Siemens et ACE ouvrent un atelier flexible de formation à l’industrie 4.0

Afin d'aider les écoles et les centres de formation à proposer à leurs élèves un apprentissage concret, Siemens et Automatismes du Centre Est (ACE) ont développé un Atelier Flexible reposant sur les technologies actuelles de l'automation et sur les gestes techniques. Conçu pour répondre aux exigences de l’UIMM, cet atelier équipe les deux sites du pôle Formation des industries technologiques Bourgogne de Dijon et Chalon-sur-Saône.
Lecture : 3 minutes
l'Atelier Flexible de Siemens et ACE
Aperçu de l'Atelier Flexible de Siemens et ACE au sein du pôle Formation UIMM Bourgogne 21 71

Afin de mieux répondre aux besoins de formation à l’industrie 4.0, Siemens et Automatismes du Centre Est (ACE) ont développé un Atelier Flexible. Cet Atelier Flexible ainsi mis au point s’appuie sur l’expertise de Siemens en termes de technologies 4.0 (réalité augmentée, concept de jumeau numérique, gestion des données…). Aussi, il repose sur la capacité d’ACE à créer des systèmes complets pour répondre à des besoins spécifiques. Entièrement modulaire, l’atelier s’adapte aux besoins, à la place disponible et au budget dont disposent les centres de formations.

Combiner savoir-faire et technologie de pointe

L’Atelier Flexible développé de Siemens et ACE Didactique répond à deux objectifs. Le premier consiste à former des alternants ou des salariés à des savoir-faire qu’il est important de transmettre et sauvegarder. Le second objectif est de leur permettre de découvrir et de maîtriser les technologies nécessaires au déploiement d’une industrie 4.0. C’est pourquoi le pôle Formation UIMM Bourgogne 21 71 a souhaité installer un atelier flexible sur chacun de ses sites (Dijon et Chalon-sur-Saône).

Chaque année, l’établissement accueille environ 500 alternants (Bac Pro, BTS, licence…) et 2 300 salariés (opérateurs, ingénieurs, demandeurs d’emplois…). Cet atelier représente également un support de développement d’une formation en automatismes et réseaux industriels, indispensable dans la région. Le Pôle Formation a ainsi opté pour un atelier comprenant six machines couvrant le spectre des besoins en entreprise. Ces machines offrent la particularité de pouvoir être utilisées de manière traditionnelle ou de manière totalement automatisée. L’Atelier Flexible s’adresse plus particulièrement aux Bacs professionnels maintenance et aux BTS maintenance et électrotechnique ainsi qu’aux licences robotique. Deux machines font par ailleurs partie du programme de certification Siemens visant à valoriser le parcours des alternants et leurs connaissances des technologies liées à l’industrie 4.0.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Impression 3D pour la maintenance : Stratasys prolonge son contrat avec Airbus

Stratasys étend son contrat initial avec Airbus portant sur la production de pièces pour l’A350, mais pas seulement. Cette extension élargit en effet la gamme de pièces imprimées pour l’avionneur afin d’inclure des pièces de rechange et de remplacement pour la maintenance. Celles-ci concernent également la réparation et la révision (MRO) ainsi que des pièces […]

La maintenance prévisionnelle deviendra la norme dans dix ans, selon reichelt elektronik

Alors que la pandémie accélère le besoin d’anticiper pour les entreprises françaises, ces dernières se tournent vers la maintenance prévisionnelle (dite prédictive). Elles estiment même que cette technologie, qui utilise les données pour anticiper les problèmes à venir sur un équipement, sera la norme dans dix ans. Ainsi, les entreprises qui exploitent des outils de […]

IIoT : Newsteo fête ses 15 ans et poursuit son développement vers l’industrie

Dans quel contexte pour quels besoins précisément avez-vous créé Newsteo ? Newsteo a été créé autour du projet de la transmission de données sans fil. Quand les créateurs ont commencé à travailler sur cette question, ils ont constaté que les capteurs étaient énormément utilisés dans l’industrie. Ces mesures restaient souvent dans le cadre d’une mesure […]