20e Forum national de la maintenance 2008 : appel à conférences

Dans le cadre de la prochaine édition de Maintenance Expo, le salon des compétences et solutions de maintenance industrielle et tertiaire (4 au 7 novembre 2008 – Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte), se déroulera le 20e Forum national de la maintenance, organisé par l’Afim. Le thème retenu pour la présente édition est :

Connaissances, Méthodes et Technologies : clés du succès et du progrès en maintenance

Les interventions proposées devront présenter la mise en œuvre de méthodes de travail ou de technologies dans les activités de maintenance ayant pour objectifs l’amélioration de la sécurité, de la fiabilité, de la maintenabilité et de la disponibilité des installations techniques, industrielles ou tertiaires. L’objectif de ce Forum étant de promouvoir les bonnes pratiques effectivement mises en œuvre, les témoignages devront s’appuyer sur des expériences d’une durée suffisante pour avoir pu en mesurer les résultats. Les sujets traités devront répondre aux thématiques retenues détaillées ci-après.

 

Mardi 4 novembre : Eléments clés des politiques de maintenance

– conjoncture et perspectives du marché de la maintenance

– argumenter le budget de maintenance

– anticiper et organiser les conséquences du vieillissement des effectifs de maintenance en tenant compte de la pénibilité des métiers

– retour d’expérience de l’utilisation d’ec@t-npmi.net, e-catalogue communautaire multimarques multilingues de fournitures industrielles

– organiser la maintenance dans des petites entités et les PME

– auditer la performance de la fonction maintenance interne ou externalisée

 

Mercredi 5 novembre : Pratique de la TPM : pourquoi, comment, combien ?

– comment justifier le lancement d’une démarche TPM, et quels résultats atteints après 3 ans ?

– comment quantifier les ressources à mettre en œuvre et les résultats atteignables ?

– comment séquencer la démarche et les moyens nécessaires pour réussir ?

– quels préalables au lancement d’un projet TPM ?

– quelle valeur ajoutée de la certification JIPM ?

– comment préparer un audit de certification ?

– comment reconnaître les nouvelles compétences acquises par les personnels impliqués ?

– quels effets sur l’organisation et les compétences des personnels de maintenance ?

– quels effets sur l’organisation et les compétences des études et conception travaux neufs ?

– comment assurer la pérennité des bonnes pratiques lorsque les initiateurs s’éloignent ou que le management change ?

 

Jeudi 6 novembre : Choisir et maîtriser les nouvelles technologies disponibles

– pour mieux diagnostiquer les dysfonctionnements des systèmes et leurs causes

– pour anticiper les risques de dysfonctionnements des machines tournantes

– pour prévenir les échauffements parasites

– pour réduire la pénibilité des opérations de maintenance des métiers difficiles

– pour faciliter ou réduire le temps nécessaire à certaines interventions de maintenance

– pour faciliter le nettoyage et le maintien en état de propreté des installations

– pour élaborer et maintenir à jour la documentation technique à l’usage des équipes de maintenance et d’exploitation

– pour contrôler l’état de conservation et de fonctionnement des installations difficilement accessibles

– pour réduire les temps passés en déplacement et faciliter la communication des équipes

– pour favoriser la remontée d’information vers les équipes de conception des installations

– pour optimiser les options prises à la conception

 

Vendredi 7 novembre :

Option 1 : Effets des modifications des filières de formation professionnelle maintenance sur l’organisation du travail dans les entreprises

– état des lieux des modifications annoncées par le Ministère de l’Education nationale (suppression du BEP, Bac Pro réduit de 4 à 3 ans…)

– devenir du contenu théorique et pratique de la formation Maintenance des équipements industriels (MEI)

– rôle des entreprises pour accompagner la formation et s’assurer des compétences nécessaires

– comment anticiper et faire évoluer les organisations : structure, formations, accompagnement

– valoriser les métiers de maintenance et en particulier de terrain pour les rendre attractifs

Option 2 : Responsables Maintenance : qui êtes vous ?

– résultats de l’enquête conduite par Production Maintenance et l’Afim au printemps 2008

– quels parcours professionnels favorisent la réussite en maintenance ?

