’employeur… 100 000 € !

Les 7 secrets d’un plan de progrès maintenance

Strasbourg – 21 & 22 mai 2008

Faire progresser la maintenance est une volonté des directions et responsables techniques. Mais que veut-on précisément améliorer : la disponibilité des installations ? Les coûts de maintenance ? La gestion des stocks de pièces ? La fonction maintenance ? Le service maintenance ?

Ce séminaire clarifie les composantes du coût global maintenance, les activités nécessaires de la fonction maintenance, le rôle du service maintenance dans le cadre de la fonction maintenance. Il permet d’acquérir une méthodologie d’analyse des performances actuelles et des améliorations possibles. Il présente des axes de progrès tels que la prise en compte de la maintenance dès la phase d’investissement, l’externalisation, la maintenance assurée par la production, le besoin de professionnalisation des acteurs. Enfin, il traite des facteurs de réussite de tout plan de progrès : l’implication des différents acteurs, le plan de communication, sa rentabilité économique.

Concilier besoins et contraintes des donneurs d’ordres et prestataires de maintenance

Paris – 27 & 28 mai 2008

Confier ses équipements de production pour des interventions de maintenance à un prestataire ne peut se faire que dans le cadre d’une relation de confiance. Ce séminaire, basé sur l’expérience confirmée de ses animateurs, analyse les meilleures pratiques pour construire un partenariat durable et équitable pour chacune des parties. Il permettra aussi aux stagiaires de comprendre la réalité d’une relation « marchande » et tout l’intérêt que représente la recherche en commun de l’amélioration continue permanente. De nombreuses animations pratiques dans tous les domaines de la relation (sécurité, qualité, environnement, gestion des personnels, coûts, délais) illustreront les deux journées.

Maintenance préventive des équipements : intérêts et inconvénients des démarches MBF et RCM

Paris – 1 & 2 avril 2008

Ce séminaire situe la maintenance préventive dans l’ensemble des méthodes de maintenance. Il propose une politique de maintenance en 10 étapes permettant d’assurer la réussite de la définition et de la mise en place de la maintenance préventive. Mais comment définir la maintenance préventive : remplacements, prédictive, conditionnelle ? Quelles méthodes ? La réponse est apportée, notamment avec les présentations de la MBF et de la RCM, de leurs avantages et de leurs inconvénients. De mêmes les solutions de réalisation et d’exploitation sont présentées et expliquées, sans oublier les moyens de contrôles non destructifs d’actualité. De l’avis des participants, un séminaire pragmatique qui suscite des améliorations des plans de maintenance existants.

L’amélioration de la productivité des équipements par l’implication des utilisateurs

Dijon – 2 & 3 avril 2008

Comment mieux contrôler les coûts de maintenance et réduire les coûts de possession des équipements ? Comment améliorer leurs performances en termes de qualité, productivité, disponibilité et sécurité si les équipements ne sont pas en « bonne santé » ?

Personne n’oblige un acheteur à acheter un produit ou un service. Mais la vision que l’acheteur potentiel a de l’atelier et d’un parc d’équipements de production « en bonne santé » est déterminante. Une bonne image, une mise en confiance, est « un plus » lors de sa prise de décision.

Ce séminaire présente les méthodologies qui permettront d’atteindre ces objectifs, avec des outils simples et peu coûteux, pour le maintien, l’amélioration et le suivi des équipements de production. Ces méthodologies font appel à la participation active du personnel de production ainsi qu’à leur connaissance intime et précise de leurs outils de travail. Elles favoriseront l’émergence d’un « esprit maintenance ». Des exercices pratiques sont proposés pour assurer l’apprentissage de ces méthodes et le maintien durable de ces actions.

Les obligations des responsables vis-à-vis du Code du travail

Villeurbanne – 20 & 21 Mai 2008

Sans être nommément le responsable hygiène et sécurité de votre entreprise, vous en endossez les attributions ! Aussi, que vous soyez responsable de maintenance, futur animateur de prévention, cadre technique, chargé d’affaires, donneur d’ordres, prestataire…

– sachez trouver le fil directeur des obligations santé-sécurité prévues par le Code du travail,

– sachez utiliser les outils de maîtrise des risques professionnels attachés à votre fonction,

– sachez organiser vos relations avec les acteurs de la prévention : CHSCT, Inspection du Travail, Cram, bureaux de contrôle…

L’analyse des nombreux dysfonctionnements enregistrés en matière de santé et de sécurité pour les métiers de maintenance nous rappellent que la réussite dans ce domaine n’est pas le fruit du hasard. N’attendez pas que la jurisprudence vous rattrape pour agir… Avec l’Afim, tentez une approche pragmatique du Code du Travail, clarifier vos connaissances et bénéficier de nombreux échanges sous la houlette d’un véritable conseil dans la maîtrise des risques professionnels.

