Pollutec : un souffle nouveau pour le rendez-vous de l’environnement

 
Du 30 novembre au 3 décembre prochains se déroulera à Lyon Eurexpo France l’un des plus importants événements européens consacrés à l’environnement et au développement durable. Quatre jours durant, seront présentées les principales innovations en termes de techniques de prévention et de traitements des pollutions sur un salon qui connaît des évolutions déterminantes, à commencer par le renforcement de sa dimension internationale.  
 
 
Pas moins de 2 400 exposants et 75 000 visiteurs issus de l’industrie, des collectivités locales, du bâtiment et du secteur tertiaire sont attendus à la 24e édition du salon Pollutec qui se déroulera à Lyon Eurexpo du 30 novembre au 3 décembre 2010. La particularité de cet événement, outre le fait d’être focalisé sur les technologies visant à préserver l’environnement et le développement durable, réside dans différentes évolutions qui permettent désormais au salon de s’inscrire parmi les rendez-vous majeurs et incontournables. La dimension internationale tout d’abord; « celle-ci se conforte d’années en années, confirme Sylvie Fourn, commissaire générale de l’événement. Un nombre croissant d’exposants étrangers viennent de pays nouveaux, à commencer par la Corée du Sud, Israël, la Pologne, la Suède ou encore l’Autriche ».
 
Pour cette édition 2010, un focus sera tout particulièrement mis sur les états-Unis pour qui un pavillon sera renforcé autour d’acteurs majeurs composés d’entreprises, de clusters et de centres d’excellence américains, tous spécialisés dans les green technologies. Parallèlement à l’ensemble de ces structures présentes au sein du pavillon américain seront organisés des business meeting ainsi que des rencontres entre les différents clusters dans des thèmes relevant de l’efficacité énergétique des bâtiments, du traitement de l’eau ou encore des solutions en termes de développement durable.
 
 
Une dimension technologique nouvelle et un salon tourné vers l’innovation
 
Autre tendance de Pollutec 2010 : le développement de nouveaux enjeux environnementaux comme les énergies renouvelables en présence de partenaires tels que l’Ademe. Trois sujets jugés prioritaires seront ainsi mis en exergue : l’efficacité énergétique dans les bâtiments, le « mix énergétique *» des territoires et la ville durable (allant des véhicules électriques aux problématiques liées au climat en milieu urbain, en passant par les services et les technologies). 
 
Les applications environnementales feront également l’objet d’une attention particulière sur Pollutec. L’idée est que l’énergie est déclinée dans certains autres métiers de l’énergie ; « autrement dit, au sein-même de la thématique énergie figurent des volets autres que celui de la production, comme la baisse de la consommation et des coûts d’énergie ».
 
Enfin, quatrième et dernière tendance, la thématique de la recherche, de l’innovation et de leur financement. Les organisateurs du salon ont ainsi décidé de mettre l’accent sur des technologies nouvelles telles que la photocatalyse, les avancées en termes de traitement de surface, les techniques membranaires et, naturellement, les biotechnologies. La présence très attendue de l’Agence nationale de la recherche (ANR), d’Oseo, de laboratoires, en relation avec des sociétés de financement (business angels, capital-risqueurs…) ainsi que des start-up et des jeunes entreprises innovantes (JEI), devrait  confirmer cette nouvelle tendance.
 

Élection de la Femme Sperian 2010

 
Le 14 octobre dernier a eu lieu l’élection de la Femme Sperian de l’année 2010. Retour sur un concours destiné à intégrer la problématique des équipements de protection destinés aux femmes au coeur des entreprises.
 
 
La lauréate se prénomme Stéphanie. Cette technicienne de laboratoire dans le domaine de la fécondation in vitro (FIV) exerce son métier au CHU de Caen. Lauréate du grand concours organisé par Sperian, Stéphanie incarnera désormais la marque du fabricant d’équipements de protection individuelle (EPI) en France lors de sa prochaine campagne de communication.
 