– quels parcours professionnels possibles au sein des entreprises ou sur le marché de l’emploi pour un responsable maintenance ?

 

Vous avez une expérience d’une durée suffisante pour avoir pu en mesurer les résultats. Nous vous invitons à venir la partager dans le cadre du 20e Forum national de la maintenance en nous faisant parvenir votre proposition de conférence sous la forme d’un résumé en 10 lignes maximum avant le 30 juin 2008, selon la structure suivante :

titre

lieu de l’application (pays, entreprise)

enjeux

périmètre

résultats obtenus

modalités de mise en œuvre

pérennité

 

Nous veillerons à ce que les interventions témoignent d’applications expérimentées dans un contexte industriel ou tertiaire précisément localisé. Les fournisseurs de solutions matérielles, logicielles ou organisationnelles devront être accompagnées de représentants des utilisateurs.

 

Envoyez-nous votre résumé dès à présent, et au plus tard avant le 30 juin 2008 : soit par courrier postal à l’adresse suivante : Afim – 10 rue Louis Vicat – 75015 Paris soit par courrier électronique à l’adresse suivante : afim@afim.asso.fr

 

Quelques informations importantes :

– La durée des exposés sera de 55 minutes, questions de l’auditoire incluses

– Le programme définitif sera établi fin juillet 2008, après sélection des propositions retenues

L’ensemble des candidats recevra une réponse au plus tard fin août

Des compléments d’information ainsi que le programme définitif seront transmis courant septembre

Les conférenciers retenus seront invités à participer gratuitement aux conférences et au déjeuner correspondant au jour de leur intervention

Source : https://https://www.afim.asso.fr

Pompes à chaleur : Lauben Energies élargit son offre

Face au surcoût des énergies fossiles et pour répondre à l’ensemble des demandes du marché, le Groupe Lauben Energies étend sa gamme de solutions de chauffage en pompes à chaleur.

Pour convenir à l’exigence de chaque projet de rénovation soucieux de préserver l’environnement, Lauben Energies développe aujourd’hui des solutions aérothermiques en relève et en remplacement de chaudière. Grâce à un simple aménagement, nécessitant de légers travaux, ces systèmes s’intègrent judicieusement à l’installation existante.

Solutions aérothermiques

– solution bi-énergies en relève de chaudière (gaz, fioul), pour un apport majoritaire en énergies renouvelables en fonction de la température extérieure, pour plus d’économies et pour un rallongement de la durée de vie de la chaudière existante.

Caractéristiques : pompe à chaleur air/eau et COP allant de 3,63 à 4,05 selon le matériel sélectionné

– solution de remplacement de chaudière relié à l’installation de chauffage initiale, pour préserver les habitudes de vie et le confort existant, assurer une économie d’énergie importante et un meilleur respect de l’environnement.

Caractéristiques : pompe à chaleur air/eau haute température et COP allant de 3,6 à 4 selon le matériel sélectionné

Le groupe Lauben Energies propose également une solution exploitant la chaleur de la terre. Plus particulièrement adaptée à la construction ou la rénovation importante, la géothermie garantit rendement et performances homogènes pour les grandes surfaces.

Solutions géothermiques

– solutions couvrant les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire en prélevant l’énergie du sol via des capteurs enterrés horizontalement ou verticalement. Ce système offre une diffusion saine de la chaleur par le biais d’un plancher chauffant ou de radiateurs basse température, et assure un COP stable, lissé sur toute l’année grâce à la température constante du sol.

Caractéristiques : pompe à chaleur eau/eau et COP de 5

Performantes et modulables, ces solutions sont dotées d’un COP élevé pour un rendement énergétique optimal. Elles concilient ainsi confort thermique, économie et respect de l’environnement.

Cette extension de l’offre vient en complément des solutions en pompes à chaleur

Lauben Energies.

– La pompe à chaleur air/ air :

Le chauffage est assuré par les calories de l’air diffusées au sein de l’habitat par les consoles, systèmes gainables ou plafonniers. Idéale en construction et en rénovation, cette solution assure la totalité du chauffage de l’habitat et s’adapte à chaque envie pour une chaleur homogène, saine et modulable pièce par pièce.

