ERP : retour sur dix ans de partenariat entre Coval et Sylob

Retour sur cette collaboration de dix ans avec Richard Demangel, responsable système d'information chez Coval France, fabricant français dans le domaine de l'automation par le vide depuis trente-cinq ans.
Lecture : 6 minutes
Photo : Coval France

Le fabricant français de systèmes et de composants pour la préhension par le vide (pompes à vide, ventouses, vacuostats et accessoires) utilise depuis dix ans la solution Sylob, un ERP développé par Forterro France, dont il est d’ailleurs devenu l’un des clients ambassadeur. 

Le choix d’une solution full web qui casse les codes 

En 2011, Coval France est à la recherche d’un nouveau souffle pour son logiciel ERP devenu totalement obsolète. L’entreprise se tourne alors vers un consultant externe pour l’accompagner dans ce changement radical. Sylob sort alors du lot avec sa solution full Web, la seule, parmi toutes les solutions étudiées. 

C’est une véritable rupture avec l’ancienne solution, tant visuellement que techniquement. La solution permet de limiter au maximum le papier avec la multiplication des PDF, elle est ergonomique, poussant davantage l’information à ses utilisateurs que ne les obligeant à remonter l’arborescence pour chercher les éléments souhaités. Elle est totalement paramétrable, s’adaptant aux contraintes et besoins des utilisateurs finaux pour une meilleure appropriation des utilisateurs, allant du chef de service jusqu’au responsable d’atelier.

Une version standard qui dépasse les développements spécifiques

L’entreprise a d’abord déployé la version standard de la solution avec quelques développements spécifiques pour la consommation de produits avec les autres filiales, et la qualité (fiches de conformité). Mais du fait de l’amélioration continue de la version standard, les développements spécifiques ne sont désormais plus nécessaires et ils ont été abandonnés. Totalement satisfait par Sylob, Coval France devient même client ambassadeur en 2019, lui permettant de participer avec l’éditeur à la roadmap des futures fonctionnalités.

Fort de ces dix années d’utilisation, l’entreprise a vécu le passage aux différentes versions (sept depuis 2011) tout en douceur. « Une version majeure est mise en place presque tous les ans avec de nombreuses nouveautés, faciles à installer et compatibles avec nos personnalisations et nos spécificités. Nous sommes accompagnés par Sylob pour des formations dédiées et ainsi pouvoir profiter pleinement des nouveautés », souligne Richard Demangel, responsable système d’information chez Coval France.

Sylob -v9-7

De la collecte au traitement des données avec Sylob

D’abord déployée en France, l’utilisation de Sylob a été élargie aux autres filiales du groupe : Espagne, Italie, Allemagne, Etats-Unis. Le déploiement du logiciel facilite le partage de nombreuses données entre les filiales du groupe. Par exemple, pour les données tarifaires, désormais une seule saisie sur le site français suffit pour être partagée à l’ensemble des filiales. Ce qui diminue considérablement les erreurs. L’utilisateur peut également choisir la date d’entrée en vigueur des nouveaux tarifs. Au niveau des stocks, les différentes entités peuvent voir en temps réel l’état des stocks de chaque filiale et ainsi anticiper les commandes de leurs clients.

Du côté des statistiques et le reporting, les données issues des tableaux de bord sont lisibles et compréhensibles dans toutes les filiales du groupe (langage commun). Ce qui facilite les échanges et l’analyse des données. Enfin, pour l’échange de commandes (avec la filiale américaine), il n’y a plus de ressaisie à faire lors d’une commande fournisseur. 

Coval bénéficie ainsi des apports de Sylob dans le traitement de ses données en particulier sur deux pôles. Le premier porte sur la production : les ateliers disposent désormais de tableaux de bord qui leur permettent de modifier très rapidement les ordres de fabrication et de gagner ainsi en réactivité. Le second concerne la logistique la solution a apporté une plus grande traçabilité sur les commandes en partance. Chaque code-barre est analysé, ce qui évite les erreurs de livraison. Le logiciel permet également d’éditer séparément les bons de livraison ce qui facilite les contrôles notamment pour les douanes. « Nous avions besoin de supports, de tableaux de bord pour traiter la donnée afin d’être plus réactifs, il fallait pouvoir réagir vite. Avec Sylob, nous avons réussi à diviser par deux notre temps de saisie des commandes et nous sommes maintenant en capacité de réagir quasiment instantanément aux ordres de commandes », ajoute Richard Demangel.

Fort de cette collaboration, Coval France prévoit d’ici cinq ans de tourner une partie de son SI vers le Cloud, se projetant à nouveau avec Sylob, qui déploie une architecture technique découpée, conteneurisée avec Docker et orchestrée automatiquement grâce à Kubernetes. Avec une redondance des données sur trois zones en France pour garantir la souveraineté et la protection des données.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Sepem Industries revient à Rouen fin avril et fêtera les 4 ans des Conférences de la maintenance

Initialement prévu du 25 au 27 janvier derniers, puis reporté à la dernière semaine d’avril, le salon Sepem Nord-Ouest se déroulera au parc des exposition de Rouen, deux ans après une édition qui avait, souvenons-nous, échappé de peu à la déferlante « covidienne ». Le Sepem Industries a été créé à partir des besoins de fonctionnement des […]

Vision opérationnelle de la Maintenance Prévisionnelle : utilisation en interne au sein d’Actemium

Vision opérationnelle de la Predictive Maintenance (ou maintenance prévisionnelle) ; utilisation en interne au sein d’Actemium (groupe Vinci Énergies) d’une solution intelligente pour optimiser les opérations de maintenance et de surveillance des équipements.

GMAO : Carl Berger-Levrault présente un prototype de maintenance augmentée reposant sur la réalité augmentée

Partant du constat que l’information contextuelle est trop souvent manquante sur le terrain, Carl Berger-Levrault a décidé de mettre au point cette innovation, intégrée à sa solution historique Carl Source. Les objectifs sont multiples. Il s’agit notamment de produire des rapports d’intervention augmentés, contextualisés et exhaustifs. De plus, cette solution de réalité augmentée permet d’accéder […]