L’Alsace accueillera une usine Dräger de production de masques de protection de type FFP2/FFP3

Le groupe Dräger a récemment annoncé qu'il compte investir dans les mois à venir dans une nouvelle usine de production de masques de protection de type FFP (FFP pour Filtering Facepiece - Pièce Faciale Filtrante) de classes 2 et 3. Ces masques de protection, qui se distinguent par leur capacité de filtration des particules, seront destinés à servir le secteur sanitaire mais également l'industrie, les services d’incendie et de secours, les autorités civiles et militaires.
Lecture : 3 minutes

Cette information tombée le 16 juin dernier est à double titre une bonne nouvelle. Celle-ci répond en effet à deux priorités exprimées de plus en plus fortement par Bruno Le Maire depuis la crise du coronavirus : la première (qui l’est déjà depuis plusieurs années) est d’attirer sur notre territoire des investissements étrangers, à plus forte raison de nature industrielle ; la seconde consiste à renforcer notre capacité de production de matériels de protection individuelle et vitale.

Et la secrétaire d’Etat Agnès Pannier-Runacher ne cache pas son enthousiasme, forte des récents – et très bons – chiffres de la France en matière d’attractivité : « Les autorités françaises accueillent avec un grand intérêt ce projet destiné à servir non seulement le marché français, mais également européen. Il vient conforter la stratégie d’attractivité que nous déployons depuis plusieurs années et qui a vu la France se positionner à la première marche du classement des investissements étrangers en Europe en 2019 ».

Cet investissement viendra renforcer l’empreinte en France de Dräger, entreprise familiale allemande de 2,8Md€ de chiffre d’affaires et 14 000 employés (tout de même !) et spécialisée dans le domaine des technologies médicales et de sécurité. « Nous avons été accompagnés dans nos réflexions par les autorités françaises et les équipes de Business France dès le début de notre projet, a indiqué Yves Le Gouguec, président de Dräger France. Le département du Bas-Rhin et la région Grand Est ont affiché, au travers de l’Agence de développement d’Alsace (Adira), une détermination sans faille pour accueillir cet investissement ». Si le lieu exact et la date de construction n’a pas encore été dévoilé, l’usine devrait voir le jour dans les mois à venir, d’ici la fin de l’année.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Maîtriser les nouvelles technologies de réalité virtuelle pour améliorer les opérations de maintenance

Maîtriser les nouvelles technologies de réalité virtuelle pour améliorer les opérations de maintenance. Un exemple concret d’application pour réduire les accidents liés à une mauvaise consignation des énergies . Intervenants : Christian Florisoone (ICV In Practice), Patrick Gri-monpont (Speedernet) et Francisco De Araujo (PSIngénierie)

Immersion chez Mewa, un spécialiste européen de l’hygiène résolument tourné vers l’industrie 4.0

De l’industrie 2.0 à la révolution dite « 4.0 », Mewa a accompagné toutes les évolutions, et cela paie, à plus forte raison durant cette période de crise sanitaire. Outre la production de lavettes nettoyantes, le spécialiste italien propose une offre complète de services textiles allant de la livraison de lavettes à la récupération en passant par le nettoyage et l’entretien. Figurant aujourd’hui comme l’un des leaders de la prestation de services […]