Mais au-delà de l’aspect de communication se dégage du concours une problématique propre aux utilisateurs d’équipements de protection : "Les femmes recherchent des équipements de protection en totale adéquation avec leur morphologie, confortables et qu’elles auront envie de porter", a résumé Janet Dekker, vice-présidente des ressources humaines chez Sperian Protection.
 
La nouvelle lauréate est, à l’image de ses cinq concurrentes finalistes, particulièrement concernée par l’adéquation des EPI avec la morphologie des femmes. "Dans notre univers, il est essentiel de nous protéger pour éviter les risques liés aux virus et à certains produits avec lesquels nous travaillons. Mais il est tout aussi indispensable pour nous de porter des EPI afin de protéger les embryons et les gamètes humains".
 
Parmi les métiers des cinq finalistes, le secteur de l’industrie n’était pas oublié, à l’image de la candidate Emmeline Monjo, préventeur régional Industries au sein d’Eiffage. "Nous sommes particulièrement sensibles aux soucis de prévention, en particulier dans la sécurité des machines et la consignation. Mon rôle est notamment de rendre les mesures de prévention à la fois faciles à mettre en oeuvre et les plus efficaces possible".
 

EMPLIO rachète OCTA

 
Le groupe EMPLIO annonce le rachat de l’intégrateur parisien OCTA France, dont sa filiale OCTA Ouest.
 
 
Avec cette nouvelle acquisition, le groupe EMPLIO renforce sa présence sur le territoire national en tant qu’intégrateur DIVALTO. « Cette acquisition donne au groupe une dimension nouvelle. Les savoir-faire des équipes GIPEC et OCTA sont très complémentaires. Nous optimiserons ainsi nos services envers nos clients DIVALTO et cela sur la quasi-totalité du territoire français » expliquent Antoine GLANGETAS et Antoine KARCHER, dirigeants du groupe EMPLIO.
 
Avec plus de 350 clients, le groupe EMPLIO fait partie aujourd’hui des spécialistes de l’ERP DIVALTO les plus sollicités en France, en Belgique et au Maroc. Le succès du groupe permet d’annoncer un CA prévisionnel de 5M€ pour 2010.
 
Ce rachat fait suite au départ de Pierre PROTON, fondateur et PDG d’OCTA France depuis 1985. Ce dernier va en effet se lancer vers de nouveaux défis personnels. Pour le remplacer, Vivian APESTEGUY a été nommé Directeur Général.
 
En tant que directeur de projets depuis plus de 10 ans dans la société, Vivian APESTEGUY a contribué à de nombreux projets d’envergure. Vivian APESTEGUY témoigne : « On ne pouvait imaginer meilleur suite pour l’avenir d’OCTA que le rachat par EMPLIO. OCTA et GIPEC étaient déjà tous deux membres fondateurs et collaborateurs actifs du GIE Divalliance, qui rassemble les meilleurs spécialistes de l’ERP Divalto ».
 
Ainsi GIPEC, tout comme OCTA, est agréée Virtuose par l’éditeur DIVALTO. Toutes deux ont reçu plusieurs récompenses lors de la cérémonie 2009 des « DIVALTO d’or » organisée par l’éditeur.
 
 
à propos du groupe EMPLIO (www.emplio.fr)
 
Le groupe EMPLIO, basé dans le Nord, regroupe 4 sociétés spécialistes de l’ERP DIVALTO :
 
-GIPEC : société nordiste créée en 1979 et fondatrice du groupe EMPLIO.
 
-PEGASE INFORMATIQUE au Maroc. – OCTA France basée en île de France.
 
– OCTA Ouest basée à Vannes.
 
Le groupe compte plus de 350 clients utilisateurs DIVALTO et prévoit un CA pour 2010 de l’ordre de 5M€.
 
