Le nouveau générateur de vide SMC : compact : un poids plume pour de hautes performances

Grâce aux ingénieurs en R&D de SMC, leader mondial de composants et systèmes d’automatismes pneumatiques, les demandes de l’industrie des semi-conducteurs pour obtenir un générateur de vide léger, compact et performant, ont été entendues.

Large de 10 mm et pesant seulement entre 95 à 109 g grâce à sa structure en résine, la série ZQ, disponible avec des buses de 0.5, 0.7 et 1.0 mm peut contenir un générateur de vide combiné à un filtre qui dispose d’un pressostat numérique et d’un affichage par LED, ainsi que deux électropilotes, dans un seul et unique module compact. Entièrement conforme à la norme CE, la gamme ZQ est à la fois simple à installer et à entretenir grâce à nos raccords instantanés.

Cette série a été conçue pour être utilisée dans des opérations nécessitant une éjection rapide. Elle peut être placée tout près de la pièce de travail et utilisée comme un générateur autonome ou comme une partie du système d’aspiration.

Elle convient à des applications dont les plages de pression sont comprises entre 0.3 et 0.5 MPa avec des températures oscillant entre 5 et 50°C. Avec ce générateur de vide, la série ZQ intègre la cour des grands pour un résultat sans précédent !

Source : https://www.smc-france.fr

Un nouveau président pour la FFIE

à la suite de l’Assemblée Générale, le Conseil d’Administration de la FFIE, Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique, a élu Jean-

Claude Guillot, âgé de 65 ans et dirigeant de la société SNEE Entreprise au Gond-Pontouvre dans le département de la Charente, Président de la Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique.

Jean-Claude Guillot fut Vice-Président de la FFIE de 2006 à 2009, Président de la Commission Economique depuis 2005 et administrateur depuis 2002.

Dans cette conjoncture difficile, Jean-Claude Guillot souhaite que l’action de la Fédération se porte sur le soutien au développement des marchés émergents (efficacité énergétique et réseaux de communication) ainsi que sur la défense de la valeur ajoutée des entreprises de génie électrique et énergétique.

Source : https://www.ffie.fr

OneProd LiveProd : pilotez la maintenance prédictive sans contrainte

Avec OneProd LiveProd, 01dB-Metravib vous propose une offre innovante, afin de rendre la maintenance conditionnelle la plus accessible possible.

LiveProd, c’est l’installation et l’exploitation de la maintenance conditionnelle sans ressources d’expertise:

  • L’équipe OneProd installe sur votre site un système d’acquisition de données, composé sur-mesure selon la nature et la criticité des machines.
  • Les mesures effectuées sont directement transférées par liaison Internet vers une base de données centralisée et sécurisée, hébergée chez un prestataire spécialisé.

Avec LiveProd en place, vous pilotez la maintenance de vos machines grâce aux recommandations de nos experts.

  • Les experts OneProd consultent et analysent les données à distance, puis transmettent à votre service de maintenance leurs diagnostics et recommandations de maintenance
  • A travers une liaison Internet, vos unités opérationnelles accèdent aux diagnostics et recommandations de maintenance à tout moment et en tous lieux.

LiveProd fonctionne sans ressources d’investissement :

  • Les produits et services sont financés sur un loyer mensuel qui ne grève pas votre budget d’investissement
  • Ce loyer mensuel correspond à la location des équipements de mesure et analyse, et à la prestation de surveillance et diagnostic.

Vous devez augmenter la fiabilité et la productivité de vos machines … sans investir ?

LiveProd est la solution à votre problème.

Source : https://www.01db-metravib.com/maintenance-predictive.5/services.195/liveprod.1783/?L=0

Encore plus de couple et de compacité pour les nouveaux motoréducteurs Bonfiglioli pendulaires de la série F

Avec l’arrivée récente des modèles F31, F41, F51 et de la version QF, Bonfiglioli agrandit son offre de motoréducteurs pendulaires de la série F. D’une extrême compacité, légers et performants, ils offrent une solution fiable et éprouvée pour un grand nombre d’applications industrielles d’automation.