Caractéristiques : pompe à chaleur réversible dotée d’un COP allant de 4,21 à 4,61 selon le matériel sélectionné

– La pompe à chaleur air/ eau :

Conçue pour la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire, elle répond particulièrement aux exigences de la construction neuve et alimente un circuit de chauffage basse température tel un plancher chauffant ou des ventilo-convecteurs. Dotée des plus récentes innovations, elle allie à la fois performances et simplicité d’utilisation pour un confort optimal.

Caractéristiques : pompe à chaleur réversible dotée d’un COP allant de 4,05 à 4,56 selon le matériel sélectionné

Ces solutions aérothermiques s’inscrivent naturellement dans le portefeuille de l’offre multi-énergies du groupe Lauben Energies.

Source : https://www.lauben-energies.fr

Gestion immobilière : partenariat réussi entre Site Alpha et x.project AG

Fin 2007, Site Alpha, spécialiste français des logiciels de gestion technique immobilière et de Facility Management, a conclu un partenariat de commercialisation avec la société allemande x.project AG, fournisseur de solutions pour la gestion des documentations immobilières.

Cet accord a, entre autres, pour objet la diffusion des produits SAM et SuiteFM sur le marché allemand. Bénéficiant de l’expérience et des connaissances du leader européen en solutions de gestion des documentations immobilières, Site Alpha a pu définir au mieux les attentes de la clientèle allemande pour adapter ses solutions de

GMAO et de portail de services à ce marché en pleine expansion.

Plus récemment, ce partenariat a également pris des allures de partenariat technologique. En effet, en se basant sur le savoir-faire de son partenaire, Site Alpha vient d’intégrer au module de gestion de documents Doc on Line de son portail de services SuiteFM, une nouvelle option de gestion de plans appelée VisioDoc. Très apprécié des gestionnaires immobiliers, ce nouvel outil permet une consultation en ligne de tous les plans. Particulièrement fiable et simple d’utilisation, VisioDoc fournit des informations de qualité sur les données graphiques des bâtiments. « Cette coopération nous permet d’utiliser nos savoir-faire respectifs pour proposer une solution complète. Les clients en sont les principaux bénéficiaires : ils disposent désormais de plans totalement intégrés, accessibles depuis n’importe quel endroit et que l’on peut imprimer, en partie, en entier ou encore à échelle réduite « , explique Holger Weber, directeur de x.project AG.

Avec des débuts prometteurs, ce partenariat s‘annonce d’ores et déjà   très positif pour les deux sociétés qui envisagent de poursuivre leur coopération sur d’autres projets.

Source : https://www.sitealpha.com

Maintenance Expo 2008

Le salon de toutes les solutions de maintenance industrielle et tertiaire

Organisé du 4 au 7 novembre 2008 à Paris-Nord Villepinte (Hall 6) par

Reed Expositions en partenariat avec l’Association française des ingénieurs responsables de maintenance (Afim), Maintenance Expo constitue, depuis

3 ans, le rendez-vous annuel des responsables de patrimoines industriels et tertiaires qui cherchent à améliorer et pérenniser la productivité des actifs dont ils ont la charge.

Plus que jamais, à l’occasion de sa quatrième édition, Maintenance Expo veut se positionner comme l’événement national de référence de la filière maintenance, premier marché français des services industriels. Il est en effet le seul à valoriser toutes les spécificités de ce secteur en constante mutation qui représente

22 milliards d’euros de dépenses et 300 000 salariés.

Avec plus d’une centaine d’exposants attendus sur 3 000 m2 d’exposition, le salon constitue une occasion unique de rencontres pour les donneurs d’ordres et les prestataires. Chacun peut exposer ou découvrir, en un seul et même lieu, les toutes dernières innovations technologiques et méthodologiques, produits et équipements, et faire le point sur les évolutions et les enjeux économiques et sociaux liés à la maintenance (réglementation, qualification, sécurité…) à travers de nombreuses conférences et tables rondes.

