Maintenance Expo 2009

Du 17 au 20 novembre prochains, dans le hall 6 de Paris Nord Villepinte, se tiendra Maintenance Expo, seul salon national de toutes les solutions de maintenance industrielle et tertiaire en 2009.

Cet événement de référence est dédié à un secteur essentiel de la performance des entreprises qui génère 450 000 emplois de qualifications élevées dont 15 000 cadres, et auquel sont consacrés chaque année :

  • 22 milliards d’euros de dépenses dans l’industrie (2,3 % de la production en valeur), dont 7,2 milliards sous-traités,
  • 17,6 milliards d’euros de dépenses dans l’immobilier et le tertiaire, dont 13,2 milliards sous-traités,
  • 12 milliards d’euros de dépenses en produits et composants industriels en maintenance et travaux neufs (source : Afim).

Cette nouvelle édition se prépare dans un contexte particulier. En effet, la situation économique délicate a amené de nombreux industriels à replacer la maintenance au premier plan de leurs préoccupations : un bon entretien du matériel existant est source d’économies.

En accueillant les grands acteurs du secteur, Maintenance Expo rassemblera en un seul et même lieu les professionnels les plus à mêmes d’apporter des réponses à cette nouvelle problématique. Le salon proposera également plusieurs conférences qui permettront de faire le point sur les principaux enjeux économiques et techniques.

Un projet de Village consacré à l’Asset Management Industriel est également en développement. Il s’agit d’une nouvelle approche de la gestion industrielle qui assure la meilleure rentabilité des équipements de production pendant tout leur cycle de vie, de leur conception à leur remplacement. Ce Village s’adressera ainsi en priorité aux différentes fonctions de direction.

Le salon accueillera également le 11ème Forum international de la Maintenance, événement biennal organisé par l’Afim et attendu par toute la profession.

Maintenance Expo, qui avait rassemblé en 2008 une centaine d’exposants à la rencontre desquels étaient venus près de 3 000 visiteurs, bénéficie de la tenue concomitante de Midest, n° 1 mondial des salons de sous-traitance industrielle, et de Tolexpo, le salon international des équipements de production pour le travail des métaux en feuille et bobine, du tube et des profilés.

Source : https://www.maintenance-expo.com

Extension de garantie Endress+Hauser : un an de tranquillité absolue !

Les instruments de mesure sont essentiels pour la conduite des process et le suivi de la qualité des produits.

Une mise en service réalisée dans les règles de l’art sur les applications critiques garantit la pérennité des installations.

Confier votre mise en service à un technicien Endress+Hauser, c’est l’assurance que toutes les conditions sont remplies pour un fonctionnement optimal de la mesure.

L’idéal, c’est d’avoir également cette compétence disponible en cas de panne : C’est l’objet de notre offre d’extension de garantie sur site.

L’extension de garantie sur site, c’est le déplacement d’un technicien spécialisé Endress+Hauser en cas de disfonctionnement sur site dans la première année qui suit la mise en route du matériel : le technicien procède alors à une réparation ou un remplacement du matériel sur site sans aucun frais supplémentaire.

Ce service vous assure une tranquillité absolue, à un tarif des plus abordables.

Alors, pour une disponibilité totale de vos installations, pensez à souscrire à notre offre d’extension de garantie sur site !

Pour en savoir plus : www.fr.endress.com

Source : https://www.fr.endress.com

Norisko adopte le nom de Dekra

Norisko, acteur majeur de la prévention des risques techniques et humains, change de nom et devient Dekra Industrial. Cette évolution stratégique majeure est la preuve de son intégration réussie au sein du groupe allemand. La publication de ses résultats 2008 renforce ce constat.

Intégré au groupe Dekra en 2005, Norisko y apporte alors ses savoir-faire en matière de contrôle et de sécurité industriels et permet au géant allemand de diversifier ses activités au-delà de son coeur de métier, le contrôle technique de véhicules. Aujourd’hui, le contrôle industriel représente le 2è pilier du groupe (22%).

Ce changement de nom, évolution stratégique majeure, s’inscrit donc dans la dynamique de croissance du groupe. « Aujourd’hui, Dekra propose à ses clients une marque unique pour une offre globale et complète en matière de sécurité, garantie par de fortes synergies entre les différents pôles d’activité (Automotive, Industrial, Personnel) », précise Klaus Schmidt, Président du directoire de Dekra.