Avec des capacités de transmission de couple de 140 Nm à 14.000 Nm, des puissances transmissibles de 0.17 kW à 125 kW, ainsi que d’importantes possibilités de rapports de réduction (de 6.4/1 à 2099/1), ces moto réducteurs Bonfiglioli sont d’une utilisation très souple. Ils acceptent en entrée de nombreux types de moteurs à arbres mâles aux cotes métriques ou pouces : moteurs compacts série M (avec ou sans frein), moteurs normalisés selon IEC série BN (avec ou sans frein), moteurs mono et bi vitesse mais également les moteurs brushless (création récente des prédispositions SC et SK). Les freins moteur existent pour les alimentations en courant continu ou alternatif et ont une réactivité modulable avec l’utilisation d’un redresseur CA/CC (option). De nombreuses options moteurs sont disponibles comme : des sondes bi-métalliques et thermistances, des ventilations forcées (à alimentation séparée), des tachymètres et des codeurs incrémentaux (de type «line driver» ou «push-pull»). L’arbre lent peut également recevoir en option un dispositif anti retour. Les configurations de sortie sont compatibles avec les arbres creux clavetés (avec deux choix d’alésage), arbres creux pour fixation à frette ou même avec arbres de sortie mâle. Leurs températures de fonctionnement s’étendent de -20°C à +40°C.

Modularité, solidité rendement, montage universel et compacité optimale, les réducteurs de la série F permettent de réaliser des installations d’automation simples et économiques.

Source : https://www.bonfiglioli.com

ETDE renforce sa présence dans l’ouest

ETDE, filiale électricité et maintenance de Bouygues Construction a inauguré son nouveau Siège Social pour la métropole Nantaise. Situé à Saint-Herblain (44), ce bâtiment, conçu par l’architecte Jean-Claude Pondevie, est le premier bâtiment tertiaire Haute Qualité Environnementale (HQE) réalisé dans la région. Ce Siège Social regroupe l’ensemble des compétences d’ETDE, jusqu’à présent dispersées sur plusieurs sites, sous un « même toit » : Travaux Publics de Réseaux, Génie Electrique et Thermique et Facility Management.

Ce bâtiment tertiaire de 6 étages accueille 300 postes de travail répartis sur 6 000 m2, entièrement conçus pour limiter les consommations énergétiques. Ce bâtiment d’exception est le premier ouvrage tertiaire de la région à obtenir la certification NF Bâtiments Tertiaires – Démarche HQE, qui valorise les ouvrages répondant à des exigences environnementales très engageantes.

Des déperditions thermiques limitées

Ces nouveaux bâtiments d’ETDE répondent à la réglementation thermique 2005 (RT 2005). Sur le plan thermique, les 6000 m² de locaux exploitables totalisent moins de 110 kW de déperditions, grâce notamment à une enveloppe de bâtiment très isolée (structure béton de 20 cm d’épaisseur isolée par l’extérieur de 12 cm de laine de verre et recouverte d’un bardage métallique). Les menuiseries extérieures sont équipées de volets motorisés qui s’actionnent avec des sondes d’ensoleillement. Enfin, l’éclairage intérieur est mis en oeuvre sur détection de présence, avec des limitations de niveau d’éclairage de 12,5 W/m² sur les plateaux de bureaux et 250 W/m² dans les salles de réunion. Ces procédés permettent au bilan calorifique d’atteindre 151 kW et au bilan frigorifique de s’établir à 85 kW.

De plus, le bâtiment, effilé selon un axe nord-est / sud-ouest, répond à deux traitements thermiques distincts. Chaque plateau de bureaux est séparé en deux zones, Est et Ouest, afin d’optimiser l’efficacité du traitement énergétique appliqué.

Une conception sans climatisation

Le niveau global de consommation du bâtiment est estimé à seulement 90 kWh.ep/m2/an (consommation d’énergie primaire), inférieure de 20% à la référence.

Tout d’abord, cet ouvrage est conçu sans aucune climatisation : le free-cooling (rafraîchissement des locaux avec de l’air extérieur froid) et une sur-ventilation nocturne remplacent l’habituelle climatisation en été. L’équipement thermique installé se limite à l’exploitation de deux pompes à chaleur ainsi que quatre centrales à traitement d’air. Dans les bureaux, la diffusion d’air et de chaleur est assurée par 297 poutres climatiques intégrées aux faux-plafonds du bâtiment. Dans les salles de réunion (deux pour chaque demi-étage), la ventilation est assurée par des boîtes à induction à débit variable commandées par un détecteur de présence.

