UNITe choisit la supervision digitale d’Engie Solutions pour ses centrales hydroélectriques

Avec sa filiale Hydrowatt, en charge de l’exploitation de ses centrales hydroélectriques, le groupe UNITe, s’est associé à Engie Solutions pour la co-construction d’un outil de supervision digital en mode Software as a Service (SaaS). Cette année, une quarantaine de centrales d’UNITe seront raccordées au service de supervision.
UNITe SM Monitoring

UNITe a opté pour un service extérieur de supervision hébergé sur un Cloud. Encore peu répandue en hydroélectricité, cette pratique permet à l’exploitant de bénéficier d’une technologie souple, sécurisée et qui ne nécessite aucune nouvelle installation sur site. 

L’outil développé au sein du Pôle Solutions Digitales d’Engie Solutions est un système ouvert, facile à installer et souple à utiliser. Il s’agit d’une solution API (application programming interface) avec une architecture en modules, qui permet à des applications hétérogènes de communiquer entre elles et de partager des données. De manière générale, une vue synoptique présente l’état de l’ensemble des centrales avec leur puissance instantanée. 

Grâce à cet outil, UNITe dispose pour chacune de ses quarante centrales françaises des données globales (puissances instantanée et réactive, tension, intensité, vitesse de rotation) et techniques des équipements. Le groupe a également accès à des données de surveillance des groupes, des indicateurs de démarrage et la liste des consignations d’état. Enfin, la supervision permet de visualiser des courbes, des tableaux d’historiques ainsi que des images de vidéosurveillance.

Une maintenance prévisionnelle permettant à UNITe d’anticiper toute dégradation du parc 

Malléable, l’outil permet d’effectuer des comparaisons entre centrales et peut être complété grâce à l’intégration de données extérieures (comme les tendances météorologiques). L’ensemble des données est sécurisé et sauvegardé en temps réel sur le Cloud. Toutes ces données sont désormais accessibles quels que soient la localisation et le type d’appareil à disposition des équipes d’UNITe (ordinateur, tablette ou smartphone). Pour répondre aux besoins de chacun, des interfaces différentes ont été créées selon les profils d’utilisateurs avec des présentations de données adaptées. 

« Le mariage de l’expérience du groupe UNITe dans l’exploitation de centrales depuis trente-cinq ans avec celle des équipes d’Engie dans la conception de solutions de monitoring, nous a permis de concevoir une solution très souple d’utilisation, et très complète, qui répond concrètement à notre besoin d’exploitant. », précise Marc Vigner, responsable exploitation et maintenance d’Hydrowatt (groupe UNITe). 

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Maintenance prédictive : DiagRAMS Technologies lève 1,7 million d’euros

L’éditeur de logiciel à base d’IA pour la maintenance prédictive (ou plutôt prévisionnelle dans la langue de Molière) DiagRAMS Technologies avec signe son premier tour de table en levant 1,7 million d’euros. Cette levée de fonds s’avère être un réel tremplin et doit permettre à l’entreprise d’évoluer dans une nouvelle phase de sa croissance. Les […]

KSB renforce sa stratégie autour des services et de la maintenance prédictive

Alors que le contexte sanitaire actuel accélère le besoin de gestion à distance des parcs installés, KSB ambitionne de devenir un leader en matière de services et de maintenance prédictive (ou plutôt prévisionnelle en « bon français »). Pour ce faire, le leader mondial des pompes et de la robinetterie industrielle peut s’appuyer en France […]

Comment le projet transfrontalier DigiMob Industrie 4.0 veut reconquérir les jeunes

Face à la désaffection des jeunes vis-à-vis de l’industrie, des partenaires de la Grande Région issus de Wallonie, de la Communauté germanophone de Belgique, du Luxembourg, de Rhénanie-Palatinat, de Sarre et de Lorraine ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Le 31 mai prochain, les différents acteurs du projet – qui rassemble des […]