Quelle est cette solution de Sick qui annonce la fin des arrêts-machines sur les lignes d’emballage ?

Selon le fabricant allemand, la solution de sécurité baptisée detec4 Smart Box Detection utilise la logique pour différencier de manière fiable les personnes et les matériaux.
Solution de sécurité detec4 Smart Box Detection

Le système de protection d’accès intelligent detec4 Smart Box Detection de Sick permet d’utiliser de manière sure et ergonomique les machines d’emballage secondaire en fin de ligne, les chargeurs supérieurs et latéraux, ou les modules de tri et d’éjection. À l’aide d’une logique de détection fiable, il peut différencier en toute sécurité les objets rectangulaires tels que les cartons des personnes et des parties du corps dans les zones d’entrée et de sortie des machines d’emballage ou des systèmes de transport intralogistique. 

Les cartons peuvent ainsi être transportés en continu, sans arrêt, dans et hors des machines clôturées. Comme la solution de sécurité ne nécessite pas de signaux de processus externes ou de capteurs d’inhibition, elle permet une conception de machine rentable, flexible, compacte et optimisée en termes de maintenance, tout en assurant une sécurité maximale pour l’opérateur.

Première solution intelligente de ce type sur le marché

Le système de protection d’accès Smart Box Detection est la première solution intelligente de ce type sur le marché pour une différenciation homme-matériel fiable. Il est capable de détecter des objets au contour rectangulaire et mesurant 13 cm ou plus de hauteur lorsqu’ils pénètrent dans le champ de protection detec4 constamment actif.

Une évaluation intelligente du faisceau lumineux ainsi interrompu assure une différenciation sûre entre les personnes et les matériaux. Les personnes ou les parties du corps marchant sur une ligne de transport ou entrant dans une machine possèdent en effet une géométrie différente ; ils créent donc un modèle d’interruption du faisceau sensiblement différent. Cela permet d’éviter de manière fiable les arrêts de sécurité erronés de l’équipement de convoyage. 

Une solution facile à intégrer

Cette solution de sécurité peut être intégrée directement dans la barrière immatérielle de sécurité detec4 en tant que fonctionnalité supplémentaire (sans effort de programmation ou de câblage) et configurée en fonction des exigences de l’application. Cette conception allégée de la solution simplifie aussi considérablement la maintenance. Si des objets de différentes hauteurs et longueurs doivent être détectés en cours de fonctionnement, il n’est pas nécessaire de les apprendre ou d’adapter la configuration de la solution de sécurité. Cela permet d’obtenir un niveau maximal de polyvalence et de flexibilité tout en garantissant la meilleure productivité possible du système. 

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Sur le Sepem Grenoble, AS2Team a présenté les atouts de Securafim

La société de conseil en sécurité AS2Team est intervenue sur le Sepem de Grenoble, le mardi 22 novembre dernier à 11h30 à l’espace des conférences (au parc des exposition Alpexpo) afin de rappeler les atouts et le fonctionnement de Securafim, solution de consignation des énergies reposant sur du « management visuel » de condamnation des énergies. Initiée […]

Deepomatic, l’IA qui réconcilie productivité et qualité pour les métiers du terrain, signe un nouveau tour de table

Cette levée de fonds de 10 millions d’euros appuyée par des leaders industriels permettra à Deepomatic d’accélérer son développement dans de multiples secteurs comptant sur des agents en mobilité pour délivrer leur service : énergies renouvelables, mobilité électrique, construction, assurance, etc. Deepomatic souhaite appliquer les recettes de son succès pour mieux accompagner tous ces acteurs. […]

Table ronde « Industrie 4.0 » : Comment mettre en pratique l’industrie 4.0 et dans quel but ?

Lors du salon Sepem Centre-Est qui s’est déroulé la semaine dernière à Grenoble, une table ronde a eu lieu sur le thème de l’industrie 4.0. Trois intervenants étaient venus répondre à cette question : « Comment mettre en pratique l’industrie 4.0 et intégrer les nouvelles technologies, et dans quel but ? » Les intervenants étaient […]