L’ensemble de ces équipements permet de faire de ce bâtiment une référence pour ETDE dans le domaine HQE et une vitrine de ses savoir-faire en matière de développement durable.

Les intervenants sur ce projet :

– Investisseur/Propriétaire : Océale

– Montage du projet : Cirmad

– Constructeur : GTB Construction

– Lots techniques : ETDE

– Exploitation/Maintenance : Exprimm (filiale d’ETDE)

Source : https://www.etde.fr

Multitechnique : Sitex rassemble le pôle systèmes, énergies et maintenance du groupe Rabot Dutilleul

Issue du rapprochement de Sitex Maintenance, GCE, GEE et TIME, Sitex rassemble à Tourcoing les compétences nécessaires à la conception, la réalisation, la maintenance et l’exploitation de l’ensemble des installations techniques d’un site immobilier.

Sitex, société du Groupe Rabot Dutilleul, s’est spécialisée dans l’installation et la maintenance multitechnique du bâtiment ainsi que dans les travaux de second uvre technique.

Pour Sitex, les opportunités de marché sont multiples : externalisation par les entreprises suscitant des besoins de prestations techniques, évolution de la réglementation dans le domaine de l’environnement, intégration de la maintenance dans les contrats de partenariat public/privé, performance énergétique… De même, la réglementation dans les domaines tels que la sécurité incendie, la qualité de l’air, l’accès aux handicapés -pour ne citer que ces trois exemples- impliquent la nécessaire normalisation de nombreux locaux.

Très présente sur la métropole, Sitex se développe sur le quart nord-est de l’hexagone : villes majeures du Nord-Pas de Calais (Dunkerque, Boulogne-sur-Mer, Valenciennes, …), Reims, Amiens et progressivement vers la région parisienne.

L’entreprise compte actuellement un effectif de 100 collaborateurs et mène actuellement une politique active de recrutement. Elle axe son développement sur une réelle démarche de qualité des prestations, une relation commerciale personnalisée, mais aussi sur la transparence et la traçabilité de ses interventions, sur la proximité géographique et la flexibilité.

Sitex a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros. Les six premiers mois de 2009 laissent escompter une progression de 15%.

Un nom unique pour trois métiers

Sitex maîtrise un ensemble de métiers à forte technicité et intervient sur tout type de bâtiment : bureaux, commerces et centres commerciaux, santé, industrie, enseignement, hôtels, etc. Sitex décline son offre au travers de ses trois marques : Sitex Systems, Sitex Energy et Sitex Maintenance.

  • Sitex Systems : solutions pour la sécurité électronique, la protection des biens et des personnes, la gestion technique centralisée. Veille règlementaire afin d’être en phase avec les évolutions de la législation, notamment pour les immeubles recevant du public. Sitex Systems dispose d’un bureau d’études intégré permettant des prestations standardisées comme personnalisées.
  • Sitex Energy : prestations d’étude, de conception et d’installation sur l’ensemble des lots techniques du bâtiment (électricité, chauffage, climatisation, ventilation).
  • Sitex Maintenance : maintenance préventive et curative, exploitation du bâtiment et travaux de second uvre. Ses équipes assurent audit et diagnostic des installations ainsi que la mise en conformité règlementaire (incendie, accessibilité, etc.).

Sitex assure en outre un service d’astreinte 24h/24, 7 jours sur 7.

Sa palette de compétences se compose principalement de :

  • Génie climatique et hydraulique
  • Génie électrique
  • Second uvre étendu et travaux d’entretien
  • Détection incendie
  • Contrôle d’accès – vidéo – surveillance

Source : https://www.sitex-rd.com

Sperian lance DuraMaxx, la lunette-masque nouvelle génération

Une étude de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés présente les statistiques des accidents du travail pour l’année 2007. Selon cette étude, dans le secteur du bâtiment et travaux publics, les accidents oculaires représentaient en 2007 4,3% des accidents du travail avec arrêts; 2,1% des accidents avec incapacité permanente (IP) ; 5% de journées perdues par incapacité temporaire (IT). Dans le secteur de la métallurgie, les accidents oculaires représentaient 5,6% des accidents du travail avec arrêts; 2,2% des accidents avec IP; 1,4% de journées perdues par IT.

