IoT : Declique a identifié 100 000 arrêts de production industrielle en un an

La start-up a pour ambition d’équiper toutes les usines de France (soit 250 000 sites) d’ici 2025... avec comme priorité le secteur de l’agroalimentaire.
Bouton 3D de Declique

La start-up Declique a annoncé avoir identifié 100 000 arrêts de production industrielle en un an grâce à son bouton IoT. « En parvenant à maîtriser les arrêts de production dans les usines, nous pourrons restaurer une industrie compétitive en France ». C’est en tout cas la conviction d’Arnaud Huvelin, le fondateur de la start-up Declique. En février 2020, cet ingénieur, en partenariat avec l’IOT Valley , a créé un bouton connecté sur lequel un opérateur dans une usine appuie pour remonter et quantifier un problème qui lui impose d’arrêter sa machine ou son travail.

Remontée automatique et analyse de données

Telle vis manque ? L’opérateur appuie sur un bouton. Il faut nettoyer la machine avant de relancer une nouvelle série ? Il appuie sur un autre bouton. Cette donnée (qui peut être une occurrence ou une durée d’arrêt) remonte avant d’être analysée dans la plateforme Saas2 Declique propre à chaque usine. L’outil permet de quantifier l’impact financier du problème et de prendre des actions correctives : changer un processus, une machine, ou même recruter des ressources.

Cette solution d’amélioration continue a été déployée dans plus de quarante sites industriels : chez Dior, Orangina, Air Liquide, Spie, Liebherr Aerospace, ou encore Kersia, … La start-up a déjà permis de quantifier 100 000 arrêts de production chez ses clients, et a pour ambition d’équiper toutes les usines de France (soit 250 000 sites) d’ici 2025. Avec, comme priorité, le secteur de l’agroalimentaire

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

GMAO : IBM Maximo inclut ViiBE dans son offre pour optimiser les opérations de maintenance et la gestion des actifs industriels

IBM et ViiBE annoncent aujourd’hui leur partenariat technologique pour promouvoir l’assistance à distance entre techniciens et experts. Grâce à l’offre technologique unifiée d’IBM Maximo et de ViiBE, les techniciens peuvent suivre les actifs qui nécessitent une maintenance avec Maximo, puis lancer un appel ViiBE avec le bon expert en un seul clic. En quelques secondes, […]

Rockwell Automation et Ansys s’associent pour optimiser les opérations industrielles

Rockwell Automation ont annoncé que l’interface de simulation améliorée de Studio 5000 pouvait désormais se connecter aux jumeaux numériques d’Ansys. Les ingénieurs de l’automatisation et des processus bénéficient ainsi de nouvelles façons d’utiliser les simulations pour améliorer la conception, le déploiement et la performance des opérations industrielles. L’interface de simulation de Studio 5000 permet de connecter les systèmes de commande de […]

Stäubli fiabilise ses données industrielles avec une solution MES connectée à son ERP

Implanté à Faverges, en Haute-Savoie et Chassieu (Rhône), Stäubli France a décidé d’uniformiser la gestion de ses entités sur l’ensemble des filiales. Pour cela, l’entreprise s’est équipée de l’ERP SAP. Lors de cette refonte, elle a également décidé de mettre en place un logiciel de Manufacturing Execution System (MES), Cimag Production, pour optimiser le pilotage […]

La revue

Numéro 74
Couverture PM74
août-septembre-octobre 2021
S'abonner
Télécharger le Kit Média
Couverture PM74
Numéro 74

QUAND LE MES VIENT RENFORCER L’ERP

  • Le MES, moteur de l’industrie 4.0, à l’honneur aux Assises en octobre prochain
  • Concilier ERP et MES, « une question qui nous occupe au quotidien »
  • Un logiciel MES vite pris en main par les utilisateurs ? Oui c’est possible…
  • Comment Thales digitalise ses animations à intervalle court pour gagner en efficacité
  • Entre ERP et MES, un lien de plus en plus étroit
  • Un guide pratique pour mieux marier ERP et MES
  • Quand ERP et GMAO se rejoignent
  • Avec le MES, le groupe Prenveille optimise la collecte de ses données
  • La conduite de projet MES : jamais sans les équipes de production et de maintenance !

Newsletter

Ne ratez aucune actualité
Tous les 15 jours, recevez directement l'essentiel de l'actualité du secteur dans votre boite mail

Vous hésitez à vous abonner ?

Téléchargez l’application mobile

Principaux partenaires

AFIM

Association française des responsables, des ingénieurs et des techniciens de maintenance

https://afim.asso.fr

ARTEMA

Artema est le syndicat des industriels de la mécatronique

www.artema-france.org