Chauffage central : un laboratoire indépendant pour analyser l’eau

On sait peu en France combien l’action corrosive de l’eau nuit au bon fonctionnement d’un système de chauffage. Pourtant l’amas de boues dans les radiateurs et la chaudière, le développement de bactéries dans les planchers chauffants expliquent souvent des désagréments plus connus : bruits de chaudière, zones froides ou fuites au niveau des radiateurs, obstruction du plancher chauffant, panne du circulateur de la chaudière…

Pour faire le point, Sentinel Performance Solutions a développé un test simple, accessible à tous pour connaître la composition et le potentiel corrosif de l’eau qui circule dans les tuyaux de chauffage et d’eau sanitaire.

Il suffit de remplir 2 tubes, l’un au robinet d’eau potable, l’autre en n’importe quel point du système de chauffage – purge de radiateur, vidange de chaudière, collecteur de plancher… – puis de placer les tubes dans l’enveloppe pré-affranchie et pré-libellée fournie avec les tubes. Un laboratoire indépendant envoie les résultats sous 2 semaines par courrier ou par mail. Il indique notamment le pH, la teneur en calcium (responsable de l’entartrage) et en métaux (fer, cuivre, aluminium…). Il fournit une interprétation électronique de ces résultats à laquelle il associe des recommandations d’actions.

En toute connaissance de cause, chacun peut alors décider ou non de nettoyer et traiter son système de chauffage pour lui assurer un rendement maximum et une pérennité optimum.

Source : https://www.sentinel-solutions.net/fr/

Nouvel automate de contrôle et de régulation

Le nouvel automate TC 816 de la société Thermon, est dédié à l’analyse et au contrôle de circuits de traçage électrique (alarme, intensité, courant, surchauffe de température…). Chaque système permet de contrôler de façon optimale jusqu’à 480 circuits de chauffage.

Les paramètres de contrôle et de régulation peuvent être réglés, soit par l’afficheur digital, soit par une liaison RS485 et le logiciel de programmation spécifique. Ces paramètres sont protégés par un mot de passe, évitant ainsi les modifications inopportunes des réglages initialement prévus, et sont consultables, circuit par circuit.

En mode de fonctionnement normal, l’afficheur indique les valeurs de consigne et les valeurs mesurées, ainsi que les valeurs de l’intensité du courant (en option).

Si l’application le nécessite, un second automate peut servir de centrale de contrôle des limiteurs de température pour les circuits correspondants.

Muni de nombreux accessoires standards, l’automate TC 816 est adapté aux applications industrielles les plus variées. En outre, il convient particulièrement pour toute installation comportant plus d’une centaine de circuits de traçage à surveiller, ou pour une installation sur un vaste site nécessitant la centralisation du contrôle de traçage où les alarmes locales sont difficilement repérées.

Source : https://www.thermon.com

Mastère Spécialisé Maintenance et Contrats Globaux

L’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers / Arts et Métiers Paris Tech propose deux Mastères Spécialisés dans le domaine de la maintenance:

 

Management des Contrats Globaux

 

Management de la Maintenance

 

Le taux d’embauche à l’issue de la formation est supérieur à 95%. Le financement est par des industriels est possible. Cette formation est destinée aux BAC +5, jeunes ingénieurs et cadres en entreprises.

Source : https:// https://graduateschool.paristech.org/

Sireme

Le Sireme (Salon International des Energies Renouvelables et de la Maîtrise de l’Energie) constituera un élément important de la Semaine des Energies renouvelables, du Bâtiment et de la Maîtrise de l’Energie « Energie : changeons d’ère » organisé par l’Ademe, du 17 au 22 novembre 2008 à Paris, au CNIT.

Les industriels y exposeront les différents équipements permettant de mettre en oeuvre les énergies renouvelables dans les territoires et dans le bâtiment. Le Sireme donnera l’opportunité à ses visiteurs de rencontrer les acteurs industriels qui proposent, dès à présent, des moyens pour la maîtrise de l’énergie et l’utilisation des énergies renouvelables.