Le manque de précaution constaté se justifie par les multiples contraintes ressenties par les utilisateurs qui, en ne mesurant plus suffisamment les risques encourus, n’utilisent pas les équipements de protection adéquats voire abandonnent totalement leur utilisation.

Grâce au lancement de DuraMaxx, Sperian apporte une réponse concrète aux besoins de fiabilité manifestés par les professionnels évoluant dans des milieux à risques. La marque ambitionne de promouvoir l’usage des équipements de protection oculaire dans les usines, les chantiers ou les laboratoires. Le confort a été jusqu’à présent le principal point d’insatisfaction des utilisateurs. Sperian, toujours à l’écoute des usagers finaux, a réussi son pari de développer un produit qui répond à leurs attentes : une lunette masque performante, associant confort, efficacité antibuée, facilité d’utilisation et durabilité.

Equipé d’un bandeau élastique sur attaches pivotantes et composé d’une matière «douce » (l’élastomère), DuraMaxx s’ajuste parfaitement au visage et assure un maintien optimal sans générer de contraintes lors de l’utilisation. De plus, DuraMaxx est une lunette-masque qui se superpose aisément à la plupart des lunettes de vue. Elle est notamment conçue pour ne pas comprimer les branches des lunettes de vue et évite tout mouvement de ces dernières lors du retrait de DuraMaxx.

DuraMaxx existe avec un choix de cinq oculaires différents (incolore, gris, jaune, IR3, IR5) apportant ainsi une multitude de solutions pour de nombreuses applications ; elle est destinée aux professionnels des secteurs de la chimie, de la sidérurgie, du bâtiment, du milieu médical etc. Sur l’ensemble du marché de la protection individuelle au travail, la protection oculaire reste faible. Sperian juge la sensibilisation dans le domaine de la protection oculaire particulièrement importante et continue donc à s’investir dans ce secteur, en encourageant notamment le port des lunettes-masques et plus généralement celui de protections oculaires.

Source : https://www.sperianprotection.fr

Eaton simplifie la supervision des Onduleurs et des PDUs

Le groupe industriel Eaton Corporation présente un nouveau logiciel destiné à la surveillance et au management des onduleurs et des accessoires de distribution électrique en réseau. Appelé Intelligent Power Manager (IPM), cet outil puissant et évolutif va permettre une réduction significative des coûts de supervision des onduleurs et des équipements associés par rapport aux autres méthodes de gestion en réseau.

Intelligent Power Manager prend en compte tous les onduleurs, quelle que soit leur marque, ainsi que les équipements associés, tels que les ePDU (unités de distribution), les agents de shutdown, les capteurs d’environnement.

Intelligent Power Manager est un excellent outil de productivité qui permet aux responsables informatiques d’obtenir une vue globale de leur infrastructure de protection électrique à partir de n’importe quel PC sécurisé connecté au réseau. ” dit Jorma Mannerkoski, directeur Ventes et Marketing pour l’activité Power Quality d’Eaton en EMEA. Sa gestion souple et intelligente a des impacts très positifs en terme de réactivité, de temps d’intervention et de disponibilité des équipements, qui se traduisent, au final, par des économies substantielles. ”

Le logiciel offre une vision globale et consolidée des principaux paramètres de fonctionnement de tout le parc d’onduleurs. Il permet aussi la configuration de ces derniers. L’administrateur peut facilement trier ses « vues d’onduleurs » suivant les paramètres les plus critiques (emplacement géographique, état des systèmes…). Il peut en outre, activer des fonctions évoluées telles que l’arrêt automatique des serveurs, le redémarrage séquentiel d’équipements situés en des lieux différents. Il peut encore organiser ses équipements selon différents critères (leur adresse IP, le type d’applications…). Les alarmes éventuelles sont centralisées et transmises, si souhaité, par e-mail ou SMS. L’historique des événements et actions facilite une gestion préventive du parc. Enfin, on peut utiliser le logiciel pour installer ou mettre à jour toute la flotte de cartes réseaux, automatiquement, en une seule fois.

Intelligent Power Manager est une solution évolutive, qui peut virtuellement contrôler un nombre d’équipements illimité sur le réseau. Ce logiciel permet aux non-spécialistes de la protection électrique de gérer facilement leur parc, ajoute Jorma Mannerkoski.