Rendez-vous privilégié des professionnels de la maintenance

Non content d’offrir aux exposants l’opportunité de valoriser leurs savoir-faire spécifiques et de présenter leurs offres dans des conditions optimales, Maintenance Expo constitue aussi un outil d’information privilégié sur les dernières innovations techniques et méthodologiques. Venus de PME comme de multinationales, les exposants couvrent des secteurs aussi variés que les travaux de maintenance (outils de production, véhicules…), les produits, l’outillage, le matériel (fabrication et location), la logistique, la manutention, l’édition de logiciels, les NTIC, les utilités, la sécurité au travail, la santé, le contrôle, l’ingénierie et conseil, la documentation technique, la formation, la presse…

Près de 3 000 visiteurs internationaux viendront à leur rencontre, à la recherche de prestations et de produits nouveaux, en majorité en matière de maintenance préventive. Ils représentent tous les grands secteurs d’activités : administration, aéronautique, construction navale et de matériel de transport, agroalimentaire, BTP, mines / carrières, conseil, services à l’industrie, chimie, électronique / constructions électriques, énergie, métallurgie, mécanique, plastiques, textile / cuir, bois / papier, industrie de biens de consommation et pharmacie.

Soutenu notamment par le Syndicat national de la chaudronnerie, tuyauterie et de la maintenance industrielle (SNTC) et par le Club Qualité Maintenance de la Fédération Française des Installateurs Electriciens (FFIE), Maintenance Expo accueillera également le 20ème Forum national de la maintenance, organisé par l’Afim. Cet événement, attendu par toute la profession, permettra de faire le point sur les évolutions technologiques et sociétales.

Maintenance Expo se tiendra conjointement à Midest, n°1 mondial des salons de la sous-traitance industrielle et à Expoprotection, le salon de la gestion globale des risques.

Fiche Pratique

Dates : du mardi 4 au vendredi 7 novembre 2008

Lieu : parc des expositions de Paris-Nord Villepinte – Hall 6

Exposants attendus : plus de 100

Visiteurs attendus : 5 000

Secteurs :

Travaux de maintenance (outils de production, véhicules…)

Fournitures de produits et outillages, lubrification…

Fabricants et loueurs de matériel

Logistique et manutention

Editeurs de logiciels dédiés (GMAO, TMAO, EAM, aides au diagnostic…)

NTIC, traçabilité, outils de mobilité

Energies et utilités

Sécurité au travail

Contrôle, qualité, certification, qualification

Hygiène, santé

Ingénierie, conseil

Documentation technique, presse

Formation

Source : https://www.maintenance-expo.com

Contact : info@maintenance-expo.com

SIAM RINGSPANN : l’énergie restituée, notre participation active

SIAM RINGSPANN, fabricant de composants mécaniques de sécurité, a toujours privilégié dans ses innovations, l’autonomie, le rendement maximum et les économies d’énergie.

C’est notamment le cas par la mixité fonctionnelle des roues libres de survirage utilisées dans les relayages de puissance et les dépassements de vitesse.

Ces systèmes, très présents dans de nombreux secteurs utilisant les transmission mécaniques sont tout aussi valables en grandes comme en petites puissances.

La gestion économique de l’énergie remet au goût du jour les principes de restitution inertielle où un volant régule et restitue une force motrice par l’intermédiaire d’une roue libre de survirage, sans asservissement, dont le rendement supérieur à un embrayage, n’handicape pas la performance.

Ces restitutions inertielles avaient intéressé l’industrie automobile après le premier choc pétrolier, car elles permettaient en régime établi, de débrayer ou de relayer le moteur thermique en fonction des conditions de circulation ou du profil routier.

SIAM avait fourni avec succès des prototypes de roues libres.

Une grande compagnie pétrolière, intéressée par ces questions de gestion de l’énergie fossile, organise un projet pédagogique précurseur intégrant des valeurs attachées aux principes de développement durable, associant la protection de l’environnement, et il lance un marathon consistant à faire parcourir à un véhicule, un kilométrage maximum avec l’équivalent d’un litre d’essence, la vitesse devant être comprise entre 21 et 45 km/heure.

Le premier lauréat de nationalité suisse, parcourt 680 km.

