Comment le projet transfrontalier DigiMob Industrie 4.0 veut reconquérir les jeunes

Réunissant des partenaires de la Grande Région (Wallonie, Communauté germanophone de Belgique, Luxembourg, Rhénanie-Palatinat, Sarre et Lorraine), l’objectif de ce projet est de proposer dès le 31 mai des parcours professionnels certifiants et transfrontaliers pour les métiers d’opérateurs en maintenance et en production dans un environnement 4.0.
DigiMob Industrie 4.0 entend répondre aux besoins spécifiques des entreprises et des nouvelles compétences demandées

Face à la désaffection des jeunes vis-à-vis de l’industrie, des partenaires de la Grande Région issus de Wallonie, de la Communauté germanophone de Belgique, du Luxembourg, de Rhénanie-Palatinat, de Sarre et de Lorraine ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Le 31 mai prochain, les différents acteurs du projet – qui rassemble des organismes de formation, des centres de compétences, des services pour l’emploi et des entreprises – lanceront officiellement DigiMob Industrie 4.0. Ce projet transfrontalier « Interreg » d’ingénierie et de formation se focalisera sur les métiers d’avenir que sont les métiers d’opérateurs en maintenance et en production.

Quels seront les objectifs de DigiMob Industrie 4.0 ?

DigiMob Industrie 4.0 entend répondre aux besoins spécifiques des entreprises et des nouvelles compétences demandées. En effet, un diagnostic territorial et une analyse des processus de production actuels en Grande Région ont mis en évidence une pénurie des compétences et de main d’œuvre dans le secteur de l’industrie 4.0. L’idée consiste également à former, à terme, des demandeurs d’emploi de la Grande Région aux compétences transversales nécessaires à l’exercice des métiers de l’opérateur en maintenance et en production industrielle 4.0 afin d’augmenter leur mobilité et leur employabilité transfrontalière.

Photo : DR

Six nouveaux parcours de formation 4.0 à partir du 31 mai

Au total, le projet va créer trois sessions de formation transfrontalières d’opérateurs en maintenance et autant pour les opérateurs en production. Celles-ci permettront d’ici fin 2022 de former 84 stagiaires, dont une soixantaine de Français.

C’est le centre Afpa de Saint-Avold qui assurera la formation pratique au sein d’une usine école de type 4.0. Objectif ? Permettre aux stagiaires d’évoluer dans un environnement réunissant les principales technologies de l’industrie du futur (réalité augmentée, automation, fabrication additive, ERP…). La formation théorique sera quant à elle assurée au centre Afpa de Metz. Des formateurs allemands et luxembourgeois interviendront durant le parcours sur diverses thématiques comme l’accompagnement, l’enseignement linguistique ou encore les compétences transversales. Enfin, la formation prévoit également des périodes en entreprises sur 315 heures au total.

Ces parcours bénéficieront d’une certification nationale, sous la forme de CQP (Certificat de qualification professionnelle), et transfrontalière à travers des Open Badges ; des outils de reconnaissance valorisant les savoirs et les compétences qui pourtant n’apparaissent pas dans les diplômes.

L’usine-école 4.0, une vitrine pour les entreprises de la Grande Région prévue en septembre

L’inauguration de la ligne de production est prévue en septembre 2021 à l’Afpa de Saint-Avold en présence des entreprises partenaires et des acteurs institutionnels. Le projet Digimob Industrie 4.0 sera également présenté lors de forums transfrontaliers liés à l’industrie : Moovijob Tour, Sepem Colmar, Interregionale Messe à Sarrebrück … Des visites par les entreprises de la Grande Région seront régulièrement proposées.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Avec l’acquisition d’AxesSim et SixFoisSept, Apave accélère dans les services numériques et le digital

Apave a annoncé le 26 avril deux acquisitions dans les domaines des services numériques. Les deux sociétés en question sont : AxesSim, spécialisé dans les jumeaux numériques, et SixFoisSept, spécialisé en smart-data et intelligence artificielle. Ces deux opérations s’inscrivent ainsi dans l’ambition du groupe Apave de se positionner comme un acteur de référence de la […]

Le projet IoTwins de Bonfiglioli remporte le prix Innovation 4.0 sur le salon A&T

Début février, sur le salon A&T 2021 de Turin, Bonfiglioli Riduttori a remporté (ex aequo avec Rollwasch italiana) la cinquième édition du prix Innovation 4.0. Ce prix récompense l’industrie manufacturière italienne qui investit dans la recherche. Bonfiglioli s’est distingué avec le projet IoTwins, grâce auquel le Big Data devient un outil de modélisation et de […]

Zozio déploie sa solution d’optimisation et de gestion des stocks et des flux chez L’Oréal

Zozio annonce le succès du déploiement de sa solution d’optimisation des stocks & flux chez son client L’Oréal. Installée en 2020 dans les deux usines Cosmétique Active Production de L’Oréal à Vichy et La Roche-Posay, la solution de la start-up parisienne entend apporter une expertise technologique en termes d’optimisation des flux et de gestion des […]