Cnit – Paris La Défense

Du 17 au 19 novembre 2008

Source : https://www.sireme.fr

20e Forum National de la maintenance

Organisé par l’Afim, le 20e Forum national de la maintenance se déroulera conjointement à Maintenance Expo sur le thème Connaissances, Méthodes et Technologies : clés du succès et du progrès en maintenance.

Mardi 4 novembre

Eléments clés des politiques de maintenance

– Observatoire de la maintenance industrielle Bipe/Afim : évolutions du marché de la maintenance fin 2007

– ec@t-npmi.net : e-catalogue communautaire multimarques multilingue

– Evolutions normatives et réglementaires dans le domaine de la sécurité des machines

– Analyse des défaillances : présentation d’une méthodologie pour diagnostiquer les dysfonctionnements des systèmes et en identifier les causes

– La GMAO comme outil pour atteindre l’excellence en maintenance chez un industriel agroalimentaire algérien multi-site.

– Mieux argumenter les besoins d’actions préventives en corrélant criticité et pertes probables dans une Amdec.

Mercredi 5 novembre

Pratique de la TPM : pourquoi, comment, combien ?

– Etat des lieux et perspectives du partenariat Afim-JIPM

– Comment déployer une démarche TPM pragmatique et avec des moyens limités, lorsque d’autres démarches d’amélioration de la performance sont déjà   en cours ?

– Impacts d’une organisation TPM pérenne sur la performance industrielle d’un atelier de tôlerie dans l’industrie automobile

– Bénéfices et contraintes de l’implantation d’une démarche TPM sur le site d’une PMI appartenant à un groupe multinational

– Table ronde d’entreprises candidates au Prix TPM :

– La maintenance comme outil d’amélioration de la performance environnementale dans les PME/PMI

– Les indicateurs de pilotage de l’organisation TPM fournis par la GMAO

Jeudi 6 novembre

Choix et maîtrise des nouvelles technologies disponibles

– Surveillance continue des pompes volumétriques pour la maintenance prévisionnelle

– Utilisation des ultrasons en maintenance conditionnelle dans l’industrie agroalimentaire (céréales)

– Utilisation de l’analyse vibratoire pour optimiser les processus de maintenance

– Utilisation de la vidéo rapide en maintenance industrielle

– Surveillance continue et centralisée des paramètres de fonctionnement pour la maintenance à distance des robots

– Emissions acoustiques appliquées au contrôle des équipements sous pression : guide des bonnes pratiques

Vendredi 7 novembre

Formations et débouchés des filières Maintenance

Perspectives professionnelles pour les ingénieurs et techniciens de maintenance

– Présentation des résultats de l’enquête Production Maintenance menée avec le concours de l’Afim « Responsables maintenance: qui êtes vous ? »

– Témoignage de parcours professionnels et table ronde sur les évolutions de carrières en maintenance

Source : https://www.afim.asso.fr

SCS Paris 2008

2 thèmes seront à l’honneur sur SCS Paris 2008. L’efficacité énergétique et la mécatronique.

Mieux ciblé, plus efficace et mieux orienté vers l’international, SCS Paris 2008 se positionne comme l’événement de la performance des process industriels. « Nous avons amorcé un repositionnement du salon autour des 3 univers que sont l’électricité, les automatismes et la mécatronique tout en mettant en valeur 4 filières porteuses : l’agroalimentaire, les équipementiers automobiles, l’industrie du papier et du carton ainsi la chimie/pharmacie, » explique Benoit Gauthier, directeur du salon. « On connaît aujourd’hui l’utilité en France d’un tel évènement, transversal, mais il reste encore un travail à faire pour que SCS soit davantage tendance auprès des industriels français. »

Efficacité énergétique

Plus que jamais, l’efficacité énergétique sera au coeur des préoccupations des entreprises qui se rendront sur le salon SCS Paris. L’analyse précise du bilan énergétique de l’entreprise et la mise en place de solutions d’efficacité énergétique permettent à l’industriel d’accéder à de nouvelles sources significatives d’économie (et donc de gain de productivité et de compétitivité). En se concentrant ainsi sur son coeur de métier, il peut alors dégager de nouvelles marges d’autofinancement.

