Institut de Soudure se dote d’un nouveau bâtiment en région toulousaine

L'inauguration de ce nouveau bâtiment aura lieu le 4 mars prochain à 11 heures et permettra d'accroître le nombre de personnes (jeunes, demandeurs d’emplois ou salariés) aux métiers de soudeur, tuyauteur, chaudronnier ou encore contrôleur et inspecteur.
Vue de l'atelier de soudage - site de Plaisance du Touch

Institut de Soudure inaugurera le 4 mars à 11 heures un nouveau centre à Plaisance-du-Touch, en métropole toulousaine. Le groupe a ainsi pour ambition de poursuivre son développement dans la région afin de répondre aux demandes des industriels. Celles-ci concernent notamment les secteurs aéronautique, ferroviaire, pétrole et gaz ou encore les infrastructures.

Jusqu’à une quarantaine de stagiaires formés chaque année

Le bâtiment de Plaisance-du-Touch s’étend sur plus de 1 000 m2 dont 600 m2 d’atelier. Il permettra de doubler les capacités d’accueil et ainsi former plus de monde aux métiers de soudeur, tuyauteur, chaudronnier ou encore contrôleur et inspecteur. Ces métiers en tension dont les compétences sont en effet très recherchées par l’industrie. Avec vingt-quatre cabines de soudage, le groupe peut former simultanément jusqu’à une quarantaine de stagiaires. Plus de 90 % des stagiaires formés seront ensuite insérés durablement dans la vie professionnelle.

Le groupe Institut de Soudure va proposer prochainement à Plaisance-du-Touch des préparations aux certificats de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM) ou des préparations opérationnelles à l’emploi collective (POEC). Celles-ci garantissent presque toujours dans ces métiers un accès à l’emploi. Un CQPM tuyauteur est programmé par exemple au second semestre.

Regrouper les activités clés du groupe

Opérationnel depuis début janvier 2022, le nouveau centre regroupe des activités clés du groupe : la formation, l’inspection non règlementaire et règlementaire sous l’Association pour la sécurité des appareils à pression (ASAP) et le contrôle des équipements soudés industriels, à même de satisfaire les besoins des PME-PMI ou des grands groupes. Un nouveau moyen de contrôle X permet la réalisation des prestations de radiographie industrielle venant ainsi compléter ses moyens de ressuage et de magnétoscopie et de contrôles ultrasonores.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

France Relance soutient le développement de l’Ecole des Métiers d’Altrad Endel pour faire rayonner la filière nucléaire française

Pour aider la filière à faire face aux importants besoins de recrutement actuels et à venir, l’École des Métiers d’Altrad Endel a l’ambition de se lancer dans un vaste projet d’agrandissement des locaux et d’élargissement de ses programmes et moyens pédagogiques, tout en ouvrant ses portes aux collaborateurs de l’ensemble des sociétés de la filière […]

Quaternaire et l’Ecole des Mines Saint-Étienne forment à l’industrie 4.0 sur des plateformes phygitales ultra-équipées

Depuis un an, Quaternaire, société de conseil et formation spécialisée en excellence opérationnelle et l’Ecole des Mines Saint-Étienne sont partenaires stratégiques pour accompagner les industries dans leur transformation 4.0. Partant du principe clé qu’on ne peut apprendre le 4.0 qu’en le pratiquant vraiment, les deux entités décident de lancer des formations immersives dans les usines […]

20 mai : portes ouvertes à la découverte des métiers de la maintenance ferroviaire à Montceau

C’est une première pour Mecateamcluster. Vendredi 20 mai, le réseau va organiser le temps d’une journée des portes ouvertes pour les collégiens et lycéens de la communauté urbaine Creusot Montceau (Haute-Saône). Trois établissements ont déjà répondu favorablement : le collège Saint-Gilbert (Montceau), le collège Roger-Vailland (Sanvignes) et le lycée Claudie-Haigneré (Blanzy). D’autres leur emboîteront le […]