Quels indicateurs de performance maintenance ? Tableaux de bord et valeurs référentielles

Dijon – 20 & 21 mai 2008

Un séminaire pour identifier, sélectionner et mettre en place les indicateurs pertinents de mesure de la performance de la fonction maintenance. Un séminaire pour définir les objectifs des tableaux de bord et la manière de les mettre en oeuvre en évitant les pièges classiques, notamment ceux concernant la qualité et la quantité des informations à recueillir. Un séminaire pour acquérir une démarche structurée d’établissement des budgets des maintenance qui, loin d’être des budgets comptables constituent de véritables plans d’actions de progrès. Enfin, en conclusion : comment faire adhérer tous les partenaires de l’entreprise à ces budgets ?

Maintenance et informatique : choisir, installer et mieux utiliser une GMAO

Paris – 21 & 22 mai 2008

La mise en place d’une GMAO est un investissement important, tant par le coût que par l’impact sur l’organisation de la fonction maintenance. Quelles fonctions doit remplir la GMAO ? Quelles contraintes doit-elle respecter ? Comment choisir le logiciel le mieux adapté aux besoins spécifiques de l’entreprise ? Comment mettre en oeuvre le projet pour que celui ci soit une réussite ? Comment vendre le projet à sa direction ? Toutes ces questions sont traités dans ce séminaire qui présente des axes de solutions, mais aussi des retours d’expérience : pourquoi ont-ils réussi ? pourquoi ont-ils échoué ?

Prendre en compte les contraintes de maintenance dans les projets d’investissement : la démarche PCMI

Dijon – 28 & 29 mai 2008

60 % à 70 % du coût global de maintenance d’un matériel sont la conséquence de décisions prises lors de sa conception. Ce coût global de maintenance d’un équipement sur sa durée de vie représente 2 à 3 fois le coût d’investissement initial. Ce séminaire permet aux acquéreurs de matériel, tout comme aux responsable maintenance et aux constructeurs, d’identifier les facteurs à prendre en compte pour diminuer ce coût global de maintenance. Un véritable guide de maintenance à l’investissement est fourni aux participants : c’est un recueil des règles essentielles à intégrer dans la conception des matériels. La procédure de mise en oeuvre de cette démarche est expliquée et des exemples concrets en milieu industriel sont présentés, y compris des exemples sur machines dites « catalogue ».

Risques des fluides sous pression en intervention maintenance

Paris – 10 & 11 juin 2008

Les interventions sur les équipements et circuits présentent des risques importants. Ne pas connaître ces risques c’est se mettre et mettre les autres en situation dangereuse. Ce séminaire est un moyen pour transmettre les connaissances nécessaires et ainsi maîtriser préventivement les dangers : réglementation, risques liés à la pression, risques d’éclatement ou de rupture, risques de projection… Des exercices pratiques appuient la formation théorique et permettent ainsi une application immédiate dans votre entreprise.

Source : https://www.afim.asso.fr

Urbasolar réalise pour FM Logistic, la plus grande centrale photovoltaïque d’Europe intégrée en toiture

Urbasolar, spécialiste des centrales photovoltaïques clés en main pour les industriels et les collectivités, réalise la plus grande opération de toiture photovoltaïque : 54 000 m2 de membranes solaires sont en cours d’installation en étanchéité d’un bâtiment de FM Logistic, expert de la chaîne logistique globale.

Cette toiture photovoltaïque sera intégrée à un bâtiment de FM Logistic pour réaliser les activités logistiques de l’enseigne Carrefour. Ce bâtiment, situé à Laudun, dans le Nord du Gard, disposera d’une membrane d’étanchéité intégrant une centrale photovoltaïque d’une puissance de 1,4 mégawatt. Cet équipement produira 1 650 000 kWh par an, soit la consommation électrique de près de 500 ménages.

Avant de livrer une centrale clés en mains, Urbasolar a assuré l’ensemble du montage du projet, depuis l’étude de faisabilité, l’ingénierie technique et financière, le lancement et le suivi des procédures administratives, l’interface avec les pouvoirs publics et le distributeur d’électricité soumis à obligation d’achat, jusqu’au raccordement.

Source : https://www.urbasolar.com

Ligne de vie horizontale à rappel automatique

Pour relever les défis que présentent les chantiers d’aujourd’hui, DBI-SALA, marque de Capital Safety, propose un système de ligne de vie horizontale à rappel automatique EZ-Line. Unique en son genre, ce système novateur facilite grandement l’installation, le rembobinage et le démontage des lignes de vie horizontales, grâce à son dispositif de rappel automatique intégré. Pour dérouler et enrouler ce système d’une longueur totale de 18 mètres, il suffit d’utiliser son carter portatif ultra-compact. Le système EZ-Line, qui pèse 33 % de moins que la plupart des lignes de vie horizontales, permet également de réduire la charge que doivent porter les employés.