En France, Dekra Industrial va bénéficier ainsi de la renommée d’un puissant groupe d’envergure mondiale. Une image valorisée et clarifiée qui accompagnera son développement sur tout le territoire mais aussi à l’international, objectif affiché de la société.

Source : https://www.dekra-industrial.fr

Sifer 2009

Le secteur du ferroviaire a confirmé sa bonne santé à SIFER : affluence record et un bon courant d’affaires !

La 6ème édition de Sifer a fermé ses portes à Lille Grand Palais le 28 mai dernier. Il réunissait 350 exposants et a attiré 4 100 visiteurs en provenance de 39 pays, affichant ainsi une hausse de + 17 % par rapport à l’édition précédente en 2007.

Malgré un calendrier marqué par deux actualités défavorables aux déplacements professionnels – une conjoncture économique mondiale morose amenant les entreprises à réduire leurs dépenses et une journée de grève dans les transports en France le 26 mai, jour d’ouverture du salon, venant perturber le flux de visiteurs –

Sifer 2009 a enregistré un nombre croissant de visiteurs et peut se targuer d’être aujourd’hui le rendez vous incontournable de tous les professionnels du ferroviaire.

La part de visiteurs étrangers (15 %) – en baisse par rapport à 2007 (27 %) – mais tout à fait positive compte tenu de la crise (avec une large représentation de nationalités – 39 pays) conforte le positionnement de ce salon et de Lille Métropole comme le lieu de « business » au niveau mondial.

Une affluence record malgré le contexte économique incertain

Plus de 4 000 professionnels du ferroviaire ont poussé les portes de Lille Grand Palais pour se rendre à Sifer

Salon International de l’Industrie Ferroviaire, soit + 17 % de plus par rapport à l’édition précédente de 2007.

Affluence qui se confirme également du côté des exposants puisque Mack Brooks France, l’organisateur du salon, a enregistré cette année une augmentation du nombre d’exposants – + 25% – par rapport à 2007, soit 350 exposants répartis sur un espace de 14 000 m².

De nombreux étrangers (15 %) ont fait le voyage jusqu’à Lille, parfois de très loin. Au-delà de la présence fidèle de visiteurs européens : GB, Allemagne, Belgique, Italie, Espagne, Suisse…, Sifer a accueilli des professionnels en provenance des autres continents : l’Afrique du Nord & le Moyen Orient (Maroc, Iran, Egypte…), l’Amérique du Sud (Brésil, Venezuela), l’Asie (Chine, Japon, Corée…)…pour s’informer sur toutes les dernières innovations ferroviaires internationales.

Sur les rails de Sifer en 2011

La 7ème édition de SIFER se prépare dès à présent. Les exposants sont déjà   nombreux à avoir réservé leur stand.

Source : https://www.sifer-2009.com

Alphix démocratise un ERP en ligne à la demande

Grâce à Alphix, jeune société basée dans la Loire en Rhône-Alpes, l’ERP est désormais accessible à tous. Ce logiciel permet de gérer la totalité des processus opérationnels d’une entreprise, en intégrant l’ensemble de ses fonctions comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, mais aussi la vente, la distribution, l’approvisionnement, le commerce électronique.

Au coeur de l’entreprise, le progiciel Alpha Phoenix est adapté aux petites et moyennes structures, sa spécificité est d’être accessible, de n’importe quel poste, via une plateforme web sécurisée. L’utilisateur ne paie plus une licence logicielle, mais une location correspondant à une utilisation très précise, adaptée à la taille et au métier de l’entreprise.

Figure de proue d’un nouveau business modèle dans l’industrie numérique, ce progiciel est innovant à plusieurs titres. Facile d’accès au niveau budgétaire, puisqu’on ne paie que ce que l’on utilise, en louant un service à la carte en mode hébergé, ce logiciel est aussi conçu pour être très simple à utiliser. Facilement administrable, totalement sécurisé, il simplifie les mises à jour et les sauvegardes, automatiques, pour un loyer mensuel inférieur à 100 euros par poste.

Source : https://www.alphix.fr

Régional analyse les formulaires de maintenance de ses avions grâce à Xpert.Capture

Filiale d’Air France, Régional assure 380 vols quotidiens sur 40 villes européennes grâce à une flotte de 56 appareils. Pour assurer notamment la maintenance de ses avions, Régional a mis en oeuvre la solution Xpert.Capture d’Azur Technology pour la numérisation d’un flux entrant de plus de 20 000 documents chaque jour et leur intégration sous la forme de liens PDF avec son nouveau système d’information maintenance. Une application de dématérialisation qui a permis une économie de coûts significative et qui contribue à une meilleure traçabilité des documents en cas d’incidents.