« Le visiteur trouvera des solutions pour être efficace et réduire la consommation énergétique de son entreprise ou de ses process, avec des démonstrations et en parallèle des conférences axées par filières, » précise Frédérique Demoly, directeur adjoint du salon.

Mécatronique

On n’échappera pas à la mécatronique sur SCS. Que le mot soit ou non prononcé. Mettre de l’électronique, des automatismes et des logiciels dans la mécanique s’impose comme une évidence. Tout devient trop cher à fabriquer, à exploiter, à maintenir, voire à démanteler. Pour faire des économies, il faut penser global, remplacer des fonctions chères ou mal assurées par des systèmes asservis, surveiller les bons paramètres, utiliser les phénomènes physiques naturels…

Cela oblige à investir davantage dans la conception et à faire réellement appel au travail collaboratif. Mais par la suite, on est sûr d’économiser de l’énergie, d’éviter les pannes dues à l’usure ou aux fuites, de réduire les frais de maintenance et d’éviter des réglages. « Cet espace a pour but de montrer que l’on peut appliquer les solutions automobiles au monde industriel, le visiteur trouvera des solutions concrètes pour sa propre production, » confirme Frédérique Demoly.

Fait rare dans un salon, SCS Paris a décidé de récompenser… ses visiteurs en lançant le premier Trophée des Bureaux d’Etudes afin de distinguer les projets les plus originaux et créatifs des bureaux d’études, indépendants comme intégrés. Les organisateurs se sont attaché les conseils d’un partenaire expert : l’OPQIBI.

Paris- Nord Villepinte – Hall 6

Du mardi 2 décembre au vendredi 5 décembre 2008

Source : https://www.scs-expo.com

Nouveaux variateurs numériques CC, jusqu’à 1650 ampères

Sprint Electric étend sa gamme de variateurs numériques pour moteurs à courant continu : les deux variantes, 2 et 4 quadrants, sont désormais proposées pour des applications avec des intensités de courant allant jusqu’à 1650 ampères.

Tous les modèles comprennent un affichage rétroéclairé de 40 caractères alphanumériques, une gamme de blocs logiciels et un pont d’excitation entièrement piloté pour une plage de vitesses étendue. « Comme tous nos produits numériques, le logiciel est devenu un standard », explique Gary Keen, responsable des ventes monde de Sprint Electric. « La possibilité de désexcitation par le champ, le grand nombre de fonctionnalités logicielles et les multiples possibilités de communication permettent à nos clients de réaliser les applications les plus complexes pour les commandes de moteur. »

« L’extension de la plage de fonctionnement jusqu’à 1650 ampères nous permet d’équiper les grandes installations des industries de l’acier, du plastique, du caoutchouc et du papier. »

Les variateurs de la série PLX sont certifiés UL, cUL et CE.

Source : https://www.sprint-electric.com

Salon de la Copropriété et de la Gestion de Biens 2008

La 14e édition du Salon de la Copropriété et de la Gestion de Biens – organisée par Comexposium filiale d’Unibail-Rodamco, est le rendez-vous d’affaires unique” de toute la profession. Il se tiendra à Paris Expo – Porte de Versailles – Pavillon 5 du 12 au 14 novembre 2008.

Lieu de rencontres où seront présentés par les 200 sociétés exposantes, les innovations, solutions efficaces, services pratiques, conseils/expertises… dans les domaines de l’hygiène, de la sécurité, de l’administration de biens, de la rénovation, de l’amélioration des parties communes et privatives, de l’entretien et de la maintenance, du développement durable, de la performance énergétique, de la protection de l’environnement, des ascenseurs… , cette manifestation permettra aux 8 000 visiteurs coeur de cible – décideurs et porteurs de projets en copropriété – de trouver également des renseignements sur les nouvelles réglementations et obtenir des informations relatives à la gestion et à la maintenance de votre copropriété.