Ce challenge international permet aux professeurs, aux étudiants, d’optimiser, de sélectionner matériaux et composants pour finaliser un projet esthétique et performant.

Cette pépinière de futurs entrepreneurs, s’inscrivant avec détermination dans le 21ème siècle, ne pouvait que séduire SIAM, qui dès 1986 s’associe au projet en sponsorisant activement une école d’ingénieurs, qui crée le TED SIAM, véhicule en matériaux composites, équipé d’une roue libre de relayage.

Depuis, bon nombre des 200 écoles participantes, utilisent dans leur transmission une roue libre roulement que SIAM RINGSPANN optimise pour ce challenge.

Ce survireur à fonction combinée séduit les jeunes concepteurs par son encombrement, son rapport poids/puissance favorable, sa fiabilité et son couple de traînée très faible.

Il répond à l’universalité d’emploi et de montage imaginée par ces futurs ingénieurs.

Il est incorporé dans les volants d’inertie ou les moyeux de roues. Etroitement lié à la gestion électronique de l’allumage et de l’alimentation, l’ensemble constitue ainsi une application mécatronique.

Tous ces véhicules sont des coques porteuses en sandwich de matériaux composites, utilisant différentes énergies de propulsion, équipés de GPS et de systèmes d’acquisition de données embarquées.

Ce sont des engins propres, car même les pneumatiques tubeless à carcasse radiale fournis par un grand manufacturier français, sont « verts ».

Si l’utilisation de l’énergie solaire permet à un véhicule de parcourir 3613 km, les moteurs thermiques avec l’équivalent de un litre d’essence couvrent une distance de 3300 km.

Mais la meilleure performance toute énergie confondue revient aux piles à combustibles utilisant l’hydrogène, où le passage des électrons de l’anode réductrice d’oxygène vers la cathode oxydant l’hydrogène, produit l’énergie électrique motrice. Stockée dans des accumulateurs, elle est ultérieurement restituée.

Le véhicule parcourt 4418 km … en rejetant de l’eau.

Tous ces records élogieux sont établis par des véhicules conçus par des élèves de l’enseignement supérieur issus d’écoles techniques situées sur le territoire national.

Ces jeunes concepteurs constituent une pépinière talentueuse pour les entreprises qui veulent participer au traitement de l’effet de serre en intégrant la mobilité durable optimisant l’utilisation de toutes les énergies disponibles.

Des voitures silhouettes « URBAN-CAR » avec portières sont apparues dans le marathon et ont déjà   parcouru 600 km, équipées bien sûr d’une roue libre de relayage SIAM RINGSPANN.

Source : https://www.siam-ringspann.fr

Rencontres professionnelles franco-algériennes

Maintenance industrielle dans les secteurs des matériaux de construction, des mines, de la sidérurgie et de la métallurgie

La Mission économique près de l’ambassade de France en Algérie et UbiFrance organisent des rencontres professionnelles, en partenariat avec l’Afim. Elles auront lieu à Alger à l’Hôtel Sheraton, les 27, 28 et 29 octobre prochain.

Des visites de sites sont organisées pour les entreprises françaises participantes.

Date limite d’inscription : 30 juin 2008. Passé ce délai, UbiFrance étudiera les demandes en fonction des disponibilités.

Source : https://www.ubifrance.fr

Robinet à tournant sphérique passage intégral PS4 taraudé gaz

Brossette propose un robinet à tournant sphérique en acier inoxydable, à passage intégral, avec raccords taraudé gaz.

Le presse-étoupe anti statique suivant l’ISO7121. Corps et embouts sont en inox 316L et les brides tournantes en inox 304L. La tige de manoeuvre est en inox 316L. Le joint de corps encastré.

Le système de livraison en kit évite le stockage en vrac et permet la diminution des coûts (pas de démontage avant installation, moins de risque de détérioration de portée des joints). Les embouts tournant suppriment les contraintes de tuyauterie. Le presse-étoupe auto serrant supprime la maintenance. Le robinet est protégé et préemballé.

Source : https://www.brossette.fr

Interrupteur de sécurité sans contact CES-AR-C

L’interrupteur de sécurité sans contact CES-AR-C est particulièrement adapté pour les installations équipées de nombreux moyens de protection.