La ligne de vie horizontale à rappel automatique EZ-Line se compose d’un câble de 6mm d’une longueur totale de 18 mètres, d’une poignée de rappel automatique du câble qui permet de tendre la ligne et de rembobiner le câble dans son carter. Cette poignée sert en outre d’indicateur de pré-tension ; le carter protège le câble contre l’usure que peut causer un stockage inapproprié.

Cette ligne de vie est compatible avec la plupart des poteaux pour lignes de vie horizontales disponibles sur le marché.

Source : https://www.capitalsafety.com

Câblage à l’abri des intempéries

En association avec les bureaux d’études des fabricants utilisateurs, Moss a développé la solution Spiralguard : une gaine spiralée flexible qui met tous les câbles et tuyaux à l’abri des intempéries. Son plastique haute résistance supporte non seulement les températures les plus extrêmes (de -65 à +90 voire +100 °C), mais il résiste aussi à la déformation, à l’abrasion et même aux UV. Par ailleurs, le chanfrein à l’intérieur de la gaine protège également les câbles contre les frottements.

Facile à stocker et à utiliser avec sa présentation en rouleaux, cette spirale tout-terrain protège tous tuyaux et câbles (hydrauliques, pneumatiques ou électriques) dans tous les secteurs d’activité : agriculture, travaux publics, activités forestières, extraction de minerais…

Source : https://www.mossplastics.com

Fluke vous invite à des séminaires et des webinaires gratuits !

Venez découvrir

– La Technologie FUSION de nos nouvelles caméras infrarouges

– Les nouvelles réglementations dans le domaine des perturbations et de la Qualité de fourniture électrique.

– Présentations et applications des nouvelles technologies de diagnostic.

– Dans le bâtiment, la maintenance mécanique et électrique, le chauffage et la climatisation, l’énergie…

Réservez des à présent votre participation à l’un des séminaires de formation gratuits FLUKE en nous renvoyant par fax au 01 48 17 37 30 votre inscription (vous pouvez télécharger votre bulletin sur le site www.fluke.fr et cliquez sur Evènements / Séminaires) ou par email info@fr.fluke.nl (en précisant vos coordonnées postales complètes et participez ainsi au tirage au sort pour gagner la nouvelle caméra ou un analyseur de réseau électrique.

Les dates et villes :

Nice 09/04, Marseille 10/04, Quimper 23/04, Nantes 24/04, Grenoble 28/05, Lyon 29/05, Strasbourg 10/06, Pont à Mousson 11/06, Rouen 25/06, Orly 26/06

Horaires :

La thermographie de 9h à 12h,

La qualité de l’énergie de 13H30 à 16h30

Vous ne pouvez pas vous déplacer ?

Fluke organise des Webinaires ( Séminaires en ligne ) GRATUITS sur la thermographie.

Tenez-vous informé sur les dernières techniques de dépannage. Participez à un webinaire Fluke GRATUIT (séminaire en ligne) sur les applications :

– de la thermographie. Après avoir passé 60 minutes avec nous, vous serez en mesure:

– de comprendre les avantages de l’utilisation de la thermographie dans votre travail ;

– d’identifier les problèmes potentiels de façon plus efficace ;

– de déterminer plus rapidement la meilleure stratégie de dépannage à adopter.

Si vous souhaitez participer à ce webinaire, venez vous inscrire en ligne.

Source : https://www.fluke.fr

Découvrez le catalogue interactif Demos des formations Production et Maintenance

En quelques clics, grâce au catalogue interactif Demos, découvrez une gamme complète de 153 formations opérationnelles organisées autour des thématiques suivantes :

– Production

– Maintenance

– Transports

– Logistique

Grâce à une veille permanente et à un réseau exclusif de consultants constitué de professionnels en poste et d’experts du secteur, nos programmes sont constamment renouvelés et actualisés.

Complémentaires aux formations, Demos organise également des séminaires d’actualité. Tout au long de l’année restez à la pointe de l’actualité de votre secteur et confrontez vos points de vue avec celui d’experts. Comparez vos méthodes et vos pratiques avec celles de vos confrères et décryptez les enjeux stratégiques majeurs de votre fonction.

Et si vos besoins sont spécifiques, Demos conçoit, avec vous, des solutions adaptées à vos problématiques.

Découvrez également nos formations Sécurité.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :

qse@demos.fr

industrie@demos.fr

Source : https://www.demos.fr

Un nouveau groupe de travail au SYNAMAP : innocuité des matériaux des EPI

Un nouveau groupe de travail s’est constitué au sein du Synamap : « Innocuité des matériaux des EPI ». En effet, dans un contexte global de principe de précaution, l’arrivée de REACH responsabilise plus avant les fabricants d’EPI quant à la présence de substances préoccupantes pouvant être extraites durant leur utilisation. Ce groupe de travail réunit à ce jour une vingtaine d’adhérents, répartis en sous groupes.