Parallèlement à l’exposition, se tiendront :

– un cycle complet de conférences thématiques qui aborderont les principaux thèmes d’actualité du moment

– des ateliers exposants que vous nous vous faisons découvrir dans cette lettre d’information (voir page 2)

– « Les Trophées de la Copropriété et de la Gestion de Biens 2008 »organisés en partenariat avec le quotidien Le Figaro. Ces trophées sont organisés pour mettre en valeur dynamisme et savoir-faire, les Trophées de la Copropriété distingueront les meilleures innovations.

Source : https://www.saloncopropriete.com

Soudage : des innovations pour les masques

A l’occasion du salon professionnel Expoprotection 2008, 3M présente les nombreuses innovations mises au point pour le nouveau masque de soudure 3MTM SpeedglasTM 9100.

Le masque de soudage 3MTM SpeedglasTM 9100

3M innove et apporte à tous les professionnels une protection renforcée, un plus grand confort et une fiabilité unique à travers sa nouvelle gamme de masque de soudage 3MTM SpeedglasTM 9100. De nombreuses innovations, qui sont autant d’exclusivités développées par 3M, contribuent à faire du masque de soudure 3MTM SpeedglasTM 9100 un produit haut de gamme :

– La couverture du casque enveloppe les oreilles et le dessus de la tête pour une meilleure protection du cou, de la tête et des oreilles contre les projections.

– 3 capteurs indépendants situés sur les contours de la cassette réagissent aux arcs, même cachés, pour une meilleure sécurité de l’utilisateur.

– La façade argentée thermo-réfléchissante élargie assure un parfait renvoi de la chaleur vers l’extérieur, ce qui limite l’accumulation de chaleur au niveau du visage pour un meilleur confort.

– Le champ de vision est plus large, grâce à la cassette optoélectronique extra large, et la vision périphérique est optimisée grâce au système Sidewindows.

– Le verrouillage des teintes en teinte claire ou sombre permet le meulage (teinte claire) sans flash et le soudage continu.

– Le mode confort dédié au pointage permet un retour en teinte claire progressif.

– Le centre de gravité du masque a été abaissé au niveau des oreilles, pour un plus grand confort d’utilisation, et offre une position stable quand la coiffe est relevée.

– Des canaux de ventilation limitent la formation de buée sur la cassette optoélectronique, ce qui assure une meilleure respirabilité.

– Le harnais du masque, réglable en 4 points principaux, est conçu pour éviter les zones d’acupressure, ce qui le rend adaptable à la morphologie de chacun pour offrir un très grand confort durant toute la durée de port.

La cassette optoélectronique

La cassette optoélectronique est une innovation d’Hornell, entreprise acquise par 3M en 2004. Reconnue dans le monde professionnel pour ses qualités optiques et sa très grande fiabilité, la cassette optoélectronique offre plusieurs possibilités de réglage de teinte et de sensibilité, ainsi qu’un champ de vision optimisé (73x107mm) et un mode confort spécifiquement dédié au pointage.

Source : https://www.3m.fr

Antichute à rappel automatique

Protecta, marque de Capital Safety, lance l’antichute à rappel automatique le Rebel AD115. Grâce à son câble d’une longueur de 4,5 m, l’antichute Rebel AD115 couvre un grand espace de travail, maximisant la mobilité et la productivité du travailleur.

De conception compacte et légère, l’AD115 améliore le confort du travailleur et réduit sa fatigue. Ne pesant que 2,9 kg, le Rebel AD115 offre un excellent rapport longueur/poids de l’industrie.

Le carter robuste en aluminium et les composants en acier fournissent une exceptionnelle résistance, tandis que le câble procure une protection accrue contre la chaleur et l’abrasion. L’absorbeur réduit les forces qui s’exercent sur l’utilisateur en cas de chute, agit en tant qu’indicateur de chute pour l’inspection visuelle, et possède une gaine de protection Kevlar/Nomex ainsi qu’un frein à survitesse destiné à réduire la force d’impact et la distance de chute au minimum.

Le tourillon supérieur évite tout vrillement de câble lors de l’utilisation.

L’AD115 a une force d’arrêt maximale de 6 kN et une capacité de 140 kg.

Il respecte toutes les normes applicables, notamment CE EN360, OSHA et ANSI Z359-2.

Source : https://www.capitalsafety.com