La Direction de la Maintenance de Régional emploie près de 500 personnes sur le site basé à Clermont-Ferrand ainsi qu’à travers les 40 aéroports européens où la société a des activités. Tous les jours, 400 pilotes et 200 mécaniciens de la compagnie remplissent, après chaque vol et chaque intervention technique, un lot de formulaires destiné principalement à la gestion de la maintenance des appareils. Un flux de plus de 20 000 documents est ainsi numérisé et envoyé quotidiennement via des scanners multifonctions (numériques pour les escales françaises et analogiques pour les escales dans les autres villes européennes) sur le serveur Xpert.Capture de Clermont-Ferrand. Une fois analysées et validées par une équipe de 5 personnes, les données recueillies dans les formulaires sont intégrées dans le système de maintenance, en même temps que l’image du formulaire via un lien PDF, et ceci dans un souci de traçabilité.

Avant la mise en oeuvre du nouvel ERP en charge de la maintenance, le MRO Amos de Swiss Aviation Software, et l’application de Lecture Automatique de Documents développée par Azur Technology, la saisie des données contenues dans les formulaires se faisait manuellement. Elle occupait ainsi une dizaine de personnes à temps plein et entrainait des coûts de télécommunications considérables pour l’envoi des fax.

Une économie de plus de 50 000 euros par an

« Démarrée en juin 2006 dans le cadre de la refonte du système d’information de la Direction de la Maintenance, cette application répondait à 2 objectifs principaux : gagner en productivité en automatisant les flux et le dispatching des formulaires de maintenance en provenance des différentes escales, et supprimer les coûts de télécommunications engendrés par les envois par fax, estimés à plus de 50 000 euros par an » indique Samutra Em, chef de projet informatique sur le site de la Maintenance de Régional.

Le taux de reconnaissance des documents est le facteur clé de ce type d’applications et nécessite un travail continu pour adapter l’application aux conditions réelles d’utilisation. Aujourd’hui il est de plus de 80%, mais l’objectif est d’atteindre à terme 100%, en simplifiant les documents à saisir, en utilisant des scanners plus performants et en mettant en oeuvre des logiciels de redressement d’images pour éliminer les parasites.

« La réussite de ce type d’applications nécessite néanmoins une phase de tests assez longue et dans les conditions réelles d’usage, ceci pour optimiser la performance de la Lecture Automatique de Documents. Elle passe aussi par une éducation de l’utilisateur et une adaptation du formulaire » précise Samutra Em.

Premier élément d’une chaîne de dématérialisation au service d’une meilleure planification de la maintenance, cette application doit permettre à terme d’améliorer la traçabilité des processus métiers et ceci conformément aux exigences de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).

« L’application sera progressivement étendue à la numérisation de l’ensemble des documents techniques et administratifs de l’entreprise, en attendant son intégration dans un projet de dématérialisation global », conclut Samutra Em.

Source : https://www.azurtechnology.com

Sepem Industries Angers 2009

Après les succès des éditions de l’est et du nord de la France, Sepem Industries s’est installé à Angers du 9 au 11 juin dernier. Le salon des Services, Equipements, Process et Maintenance à reçu la visite de 3255 personnes, venus trouver des solutions concrètes.

Malgré la « crise » ambiante, le potentiel de la zone de chalandise est réel, face à une offre Exposants de proximité, complète et généraliste. Des exposants ont d’ailleurs relevé avoir vu « beaucoup de nouveaux prospects intéressés par leurs offres ». Preuve du besoin de ce type d’évènement à Angers et sa région.

Quels visiteurs ?

Si le nombre de Responsables de sites reste le plus important (25 % des sociétés dont sont issus les Visiteurs ont moins de 20 salariés, et donc un gérant omniscient !), un peloton de tête se détache nettement du groupe : Responsables Maintenance, Production/Fabrication et BE/BM…

Le caractère « coeur d’usine », du salon semble se confirmer très clairement !

Les secteurs d’activités de provenance.

Le Quinté gagnant de cette première édition :

– Métallurgie, Sidérurgie, Fonderies.

– Fabrication de machines, équipements, mécanique pour l’industrie.

– Plasturgie, caoutchouc, matériaux composites.

– Construction, équipements auto, PL, ferroviaire, aéronautique, navale.

– Agroalimentaire.