Leurs missions couvrent la majorité des questions actuelles auxquelles peuvent être confrontés les fabricants d’EPI :

– Etablir une charte de bonne conduite dans la conception et la fabrication des EPI en considération de l’innocuité,

– Créer des fiches par matériau à destination des fabricants et utilisateurs d’EPI établies à l’aide de documents tels que le projet de norme du TC 309 WG2 et CEN BT WG132, explicitant les substances préoccupantes et allergènes potentiels et les essais de détection y afférant,

– Répertorier les bonnes pratiques de fabrication et les diffuser.

Source : https://www.synamap.fr

ThermaCAM Série T : Efficacité terrain avec la caméra infrarouge FLIR Systems

La nouvelle caméra IR portable ThermaCAM série T/B se caractérise essentiellement par une résolution de 320×240 pixels, un écran tactile avec stylet, un appareil photo numérique intégré, des fonctions complètes de mesure et un design novateur.

FLIR Systems, 1er constructeur mondial des caméras infrarouges, présente aujourd’hui sa ThermaCAM série T/B, une nouvelle caméra infrarouge compacte et portable dotée de toutes les fonctions d’imagerie et de mesure dernier cri.

La nouvelle série T/B se caractérise par une facilité d’utilisation exceptionnelle, un écran tactile et un appareil photo intégré pour le visible. Son détecteur, mis au point et fabriqué en interne, produit d’excellentes images de résolution 320×240 pixels. Avec un prix s’étageant entre 16 k€ et 25 k€, ce nouveau modèle se place en tant que référence sur le marché concurrentiel des caméras infrarouges portables.

La ThermaCAM série T/B existe en version T pour les applications industrielles et en version B pour le secteur du bâtiment. Ces deux modèles intègrent un appareil photo numérique ultra compact, et bénéficient d’une ergonomie spécifiquement améliorée : un objectif infrarouge inclinable à 120° et des boutons de commande faciles d’accès, pour le plus grand confort de l’utilisateur.

Caractéristiques

Les images sont affichées sur un grand écran tactile de 3,5 pouces, une innovation sur ce type de produits, offrant ainsi de nouvelles fonctionnalités : il permet d’esquisser directement sur l’image et facilite la navigation dans les menus du logiciel de la caméra.

La caméra possède également une nouvelle fonction nommée ThermaFusion, permettant une transition continue de l’image thermique à l’image visible et vice versa, à l’écran, sans jamais perdre les capacités de mesure. ThermaFusion est particulièrement utile pour l’inspection et la mise au point de produits, lorsqu’il est nécessaire de suivre l’évolution des températures de manière détaillée.

La caméra série T/B est compatible avec le logiciel ThermaCAM Reporter 8.2 pour la création de rapports à l’aide d’un assistant, incluant des fonctions perfectionnées de traitement d’image et de calcul de température.

Avec un indice de protection IP54, une résistance aux chocs de 2G, d’une autonomie allant jusqu’à quatre heures en utilisation continue, le modèle T/B ne pèse que 880 g et peut être utilisé partout, quelle que soit la rigueur des conditions sur le terrain.

La série T/B existe en quatre versions : les T360 et B360 sont les modèles d’entrée de gamme, alors que les T400 et B400 bénéficient d’une gamme complète de fonctions de mesure, pour une meilleure efficacité d’analyse sur le terrain.

La caméra série T/B est livrée avec une mallette de transport, une alimentation, des câbles, un chargeur de batterie, un pare-soleil pour l’écran LCD, une batterie, le logiciel ThermaCAM QuickReport (création rapide de rapports au format pdf), une carte SD et un manuel d’utilisation.

« La nouvelle ThermaCAM série T/B est notre réponse à un marché à la recherche de caméras infrarouges toujours plus polyvalentes et intégrées« , déclare Karsten Eggert, vice-président de la division thermographie de FLIR Systems, chargé des ventes et du marketing en région EMEA. « Avec sa capacité d’ingénierie et son expérience, FLIR Systems est en excellente position pour relever les défis de ce marché toujours plus soumis aux applications. »

Source : https://www.flir.fr

Didier Ridoret a été élu Président de la FFB

Didier Ridoret a été élu Président de la Fédération Française du Bâtiment au cours de son Conseil d’administration du vendredi 14 mars 2008.

Sa prise de fonctions interviendra le 13 juin 2008, à l’issue du prochain Conseil d’administration de la FFB. Il succèdera à Christian Baffy, Président depuis 2002.

Didier Ridoret est actuellement Vice-président de la FFB, délégué aux affaires sociales.

Source : https://www.ffbatiment.fr