 
à propos d’OCTA France (www.octa.fr)
 
Intégrateur Divalto depuis 25 ans, OCTA France a réalisé un CA de 2,8 millions d’euros en 2009. Agréée Virtuose et récompensée cette année encore par un Divalto d’Or, OCTA France compte une trentaine de collaborateurs experts dans le déploiement de l’ERP Divalto et 3 ingénieurs intégrés au service R&D.
 
OCTA France est éditeur des modules complémentaires suivants :
 
– DIVALTO SAV : + de 1200 licences vendues depuis 2001.
 
– DIVALTO SAV Web – DIVALTO shop
 
 
à propos de GIPEC (www.gipec.fr)
 
Intégrateur de solutions de gestion depuis 1979, GIPEC a réalisé un CA de 2,2 millions d’euros en 2009. GIPEC est agréée Virtuose et récompensée cette année encore par un Divalto d’Or, GIPEC compte une vingtaine de collaborateurs experts dans le déploiement de l’ERP Divalto et 3 experts dans le domaine des réseaux et des infrastructures informatiques.
 
 
à propos du groupe DIVALTO (www.divalto.fr)
 
Créé en 1982, le Groupe DIVALTO, spécialiste de la gestion des PME/PMI accompagne plus de 11.000 entreprises (actualité Mai 2010) dans près de 300 secteurs d’activité (négoce, industrie et services) et a réalisé en 2009 un CA consolidé de 9,9 millions d’euros. 95 professionnels et développeurs sont à l’écoute des clients. Plus de 150 partenaires distribuent ses progiciels sur l’ensemble du territoire.
 
Ecosystème DIVALTO :
 
CA 2007 : 97 millions d’Euros
Effectif : 1030 personnes
 
Les offres du groupe DIVALTO :
– DIVALTO (ERP pour PME et PMI)
– DIVALTO Edition Limitée (ERP pour TPE)
– DIVALTO Edition Complète (ERP pour PME –PMI de 30 à 500 utilisateurs)
– DIVALTO Edition Complète Industrie
– DIVALTO IDYLIS
– logiciel de comptabilité, paie et gestion pour les TPE en mode SaaS (actualité Mai 2010)
 

Jauges de contrainte : Rosettes optiques construites sur le principe du réseau de Bragg

HBM, filiale de Spectrics Pics spécialisée dans les technologies de pesage, de tests et de mesures, propose désormais une nouvelle jauge d’extensométrie optique sous forme de rosette : K-OR.

La rosette se compose de trois grilles de mesure placées à 0°, 60° et 120° qui détectent les déformations de la structure. Il est ainsi possible, tout comme avec les jauges électriques, de déterminer la valeur et la direction des contraintes mécaniques. De par sa taille de seulement 43 x 47 mm, la rosette optique K-OR est l’une des plus petites jauges optiques au monde proposées sous forme de rosette.

Les jauges optiques reposant sur les réseaux de Bragg mesurent les déformations à l’aide de la lumière et n’utilise pas de signaux électriques. Elles peuvent donc être utilisées dans des applications où les jauges électriques classiques ne sont pas envisageables. Il s’agit par exemple des zones explosibles, des zones sous haute tension ou soumises à de fortes perturbations électromagnétiques.

Les jauges optiques sont en outre idéales pour les essais de matériaux composites renforcés de fibres. Il est possible dans ce cadre d’effectuer des essais allant jusqu’à 10 millions de charges alternées avec une déformation de ±5.000 µm/m. De telles conditions ne peuvent pas être satisfaites avec des jauges électriques conventionnelles. L’acquisition des données de mesure à l’aide de jauges optiques et l’analyse de ces données sont un jeu d’enfant. à cet effet, HBM fournit aux utilisateurs tous les composants nécessaires.

Ces composants vont des jauges optiques et accessoires appropriés jusqu’au logiciel d’acquisition de données catman®AP comportant un module spécial pour les jauges optiques appelé EasyOptics, en passant par des scrutateurs.

