Benjamin Givelet prend la direction de l’éditeur de GMAO DSDSystem

Benjamin Givelet remplace ainsi Bernard Descoster, fondateur et ancien Pdg de l'entreprise lilloise, éditrice de la suite de logiciels GMAO Altair Enterprise, Altair Service Manager et Thémis QHSE.
Benjamin Givelet (à gauche) remplace Bernard Decoster à la direction de DSDSystem

En novembre dernier, Benjamin Givelet a pris la direction de l’éditeur lillois de logiciels (notamment de GMAO) DSDSystem. Il remplace ainsi Bernard Descoster, fondateur de cette société aujourd’hui bien positionnée les marchés de l’industrie, avec une solution s’adressant à la fois à la maintenance mais aussi à la qualité.

Benjamin Givelet, qui êtes-vous ?

Ingénieur généraliste de formation (HEI Lille 2004), j’ai travaillé pendant quinze ans dans différents grands groupes industriels en France (Safran) et aux Pays-Bas (DSM – entreprise de la chimie et des sciences de la vie – et AMSL, spécialiste des semi-conducteurs). J’ai notamment exercé en tant que responsable de maintenance industrielle chez Safran, expérience qui m’a permis de me familiariser avec les logiciels de GMAO et l’organisation d’un service de maintenance.

Quelles sont vos actions et votre stratégie pour l’année à venir et à plus long terme ?

J’ai repris DSDSystem en début novembre 2022 en succédant à Bernard Decoster, fondateur. Je prends donc le temps de bien comprendre le fonctionnement interne de l’entreprise, de rencontrer l’ensemble des collaborateurs, des partenaires et des clients.

Dans un second temps je vais définir une feuille de route nous permettant de mettre en œuvre notre vision, qui est de faire de DSDSystem un des leader européens de la « maintenance 4.0 » dans les cinq à dix ans à venir.

À quelles problématiques vos clients sont-ils confrontés et comment comptez-vous y répondre ?

Notre gamme de GMAO Altaïr Enterprise, Altaïr Service Manager et Thémis QHSE s’adresse à une clientèle très large, que ce soit en industrie lourde, dans l’industrie manufacturière ou le tertiaire.

Nos clients nous sollicitent pour des fonctionnalités liées à la mobilité, à l’interface utilisateur et à l’intégration avec d’autres solutions type ERP, WMS, TMS voire CRM, ce à quoi notre gamme permet de répondre de manière satisfaisante.

Par ailleurs, au vu du contexte actuel, nos clients sont confrontés à une croissance forte de leurs coûts de fonctionnement, en particulier de leur facture énergétique. Nous construisons actuellement une offre avec nos partenaires permettant d’adresser spécifiquement ce besoin.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Segula Technologies et Teeptrak s’allient pour proposer 15% de gains de performance aux industriels

La mesure précise du degré d’efficacité de la production industrielle est un enjeu majeur pour tous les secteurs de l’industrie. Et cela, pour une bonne raison : les pertes de productivité coûtent cher. La mise en place d’indicateurs de performance, fondée sur la consolidation et l’analyse des données collectées auprès des machines, des lignes d’assemblage […]

Partenariat : Spie Batignolles et CAD.42 vont co-développer une grue connectée à partir de l’intelligence artificielle (IA)

Le 1er décembre dernier, à l’occasion des Journées du Digital de Spie Batignolles, Alexis Hermet, directeur de la qualité de réalisation et de l’innovation technique chez Spie batignolles, et Jean-Philippe Panaget, président de CAD.42, ont dévoilé l’accord de partenariat liant désormais les deux sociétés. D’une durée de trois ans, « ce partenariat répond à notre […]

L’ESA BIC intègre eOnsight, spécialisé dans le suivi et la maintenance préventive des infrastructures

Deux nouvelles start-up viennent d’intégrer l’ESA BIC Nord France, l’incubateur de l’Agence spatiale européenne (ESA). Celles-ci ont été sélectionnées selon quatre critères : l’originalité de leur produit ou service, leur capacité d’innovation, l’utilisation de technologies spatiales ou le transfert de technologies vers un secteur non spatial, et le potentiel des porteurs de projet.  Les candidats ont […]