Basé sur la technologie du transpondeur qui garantit une sécurité importante contre la fraude, le CES-E-AR autorise le raccordement en série de 20 interrupteurs sur 200 mètres. Le boîtier (IP67) extrêmement compact intègre la tête de lecture ainsi que l’électronique d’interprétation.

Il existe une solution pouvant indiquer la position de chaque porte ou carter.

Le produit a été certifié catégorie 4 de sécurité selon la EN 954-1 par le BG.

Deux versions sont proposées, codage unique ou multiple.

Les sorties statiques autorisent le raccordement sur automates de sécurité, ainsi que sur la plupart des relais de sécurité.

Le CES-AR-C accepte des jeux et désaxages mécaniques importants (jusqu’à 20 mm).

Il est équipé de LEDs en face avant indiquant l’état et facilitant l’aide au diagnostic.

Ses principaux avantages :

– Raccordement en série jusqu’à 20 interrupteurs

– Sécurité contre la fraude

– Catégorie de sécurité 4 selon EN 954-1

– Contrôle des court-circuits

– Grande distance de connexion

– Raccordement par connecteurs

Source : https://www.euchner.de

Protection contre la corrosion des pièces métalliques

Les emballages diffuseurs de VCI de Fuchs Lubrifiant France représentent une solution propre et sèche contre la corrosion des pièces métalliques.

Les VCI (inhibiteurs de corrosion volatils) sont des molécules qui, déposées sur un support (papier d’emballage, film polyéthylène, poudre…), vont peu à peu libérer une vapeur qui possède d’excellentes caractéristiques anti-corrosives.

Ainsi, dans un espace fermé (emballage), les molécules VCI vont diffuser jusqu’à saturer l’atmosphère ambiante et parfaitement protéger les pièces métalliques présentes.

Mode d’action :

Les molécules VCI migrent sur la surface métallique et forment une couche continue et monomoléculaire qui protège la pièce. Les VCI créent ainsi une barrière protectrice entre le métal et les agents corrosifs. Ce film s’autorégénère au fur et à mesure qu’il est consommé (réaction avec les agents corrosifs) par recondensation des vapeurs de VCI.

Avantages :

– excellente protection

– protection sans graissage : absence de résidu en surface, manipulations des pièces facilitées

– vapeurs VCI non toxiques, non concernées par la législation sur les COV et inflammables

– plus d’opération de protection des pièces (trempage, égouttage)

– plus de problème de santé et de sécurité (emballages VCI = déchets standards).

Source : https://www.fuchs-oil.fr

Séminaire GMAO/EAM

MDTVision organise le 1e juillet à Paris un séminaire GMAO/EAM avec le témoignage client de Ipsen.

« De la gestion opérationnelle de la maintenance à l’optimisation de la performance industrielle dans l’industrie pharmaceutique »

Mardi 1e juillet 2008 – 14h00/18h00

Paris La Défense, IBM Forum

MDTVision, en collaboration avec IBM, organise un séminaire gratuit d’une demi-journée, destiné aux industriels, pour évoquer les enjeux de l’industrie pharmaceutique et les solutions pour gérer et maximiser la performance des actifs (équipements de production, utilités, bâtiments,…) des entreprises pharmaceutiques.

Parmi les temps forts de ce séminaire :

Ismael Colnet, responsable des systèmes d’Information de Beaufour Ipsen Industrie fera découvrir Maximo au sein d’Ipsen : « de la gestion de la maintenance à la gestion des actifs en environnement réglementaire ». Il détaillera le besoin fonctionnel initialement exprimé, le périmètre couvert par la solution, la démarche d’implémentation, les prochaines étapes vers les solutions mobiles.

Un expert IBM présentera la solution de gestion de maintenance IBM Maximo Asset Management et ses fonctionnalités adaptées aux processus métier de l’industrie pharmaceutique.

Un Consultant MDTVISION donnera les clés de la réussite d’un projet d’intégration de Maximo Asset Management.

Pour découvrir l’agenda détaillé de cet événement et s’inscrire, on peut consulter le site Internet de MDTVision

Source : https://www.mdtvision.com