Pour plus d’informations, visitez le site Internet de HBM

Source : https://www.hbm.com

Diagnostic vibratoire facile, avec Fluke

Nouveau testeur de vibrations Fluke 810

Ce nouveau testeur permet d’effectuer sur site un diagnostic compétent des problèmes mécaniques des machines; une technologie de diagnostic qui offre aux équipes de maintenance les compétences nécessaires pour résoudre les problèmes de façon immédiate.

Fluke Europe B.V., la branche européenne qui coordonne la commercialisation et les services de Fluke Corporation, leader mondial du secteur des outils de test et de mesure électroniques portables, vient d’annoncer la commercialisation d’un outil exclusif : le testeur de vibration Fluke 810. Le Fluke 810 est l’instrument de dépannage de pointe pour déceler des vibrations causées par des problèmes mécaniques de la machine. Cet outil est destiné aux équipes de maintenance qui souhaitent recueillir des données rapidement. Il est simple d’utilisation et peu onéreux.

Le testeur de vibrations portable Fluke 810 est conçu et programmé pour diagnostiquer la plupart des problèmes mécaniques courants comme les déséquilibres, les desserrements, les mauvais alignements et les roulements défaillants sur une multitude d’équipements mécaniques (notamment les moteurs, ventilateurs, souffleries, courroies et chaînes d’entraînement, boîtes de vitesse, couplage, pompes, compresseurs, machine à couplage fermé et bielles).

Lorsqu’il détecte le(s) défaut(s), le Fluke 810 détermine les problèmes en les comparant à une vaste base de données de machines similaires et, en utilisant une série de puissants algorythmes, il fournit des degrés de gravité et un diagnostic machine sous la forme textuelle. Une aide indéniable aux spécialistes de la maintenance pour effectuer leurs tâches par ordre de priorité.

Cet outil préconise également des réparations

Les menus intégrés et contextuels donnent aux utilisateurs novices des conseils et des instructions en temps réel.

Aujourd’hui, nombreuses sont les équipes de maintenance industrielle à être soumises à des contraintes de temps et des restrictions budgétaires importantes. Le testeur de vibrations Fluke 810 utilise un processus simple en plusieurs étapes qui permet d’établir des rapports sur les dysfonctionnements des machines dès les premières mesure, sans historique de mesure effectuées au préalable. Grâce à la clarté textuelle des diagnostics, à l’évaluation des niveaux de gravité des dysfonctionnements et aux recommandations de réparations, les utilisateurs ont toutes les cartes en mains pour prendre des décisions judicieuses en termes de maintenance et régler les problèmes les plus importants.

Les logiciels et analyseurs de vibrations traditionnels sont conçus pour surveiller l’état des machines sur le long terme, mais leur utilisation nécessite une formation spécifique et un investissement qui ne sont pas à la portée de nombreuses sociétés.Le testeur de vibrations Fluke 810 s’adresse spécifiquement aux professionnels de la maintenance qui doivent résoudre des problèmes mécaniques et comprendre rapidement la cause première des dysfonctionnements.

Pour réaliser un diagnostic mécanique à l’aide du Fluke 810, l’utilisateur doit commencer par placer le tachymètre maser TEDS triaxial Fluke sur la machine à diagnostiquer. L’accéléromètre dispose d’un système de montage magnétique, mais peut aussi être installé en fixant la surface de montage à l’aide d’un ruban adhésif. Un câble à déconnexion rapide permet de raccorder l’accéléromètre à l’unité de test Fluke 810. Pendant l’opération d diagnostic, l’accéléromètre détecte ses vibrations tri-axialement et transmet ses informations au Fluke 810. Grâce à un ensemble d’algorythmes évolués le testeur de vibrations Fluke 810 fournit alors un diagnostic détaillé de la machine et préconise une solution.