Une proximité géographique pleine de promesses…

… Si l’on en croit les chiffres, le Maine et Loire (49) et ses départements limitrophes (85, 44, 72 et 35) représentent près de 70 % du Visitorat !

Constat : Angers est au coeur de la zone de chalandise, et garde un potentiel d’évolution important.

Les Sepem Industries ont une force : des exposants capables d’adapter complètement leur offre à l’état de santé des secteurs d’activités auxquels ils s’adressent… Ecoute, conseils et solutions compris. Il semble que la prochaine édition d’Avignon (26 au 28 janvier 2010) prenne également ce chemin : beaucoup d’exposants présents sur Angers se sont inscrits sur les prochaines éditions du Sud Est et de l’Est.

Source : https://www.sepem-industries.com

Infrarouge : FLIR commercialise deux nouvelles caméras pour la détection des gaz et l’inspection des fours

Il y a trois ans, FLIR commercialisait la première caméra infrarouge pour la détection des gaz. Aujourd’hui, dans de nombreux secteurs, les caméras infrarouges sont des outils inestimables pour détecter et visualiser les fuites de gaz. Ces caméras primées jouent aussi un rôle important dans les activités environnementales des sociétés, par exemple la prévention des fuites de SF6, un gaz 24 000 fois plus dangereux pour la planète que le CO2. Aujourd’hui, FLIR lance une nouvelle génération de caméras basées sur cette technologie.

Deux caméras à double fonction

Ces nouvelles caméras sont la FLIR GF320, pour les applications de détection des gaz, et la FLIR GF309, pour l’inspection des fours.

Elles comportent toutes les deux un détecteur refroidi, qui améliore considérablement leur sensibilité et leurs performances. – Il faut noter que les deux caméras possèdent une deuxième fonction, car elles sont radiométriques : elles voient et mesurent les températures d’un objet, avec différentes palettes de couleurs pour leur visualisation, souligne Karsten Eggert, vice-président chargé des ventes et du marketing en région EMEA. – Cela signifie que la caméra FLIR GF320 peut à la fois voir les fuites de gaz et effectuer des inspections infrarouges pour la maintenance électrique, et que la FLIR GF309 peut être utilisée pour l’inspection infrarouge des fours et d’autres équipements.

Des fuites invisibles à l’oeil nu apparaissent clairement à l’écran de ces caméras infrarouges

Les caméras FLIR pour la détection des gaz permettent de visualiser les gaz et produisent une image complète de la zone examinée. Dans le viseur de la caméra ou à l’écran, les fuites apparaissent clairement : l’opérateur voit le gaz réputé invisible. La caméra affiche l’image en temps réel et peut l’enregistrer pour faciliter l’archivage, la documentation ou la diffusion d’information par courrier électronique.

Quand l’image thermique vous fait gagner un temps précieux

L’expérience montre que moins d’un pour cent des équipements d’un site industriel sont le siège de la majorité (jusqu’à 84 %) des fuites. – Cela signifie que les 99 autres pour cent des équipements sont examinés avec des sniffers, au cours de longues inspections, alors que leurs composants sont sûrs et exempts de fuite. Une caméra pour la détection des gaz vous fournit une image complète et permet d’exclure immédiatement les zones ne nécessitant aucune action. Le GPS intégré permet à l’équipe d’entretien de localiser rapidement l’emplacement du problème. Par conséquent, un grand nombre de nos clients ont réalisé des économies importantes de temps et de personnel, conclut Karsten Eggert.

La commercialisation des nouvelles caméras FLIR commencera le 26 mai lors du salon Sensor+Test de Nuremberg, en Allemagne.

Informations sur les caméras :

La caméra FLIR GF320 est principalement utilisée par les secteurs du pétrole et du gaz, de l’énergie, de la chimie et pétrochimie, pour trouver des fuites de gaz coûteuses et dangereuses (de méthane et d’autres COV) invisibles à l’oeil nu.

Principales caractéristiques de cette nouvelle caméra :

– Conception nouvelle, avec une excellente ergonomie, en particulier un grand écran LCD et un viseur inclinable pour l’utilisation en extérieur.

– Utilisation double, car la caméra est entièrement radiométrique : elle peut trouver les fuites de gaz et effectuer des inspections infrarouges pour la maintenance électrique et mécanique.

– Sensibilité élevée, permettant de détecter les très petites fuites de gaz, et bonne portée.

– Légèreté : 2,4 kg.

– Appareil photo numérique intégré et GPS pour faciliter la création de rapports et la documentation.

– Objectifs interchangeables.