Intelligent Power Manager est un outil multiplateformes et basé sur le Web. Il est fourni gratuitement pour la gestion de un à dix équipements, avec tout onduleur Eaton.

Source : https://www.eaton.fr/powerquality

Roulements : Schaeffler sur le toit de Paris

La relation entre la Tour Eiffel et Schaeffler n’est pas nouvelle. A la fin des années 80, FAG était intervenu auprès de la Société Nouvelle d’Exploitation de la Tour Eiffel (SNTE) pour participer au vaste plan de rénovation des ensembles mécaniques du prestigieux édifice. à l’époque, les bagues en bronze des poulies des ascenseurs avaient été remplacées par des ensembles de roulements afin de moderniser et de fiabiliser les installations.

Schaeffler est ensuite intervenu pour l’étude et l’implantation d’une couronne INA pour l’orientation du phare de la Tour en 2002.

Aujourd’hui, le partenariat entre Schaeffler France et la SETE se prolonge avec non seulement un support technique de Schaeffler dans le choix des roulements, mais aussi avec la mise en place d’un contrat de prestations d’analyse vibratoire et d’assistance au montage.

En effet, les chariots mobiles de l’ascenseur hydraulique du pylône Ouest nécessitaient une amélioration au niveau des roulements de roue, pour des raisons de charge et de jeu axial trop importants. Ce chariot mobile supporte une charge totale de 20 tonnes.

Le service Applications de Schaeffler a déterminé, en relation avec la SETE, les roulements à rouleaux coniques de la marque FAG les plus à même de répondre aux sollicitations radiales et axiales de la machine et pouvant s’intégrer dans le système actuel.

Après validation de l’étude technique par la SETE, Schaeffler est intervenu par l’intermédiaire de sa division FAG Industrial Services (F’IS) en envoyant sur place un chef-monteur en soutien des équipes de maintenance pour le montage des roulements sur les chariots. L’opération a été réalisée en une journée.

La SETE a continué à faire appel à la société Schaeffler et à sa division F’IS qui est récemment intervenue pour le contrôle vibratoire des poulies de tête de l’ascenseur Est, avec un appareil de la nouvelle génération Bearing Analyser 3.

D’autres projets sont en cours qui permettront à la SETE de s’appuyer sur la très large gamme de produits et de services de la société Schaeffler adaptés aux exigences toujours plus fortes de ses clients en matière de maintenance de qualité et d’innovations.

Source : https://www.schaeffler.fr

Edwin Willems nommé ‘Vice President EMEA Field Marketing’ d’Infor

Infor annonce la nomination d’Edwin Willems au poste de ‘Vice President EMEA Field Marketing’. Né en Belgique et basé à Bruxelles, ce spécialiste du marketing et de la vente permettra à Infor d’optimiser ses efforts pour améliorer sa notoriété de ses produits et services. Edwin Willems, qui a rejoint Infor en mai 2009, succède à Hermann Stehlik, qui vient d’être nommé ‘Vice President, EMEA Sales, Extended Solutions’ du groupe. M. Willems rapportera directement à Jeff Abbott, ‘Vice President Solutions and Field Marketing’ chez Infor.

Précédemment, Edwin Willems a occupé plusieurs fonctions managériales dans les domaines de la vente et du marketing, au sein d’entreprises opérant sur le secteur du logiciel de gestion d’entreprise. Il a notamment travaillé chez Oracle, en Belgique, où en tant que Directeur Marketing, il a participé au développement de l’entreprise dans cette région. Puis il a intégré Business Objects comme ‘Vice President Marketing EMEA’, Business Objects ayant été rachetée depuis par SAP.

«Fort de vingt d’expérience dans le domaine du marketing opérationnel, Edwin apporte sa grande expertise en matière de génération de ‘leads’ et d’opérations commerciales», déclare Jeff Abbott, ‘Vice President Solutions and Field Marketing’ chez Infor. «Avec lui, nous allons renforcer notre politique marketing et développer notre image auprès d’un plus grand nombre de clients

Edwin Willems est titulaire d’un master en mathématiques et sciences informatiques de l’Université de Louvain, d’un diplôme en marketing de l’Université de Bruxelles et d’un diplôme en management de l’Université de Gand.

Source : https://www.infor.fr