Une nouvelle approche pour le diagnostic des machines

L’évaluation des équipements mécaniques consiste en général à comparer l’état des machines « sur une période définie » par rapport à une référence établie au préalable. Les analyseurs de vibrations utilisés dans le cadre du contrôle de machines et le programme de maintenance prédictive se servent de ces références pour évaluer l’état d’une machine et estimer sa durée de fonctionnement.

Or la technologie du Fluke 810 analyse le fonctionnement d’une machine et identifie les dysfonctionnements en comparant les données des vibrations à un vaste ensemble de règles développées pendant plusieurs années d’expérience sur le terrain. Le Fluke 810 détermine le niveau de gravité du dysfonctionnement à l’aide d’une technologie unique qui permet de simuler un état de marche sans dysfonctionnement et d’établir une référence en fonction des données recueillies de façon immédiate. Autrement dit, chaque mesure effectuée est comparée aux données d’une machine qui semble être « comme neuve ».

Le logiciel Viewer

Le testeur de vibrations Fluke 810 comprend le logiciel Viewer pour PC compatible avec Windows XP et Vista qui permet d’augmenter la capacité de stockage des données et d’assurer leur suivi. Viewer permet à l’utilisateur de :

-Configurer la machine depuis le clavier de l’ordinateur et transférer les données au testeur de vibrations Fluke 810

-Générer des rapports de diagnostic au format pdf

-Afficher les spectres de vibrations avec plus de précisions

-Importer et stocker des images Jpeg ainsi que les thermogrammes Fluke .IS2 afin d’obtenir une vue plus complète de l’état d’une machine.

Le testeur de vibrations Fluke 810 inclut les fonctions et les accessoires suivants : technologie de diagnostic embarqué, accéléromètre TEDS triaxial, montage magnétique d’accéléromètre, kit de montage pour accéléromètre avec ruban adhésif, câble à déconnection rapide pour accéléromètre, tachymètre laser et étui de rangement, batteries intelligentes avec câble et adaptateurs, bandoulière, sangle réglable, logiciel Viewver pour PC, câble mini USB à USB, guide de mise en route, guide de référence rapide et illustré, manuel de l’utilisateur (CD-Rom) et mallette de transport rigide.

Source : https://www.fluke.fr

Lancement des premières journées de prévention des accidents de la main

 

Le vendredi 22 octobre aura lieu, à partir de 9h30, à l’Hôpital Georges Pompidou (Paris 15e), le lancement des premières journées de prévention des accidents de la main.

 

Au cours de cette première journée interviendront le Dr. Philippe Bellemère, président de la Fesum (Fédération européenne des services d’urgences mains), et Olivier Chanjoux, président de l’APAVC (Association de prévention des accidents de la vie courante).

 

Cette rencontre sera l’occasion de présenter le nouveau contexte de société des accidents de la main (évolution de l’univers de travail, développement des loisirs, comportement à la maison…), de faire un point sur les statistiques des accidents de la main, sur la prévention et les bons réflexes à avoir en cas d’accident.

 

Au cours de la première journée sera également présentée une année dans les régions pour sensibiliser le public et les professionnels.

 

Se rendre à l’événement : 

Hôpital Georges Pompidou

20, rue Leblanc

75015 Paris

Salle Bleue (RDC), entrée Balard

à partir de 9h30

Élection de la Femme Sperian 2010

Hier soir a eu lieu l’élection de la Femme Sperian de l’année 2010.

 

La lauréate se prénomme Stéphanie. Cette technicienne de laboratoire dans le domaine de la fécondation in vitro (FIV) exerce son métier au CHU de Caen. Lauréate du grand concours organisé par Sperian, Stéphanie incarnera désormais la marque du fabricant d’EPI en France lors de sa prochaine campagne de communication.

