Les champignons Magda font appel à VIF afin d’optimiser les prévisions de production

« Nous avons besoin de prévoir plutôt que de regarder l’historique des années passées ...». Une remarque de Thibaud Guilbert, directeur Supply Chain de la société Magda qui explique pourquoi ils ont eu le besoin de s’équiper d’un outil de prévision.

Créée il y a trente ans par le bien connu Gilbert Ducros puis gérée par son fils, la société Madga est reconnue comme le n°1 des champignons sauvages surgelés en France et propose aussi toute une gamme d’accompagnement de viande. Les produits sont vendus aux clients RHF, GMS, et également à d’autres industriels (BtoB)

L’activité est liée aux saisons, les champignons sont récoltés sur quelques mois mais ils sont vendus toute l’année. Pour le directeur de la Supply Chain Thibaud Guilbert, « nous avions l’historique des années passées, c’est ce qui nous permettait de prévoir nos ventes. Mais avec le développement de l’activité, nous avons eu besoin de prévoir, pour aller plus en profondeur, pour être plus proche de la réalité. »

Répondre et correspondre aux besoins d’une PME

Un poste de « prévisionniste » avait dans un premier temps été créé. Les prévisions étaient faites avec Excel, mais cela n’était pas assez précis. Philippe Maurand indique qu’« avec Excel, nous ne pouvions pas gérer les promos, par exemple, ou switcher un article par un autre, nous avons vite vu les limites et nous avions besoin de nous équiper d’un outil de prévision. Nous avons vu plusieurs outils et nous avons fait le choix de VIF Software pour la puissance d’un algorithme qui permet de remonter plusieurs années en arrière, pour gérer ce que ne faisait pas Excel. Il correspond bien à notre besoin de PME, il est peu complexe dans sa prise en main et à un prix abordable ».

« Aujourd’hui, nous pouvons nous concentrer sur des missions à haute valeur ajoutée plutôt que de passer du temps à mettre à jour Excel, souligne Thibaud Guilbert. Nous récupérons les données, pour alimenter le CBN, le PIC, pour analyser des écarts, pour faire des projections sur le futur ».

Lire la suite
Sur le même sujet

Engie s’associe à Actemium Maintenance Auxerre pour gérer le contrat Baker Hughes au Creusot

Actemium Maintenance Auxerre vient de rejoindre en juin Engie Solutions afin d’assurer la maintenance de l’Américain Baker Hughes au Creusot. D’une valeur de 500 000 euros par an sur trois ans (2023-2025), ce contrat fait d’ores et déjà l’objet d’une réflexion pour y intégrer la partie maintenance prévisionnelle et l’amélioration continue afin de soutenir Baker Hughes dans […]