La caméra FLIR GF309 est conçue pour les applications de fours industriels à haute température. Elle convient pour surveiller tous les types de fours, de fourneaux et de chaudières, en particulier dans le secteur de la chimie, de la pétrochimie et de la production d’électricité. Cette caméra voit au travers des flammes et dispose d’un écran thermique amovible sur lequel la chaleur se réfléchit, pour protéger la caméra et son opérateur. Sa large plage de température de fonctionnement lui permet d’effectuer également des inspections électriques et mécaniques d’une grande exactitude.

Pour plus d’informations sur FLIR Systems, visitez le site internet.

Source : https://www.flir.com

OneProd LiveProd: fiabilité et productivité sans contraintes

LiveProd, c’est l’installation et l’exploitation de la maintenance conditionnelle sans ressources d’expertise:

  • L’équipe OneProd installe sur votre site un système d’acquisition de données, composé sur-mesure selon la nature et la criticité des machines.
  • Les mesures effectuées sont directement transférées par liaison Internet vers une base de données centralisée et sécurisée, hébergée chez un prestataire spécialisé.

Avec LiveProd en place, vous pilotez la maintenance de vos machines grâce aux recommandations de nos experts.

  • Les experts OneProd consultent et analysent les données à distance, puis transmettent à votre service de maintenance leurs diagnostics et recommandations de maintenance
  • A travers une liaison Internet, vos unités opérationnelles accèdent aux diagnostics et recommandations de maintenance à tout moment et en tous lieux.

LiveProd fonctionne sans ressources d’investissement :

  • Les produits et services sont financés sur un loyer mensuel qui ne grève pas votre budget d’investissement
  • Ce loyer mensuel correspond à la location des équipements de mesure et analyse, et à la prestation de surveillance et diagnostic.

Vous devez augmenter la fiabilité et la productivité de vos machines … sans investir.

LiveProd est la solution à votre problème.

Source : https://www.01db-metravib.com

KF répond aux besoins de l’industrie agroalimentaire avec une gamme complète de produits enregistrés NSF

KF a été le premier, il y a 10 ans, à développer une gamme de produits spécifiques à l’industrie alimentaire, certifiés NSF (National Sanitation Foundation). Il est aujourd’hui le leader français sur le marché. Dans le cadre de cette certification, KF participe au programme de prévention des risques HACCP : il propose une documentation complète, une formation produit et met à disposition les certificats d’enregistrements NSF. Plusieurs segments de produits ont été certifiés : la lubrification, le graissage, l’assemblage et la fixation, le nettoyage industriel et le nettoyage de précision.

La manipulation de produits d’aérosols en milieu alimentaire étant délicate, KF a développé un système exclusif de prévention des risques basé sur l’utilisation d’un code couleur sur l’aérosol. Cela permet une meilleure surveillance des points critiques de contrôle dans le procédé de fabrication. KF a en outre mis en place son propre label FPS (Food Processing Safe) qui mentionne sur le packaging les possibilités d’utilisation dans les zones de transformation des aliments.

La gamme de produits certifiés NSF est large, on y trouve notamment :

La Graisse Alimentaire, utilisable lorsqu’un contact alimentaire accidentel est possible. Elle est composée d’un savon épaississant inorganique et d’une huile minérale extrêmement raffinée. Elle lubrifie efficacement les charnières, les engrenages, les joints ou la robinetterie, etc. Elle résiste à l’eau et à la vapeur et aux températures de -20°C à +140°C (180°C en pointe). Elle présente de bonnes propriétés anti-usure et anticorrosion.

Le KF Bleu, un dégraissant biodégradable à base d’eau. Il ne contient pas de phosphate ni d’EDTA. Il nettoie la graisse, les saletés et autres impuretés incrustées sur les surfaces lavables et sur les installations alimentaires.

Le Dégrippant qui décolle la rouille et la saleté sur tous les métaux. Il nettoie et pénètre rapidement même les endroits les plus difficiles d’accès grâce à son aérosol utilisable à 360°. Il est utilisé pour débloquer les équipements mécaniques, les raccords et les fixations.

L’Aéro Clean Longue Durée conçu pour un entretien quotidien. Ce gaz sec, neutre, exempt d’impureté souffle, pousse, dépoussière et sèche.

L’intégralité de cette nouvelle gamme à usage alimentaire de CRCKF est consultable sur catalogue. KF s’engage à proposer des produits répondant à des critères environnementaux stricts.

Source : https://www.crcind.com