 

Mais au-delà de l’aspect de communication se dégage du concours une problématique propre aux utilisateurs d’équipements de protection : "Les femmes recherchent des équipements de protection en totale adéquation avec leur morphologie, confortables et qu’elles auront envie de porter", a résumé Janet Dekker, vice-présidente des ressources humaines chez Sperian Protection

 

La nouvelle lauréate est, à l’image de ses cinq concurrentes finalistes, particulièrement concernée par l’adéquation des EPI avec la morphologie des femmes. "Dans notre univers, il est essentiel de nous protéger pour éviter les risques liés aux virus et à certains produits avec lesquels nous travaillons. Mais il est tout aussi indispensable pour nous de porter des EPI afin de protéger les embryons et les gamètes humains".

 

Parmi les métiers des cinq finalistes, le secteur de l’industrie n’était pas oublié, à l’image de la candidate Emmeline Monjo, préventeur régional Industries au sein d’Eiffage. "Nous sommes particulièrement sensibles aux soucis de prévention, en particulier dans la sécurité des machines et la consignation. Mon rôle est notamment de rendre les mesures de prévention à la fois faciles à mettre en oeuvre et les plus efficaces possible".

 

Randstad rejoint le Réseau maintenance

 

Randstad, 2e groupe mondial de services en ressources humaines, rejoint les partenaires du Réseau maintenance.

 

Avec comme objectif la valorisation des métiers de maintenance, ce partenariat porte dès aujourd’hui sur 3 axes : 

 

 

Les ressources humaines

 

Maintenance Expo : du 2 au 5 novembre, Randstad et l’Afim vous accueillent sur leur stand pour vous proposer conseils etaccompagnement dans votre recherche professionnelle. Rendez-vous sur le stand M 40 du salon, Hall 6 du Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte !

 

Offres et demandes d’emploi : tout au long de l’année, Randstad et l’Afim s’associent et relient pour vous les demandes et les offres d’emploi en maintenance, par métier, secteur et région.  

 

 

La santé et sécurité en maintenance

 

Forum national de la maintenance : Randstad présentera mardi 2 novembre une conférence sur la sécurité des intérimaires en maintenance et les résultats de l’enquête réalisée en 2009 auprès de 780 intérimaires ayant effectué une mission chez six grands prestataires de maintenance. Le Forum se tiendra conjointement à Maintenance Expo, du 2 au 5 novembre, à Paris-Nord Villepinte, Hall 6, Salle 618.

 

Etudes SST : Randstad et l’Afim mèneront en 2011 des études de terrain et publieront régulièrement des indicateurs sur la santé et la sécurité des intérimaires, population la plus exposée pour les métiers de maintenance selon les informations collectées et analysées par l’association depuis 1999.    

 

 

La promotion des métiers de maintenance

 

Concours Découverte des métiers de maintenance : Randstad s’associe à l’Afim et participe au concours organisé chaque année avec l’Education nationale et les filières de formation professionnelle. Chaque établissement intégrant une filière maintenance, métallurgie ou électrotechnique peut participer : en 2009, plus de 200 collégiens ont concouru !

 

Fiches métiers de la maintenance : rémunérations, perspectives du marché, évolutions et passerelles, par région et dans les mois à venir… autant de données que l’expertise et la connaissance du marché de Randstad vont venir enrichir régulièrement.      

 

 

Présent dans divers secteurs d’activités, Randstad propose une gamme de services en ressources humaines : recrutement, travail temporaire, approche directe, conseil, formation, reclassement… Ce partenariat permet à Randstad de partager son expertise avec la profession et de promouvoir ses services en maintenance au travers de l’Afim.

DuPont lancera 3 nouveaux produits sur le salon Expoprotection 2010

DuPont sera présent sur le salon Expoprotection, événement majeur en France en matière de santé et de sécurité et mettra en avant trois nouveaux produits issus de sa gamme mondialement reconnue d’équipements de protection individuelle : TYVEK® Labo, NOMEX® Provis et le guide DuPont sur les arcs électriques.

