Les deux filiales du groupe Ovalt – CIP et FTCI – décident de fusionner

Au total, 65 collaborateurs au service de l’industrie du territoire permettront désormais au groupe Ovalt de se positionner comme intégrateur complet.
Lecture : 3 minutes
L'un des savoir-faire de CIP, le génie électrique

Fort d’un carnet de commande bien rempli auprès de clients communs, et réunis au sein de locaux flambant neufs, CIP et FTCI ont décidé de fusionner. Depuis l’entrée dans leurs locaux communs il y a deux ans, les équipes de CIP Automation, spécialistes en automation, robotique et génie des procédés, et celles de FTCI composées de tuyauteurs et chaudronniers, travaillent de plus en plus main dans la main pour des clients communs. 

« Les synergies étaient évidentes et c’est pour cette raison que le groupe Ovalt avait fait le choix en 2021 d’intégrer ces compétences en vue de devenir un véritable intégrateur », explique Vincent Rault, président du groupe Ovalt. 

Le groupe, jusqu’alors expert en électricité, automatisme et informatique industrielle, répond désormais à l’attente forte de ses clients de devenir un intégrateur complet de solutions industrielles. « Le succès commercial de notre offre d’intégration ces derniers mois, auprès de nos clients industriels, a donné du sens au travail d’équipe et généré beaucoup d’enthousiasme », précise Guillaume Briend, en charge du développement commercial. 

Du tissu industriel voisin comme Jarnoux, Inariz, ou encore Formix Food, jusqu’à la fromagerie mayennaise Bel, en passant par le centre Bretagne avec Olmix, CIP joue la carte de la proximité et du service au client, sur des process aussi variés que du froid, de la poudre, du liquide, grâce à des machines spéciales, des îlots robotisés, des cobots, des skids process, des stations de nettoyage en place, etc. 

À la recherche d’un nouveau nom 

Plus aucune raison d’attendre pour fusionner les deux entités et concrétiser ainsi la collaboration au quotidien. « Nous avons commencé un travail créatif en interne pour trouver un nouveau nom en y associant l’ensemble des équipes. Courant 2024, nous espérons pouvoir l’arborer sur notre façade et donner ainsi un nouvel élan à la filiale lamballaise du groupe Ovalt », souligne Vincent Merven, directeur des opérations Intégration du groupe. D’ici là, c’est le nom de CIP qui sera conservé.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Manager de transition au service de l’industrie

Madame, Monsieur, Manager de Transition indépendant depuis plus de 8 ans, je vous propose mon intervention pour répondre à vos problématiques opérationnelles et de recrutement. Des missions de réorganisation, d’amélioration continue opérationnelle, de sites de production, de maintenance, dans une dynamique de progrès, mettant en avant, toutes les ressources techniques disponibles et les potentiels humains : […]

Touch Sensity lève 3 M€ pour commercialiser sa technologie de maintenance prévisionnelle

Touch Sensity, société technologique qui rend les matériaux sensibles aux interactions physiques pour un monitoring en temps réel des impacts et endommagements, a levé 3 millions d’euros, dont 1,75 M€ en fonds propres auprès de ses investisseurs historiques Newfund Nouvelle Aquitaine – Euskal Herria et Naco, fonds de co-investissement animé par M Capital Parthers, ainsi […]

Danone va bientôt décarboner la vapeur industrielle de son site de Steenvoorde avec des anas de lin

En présence de Matthieu Bonvoisin, directeur du territoire Nord Est de Engie Solutions, Antoine de Saint-Affrique, directeur général du groupe Danone, et Emmanuel Varigas, directeur du site de production de Steenvoorde, ont dévoilé le projet « Steenvoorde 2026 » pour un investissement de 70 millions le 21 mai dernier. Celui-ci inclue une nouvelle ligne de […]