Thirard met au point une poignée de porte… qui s’ouvre avec le pied

Le fabricant français de sécurité Thirard, très implanté dans la distribution, dans le négoce de matériaux, la quincaillerie bâtiment et la fourniture industrielle, veut répondre à la crise sanitaire et aux risques liés au Covid-19 en lançant une poignée de porte innovante reposant sur une ouverture avec le pied. Baptisé Kadoor MK1, ce nouveau kit main libre est disponible depuis le mois de juillet.
Lecture : 2 minutes
En appuyant sur la béquille basse - la pédale - avec un pied, la poignée haute s’actionne

Créé par l’agence LS Design et fabriquée par Thirard (43M€ de chiffre d’affaires), une PME de 300 collaborateurs, Kadoor est une solution pratique au quotidien et (presque) sans contact pour tous les professionnels en milieu hospitalier, industries, entreprises, lieux publics et particuliers. En complément d’une poignée classique, l’ouverture au pied est rendue possible grâce à une béquille installée en bas de la porte. Poignées haute et béquilles basses sont reliées par un câble (ou une tige métallique fine) placé le long de l’ouvrant.

En appuyant sur la béquille basse – la pédale – avec un pied, la poignée haute s’actionne. Le système de câble et de biellettes Kadoor entraine la rotation du carré et le retrait du pêne 1⁄2 tour. La serrure est ouverte, la porte est libérée. Elle peut donc être ouverte puis refermée en la tirant ou la poussant avec le pied. Des caoutchoucs placés sur les béquilles basses facilitent encore les mouvements exercés sur la porte avec le pied. Cet ouvre-porte est aussi un accessoire « propre » puisqu’il évite tout contact avec les mains. ; il se montrera donc utile dans un environnement industriel et dans les ateliers, où l’on est souvent amené à avoir les mains couvertes de graisses. Une réponse au contexte sanitaire actuel.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Maîtriser les nouvelles technologies de réalité virtuelle pour améliorer les opérations de maintenance

Maîtriser les nouvelles technologies de réalité virtuelle pour améliorer les opérations de maintenance. Un exemple concret d’application pour réduire les accidents liés à une mauvaise consignation des énergies . Intervenants : Christian Florisoone (ICV In Practice), Patrick Gri-monpont (Speedernet) et Francisco De Araujo (PSIngénierie)

Immersion chez Mewa, un spécialiste européen de l’hygiène résolument tourné vers l’industrie 4.0

De l’industrie 2.0 à la révolution dite « 4.0 », Mewa a accompagné toutes les évolutions, et cela paie, à plus forte raison durant cette période de crise sanitaire. Outre la production de lavettes nettoyantes, le spécialiste italien propose une offre complète de services textiles allant de la livraison de lavettes à la récupération en passant par le nettoyage et l’entretien. Figurant aujourd’hui comme l’un des leaders de la prestation de services […]

La revue

Numéro 69
Mai - juin - Juillet 2020
S'abonner
Télécharger le Kit Média
Numéro 69
  • Dossier COVID-19 : la prévention des risques au coeur de la stratégie industrielle
  • Maintenance en production : Assurer une bonne gestion de ses pièces détachées
  • Technologies : Assurer la maintenance des machines tournantes

Newsletter

Ne ratez aucune actualité
Tous les 15 jours, recevez directement l'essentiel de l'actualité du secteur dans votre boite mail

Principaux partenaires

AFIM

Association française des responsables, des ingénieurs et des techniciens de maintenance

Site internet
ARTEMA

Artema est le syndicat des industriels de la mécatronique

www.artema-france.org