Lacroix triplement primé sur la scène européenne pour ses innovations technologiques

Trois des derniers produits et services du groupe ont été récemment primés avec le prix Innovation au salon H2O 2021 à Bologne (Italie), le prix « High-Tech » des IoT Awards lors du salon IoT World ainsi que la présence de Lacroix dans le classement de l’Institut Choiseul à Paris.
Lecture : 4 minutes
Photo : DR

Le 6 octobre dernier, Lacroix a été récompensé à Bercy par Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie auprès du ministère de l’Economie, des finances et de la relance, en tant que « fer de lance de l’innovation ». Cette distinction intervient dans le cadre de la deuxième édition de l’étude « Les nouveaux conquérants de l’économie » réalisé par l’Institut Choiseul. Ce classement rend hommage aux entreprises se situant entre les jeunes pousses de la start-up nation et les sociétés du CAC 40.

« Pour la seconde année consécutive, cette récompense permet de confirmer Lacroix au premier rang de la scène des ETI les plus reconnues en innovation en France. C’est aussi un gage de confiance de la part du ministère, via l’Institut Choiseul, qui nous inscrit en tant qu’acteur moteur de la relance de la France à l’international », a déclaré Stéphane Gervais-Ducouret, vice-président exécutif en innovation stratégique de Lacroix.

Prix de l’Innovation pour Lacroix au salon H2O 2021 à Bologne

Le produit Sofrel NEO a quant à lui remporté lors du salon H2O à Bologne (Italie), le 7 octobre dernier, le prix Innovation dans la catégorie « Instrumentation ». Cette solution, exclusivement destinée au marché international permet le monitoring à distance des réseaux d’eaux potables et usées.

Parmi ses caractéristiques, ce produit est capable de contrôler et d’enregister les débits d’eaux distribuées afin de détecter les fuites et d’améliorer la performance des réseaux. Pour les réseaux d’eaux usées, il permet de contrôler et mesurer les volumes d’eaux usées rejetées dans l’environnement afin de veiller à la protection du milieu naturel. « Obtenir le prix H2O dans la catégorie instrumentation est pour nous la reconnaissance d’un produit innovant qui permet de rendre les réseaux d’eaux connectés en permanence, d’améliorer leur rendement et de préserver l’environnement », souligne Roland Crambert, directeur marketing-communication de l’activité Environnement de Lacroix.

Lacroix remporte le prix « High-tech » des IoT Awards 2021 à l’occasion du salon Iot World

Enfin, Lacroix a remporté le mercredi 6 octobre, le prix « High-tech » lors des IoT Awards 2021, pour sa solution SmartPole. Grâce à un système de détection de chutes d’infrastructures verticales (tels que les mâts industriels, poteaux téléphoniques ou encore électriques), SmartPole permet un monitoring en temps réel et à distance, à travers des capteurs connectés fixés directement sur les poteaux. Les avantages sont multiples : limiter le temps d’arrêt des services opérationnels, réduire les risques physiques dus à la chute de poteaux et optimiser la maintenance grâce à la réduction des coûts économiques et écologiques.

Lire la suite
Sur le même sujet

Sepem Industrie revient à Toulouse du 20 au 22 septembre

Du 20 au 22 septembre prochain aura lieu le Sepem de Toulouse. Après l’annulation de l’édition 2021 (ou plutôt son report), celle-ci posera finalement ses valises au Meett, un parc des expositions flambant neuf. Véritables salons industriels « cœur de cible » en région, mais à portée nationale, les Sepem Industries ont été créés à partir des besoins […]

Industrie 4.0 : AIT-Stein Groupe rejoint le groupe Galilé

Le 7 juillet dernier, Galilé a acquis trois nouvelles sociétés  : Air industrie Thermique, Stein Energy, et Brown Fintube France S.A. Ces dernières vont permettre au groupe de compléter son offre de solutions optimisées et innovantes au service de l’industrie et d’intensifier son ancrage territorial. Par ce biais, Galilé accélère son développement pour devenir un […]

Isae-Supaéro embarque dans le projet de recherche Inemar afin de développer des drones capables d’inspecter les structures en mer

Ce mois de juin signe le lancement d’un projet d’inspection automatisée d’éoliennes en mer baptisé Inemar (inspections d’éoliennes en mer par drones automatiques robustes). Portée par quatre entreprises en Occitanie et l’Isae-Supaéro, cette collaboration s’inscrit dans la dynamique de développement de la filière de l’Éolien en Mer. Un système optimisant les inspections offshore Opérés depuis […]