TYVEK® Labo – une combinaison pour des environnements propres

Aujourd’hui, les exigences rigoureuses attachées aux environnements propres (laboratoires, industries pharmaceutiques…) impliquent que les personnes qui travaillent dans de tels environnements, les produits qui y sont fabriqués ou les processus qui y sont mis en oeuvre doivent tous être protégés.

Afin de répondre à cet enjeu et de compléter la gamme TYVEK® connue pour sa fiabilité, DuPont a développé la nouvelle combinaison de protection TYVEK® Labo qui combine trois fonctions : elle protège à la fois l’utilisateur, les produits et les processus et offre un confort exceptionnel.

Créée à la suite de recherches approfondies menées par l’équipe de concepteurs DuPont, la combinaison TYVEK® Labo associe des caractéristiques uniques pour garantir une protection maximale tout en offrant un niveau de confort inégalé sur le marché actuel des vêtements de protection.

NOMEX ProVis

Les ouvriers de l’industrie et les entreprises exerçant dans des milieux à hauts risques demandent de plus en plus à être équipés de vêtements conformes à la norme EN 471 (haute visibilité) et conférant une protection supplémentaire contre la chaleur et les flammes.

A l’aide de la fibre NOMEX®, DuPont Personal Protection a élaboré une solution à haute visibilité et de couleur jaune appelée NOMEX® ProVis. Celle-ci offre une protection inhérente contre la chaleur et les flammes, les projections de métal fondu ainsi que la chaleur d’arcs électriques. Ce matériau antistatique est également efficace dans des environnements où une haute visibilité en plein jour est requise.

Guide DuPont sur les arcs électriques

L’arc électrique est l’un des principaux risques électriques mortels, l’un des moins bien compris, aux conséquences souvent désastreuses, et il est toujours difficile de lutter efficacement contre ce risque.

DuPont s’est associée à des spécialistes du secteur pour développer un guide exhaustif sur les arcs électriques afin d’apporter une solution aux préoccupations concernant l’évaluation correcte des risques et l’utilisation de vêtements de protection dans un environnement dangereux à risque potentiel d’arc électrique.

Ce nouveau guide, réunissant toutes les dernières informations sur cet environnement potentiellement mortel, aide les utilisateurs – de l’ingénieur électrique au responsable sécurité – à évaluer les risques de manière efficace.

Pour en savoir plus sur ces nouveaux produits, rendez-vous sur le stand DuPont à Expoprotection du 2 au 5 novembre 2010 Hall 5 – Stand E100 – ou sur le site Internet www.dpp-europe.com.

Source : https://www.dpp-europe.com

Nouveau site Internet www.siam-ringspann.fr

Siam-Ringspann.fr, spécialiste de la sécurité des transmissions mécaniques, a créé son nouveau site internet pour répondre aux dernières attentes de ses clients et à celles de ses utilisateurs potentiels.

Atteindre rapidement les informations détaillées sur un produit sélectionné est devenu l’un des enjeux majeurs de la recherche sur internet. D’une manière générale, elle doit être la plus simple possible.

De nombreux accès ont été mis en place sur ce nouveau site www.siam-ringspann.fr pour faciliter l’identification du composant recherché. Chaque produit dispose d’un code couleur, d’une description de fonctions, d’un lien direct vers son catalogue et vers ses plans en 3D.

Toutes les fiches techniques de nos produits standards sont téléchargeables à partir d’une liste proposée pour chaque famille de produits. Il est également simple de lancer une recherche sur une désignation de produit identifié. Enfin, quelle que soit la rubrique visitée, l’ensemble des informations sur les produits sont accessibles à tout moment grâce à une navigation en bandeau sur le bas de page.

Ce nouveau site www.siam-ringspann.fr présente les solutions techniques les plus courantes. Il est prévu une évolution vers encore plus d’interactivité avec l’internaute.

Source : https://www.siam-ringspann.fr