GMAO : trois questions à Séverine Maruéjouls, DG de Technic-Soft

À la tête de l'éditeur toulousain depuis trois ans, Séverine Maruéjouls répond à nos questions concernant la situation actuelle pour Technic-Soft et ses clients, mais aussi sur la place qu'occupe aujourd’hui la GMAO dans l'industrie du futur.
Lecture : 3 minutes
Séverine Maruéjouls, directrice générale de Technic-Soft

Comment se porte votre activité et celle de vos clients ?

Nous intervenons dans de nombreux secteurs d’activité, nos clients continuent à investir dans leurs outils de GMAO. Nous avons profité de ces derniers mois pour investir considérablement en R&D, ce qui nous permet aujourd’hui d’offrir à nos clients des solutions innovantes qui leur permettront de développer de nouveaux services et de relever ainsi les défis du futur.

Sur quelle technologie, savoir-faire et spécificités techniques repose votre solution de GMAO ?

Une de nos forces réside dans la connaissance du métier de nos clients et donc de leurs besoins. Nous nous efforçons de conserver un langage proche des utilisateurs et de maintenir un lien privilégié avec eux afin de comprendre leurs préoccupations liées à l’évolution de leurs métiers et d’orienter efficacement notre R&D.

Associée aux objets connectés, notre solution de mobilité permet à nos clients de réduire leurs coûts, et d’automatiser une grande partie de leur activité. La forte possibilité de personnalisation de notre solution permet de répondre aux problématiques de nombreuses organisations. Nous avons également à cœur de fournir tous les outils qui permettent aux utilisateurs de nos solutions d’être totalement autonomes en termes de reporting et paramétrages.

Selon vous, comment la GMAO s’inscrit-elle, à sa manière, dans la relance industrielle ?

Il ne faut pas oublier que derrière le mot industrie, il y a des hommes, des entreprises : leurs besoins sont uniques. Il est donc nécessaire de leur permettre de personnaliser chaque étape de leurs différents process afin d’être proactifs. Chaque opérateur peut alors trouver sa place dans des activités à valeur ajoutée, partager ses compétences et intrinsèquement générer de l’emploi.

Quelle place occupe-t-elle selon vous dans l’industrie du futur et la maintenance 4.0 ?

La GMAO, associée aux nouvelles technologies, doit permettre à nos industries de digitaliser au maximum leur organisation afin de fiabiliser, automatiser et optimiser leurs process. Les gains liés à cette association sont nombreux et constituent les challenges d’aujourd’hui et de demain : agilité, productivité, diminution du stress des équipes, fidélisation des clients, des collaborateurs…

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Bonne résistance de l’Indicateur Global Artema en zone positive en décembre 2021

Régulièrement, le syndicat français de la mécatronique publie une synthèse de l’Indicateur Global Artema. Dans cette période en dents de scie,  marquée notamment par les vagues successives d’absences massives des collaborateurs et de pénuries de composants, l’heure est à l’incertitude même si la demande des industriels est forte. Un signal encourageant Plus précisément, Grégoire Hauseux observe […]

Maintenance prévisionnelle 4.0 ou Prédictive Maintenance – Des résultats concrets, au-delà de l’effet de mode

Dans cette conférence qui s’est tenue lors du Sepem Douai le 14 octobre dernier, Xavier Humel, directeur des activités de Mainnovation en France, est intervenu lors des Conférences de la production et de la maintenance, organisées par le magazine Production Maintenance, en partenariat avec l’Afim.  Lors de cette intervention, Xavier Humel a notamment abordé les […]

Avec l’acquisition de Verautomation, Vinci Energies veut se renforcer dans l’automatisation industrielle

VerAutomation a rejoint en ce début d’année Vinci Energies aux Pays-Bas. Depuis vingt-cinq ans, cette entreprise hollandaise, qui emploie 85 personnes, propose des services et des solutions d’automatisation industrielle, de construction de panneaux et de technologie d’installation. Celle-ci se concentre sur le marché des OEM – Original Equipment Manufacturer. Ses diverses activités incluent l’ingénierie software […]