Spie récompense trois projets pour l’industrie de demain à travers son Innovathon 2021

Cette édition 2021 a permis de travailler sur six projets innovants, permettant aux industriels de relever les défis de l’industrie 4.0, autour de trois grands piliers : l’automatisation, la digitalisation et la RSE.
Lecture : 3 minutes
L'Innovathon Spie 2021 s'est déroulé à distance

Spie ICS et la division Industrie de Spie Industrie & Tertiaire organisaient du 15 au 17 octobre le troisième Innovathon sur le thème de « l’industrie de demain ». Trois projets particulièrement novateurs, portant sur l’amélioration de l’efficacité énergétique des industries et leur transformation numérique, ont ainsi émergé.

Entourés de quinze mentors (experts, dirigeants, responsables commerciaux) issus d’horizons très divers(Spie, Ademe, Solvay, Ecole nationale supérieure d’ingénieurs de Bretagne-Sud), les participants (freelances, startuppers, étudiants, entrepreneurs, collaborateurs de Spie) ont constitué des équipes pluridisciplinaires. Après avoir « pitché » leurs idées, elles ont travaillé pour concevoir, en 54 heures, des solutions innovantes dédiées à l’industrie de demain.

« Ces trois jours ont été particulièrement formateurs et ont donné lieu à une grande émulation intellectuelle. Les participants ont fait preuve de beaucoup de créativité et ont pu présenter des projets très inspirants », rapporte Millàn Michelin-Jamois, responsable innovation & efficacité énergétique au sein de la division Industrie de Spie Industrie & Tertiaire.

Les trois projets lauréats en détail

Les lauréats ont présenté des projets qui participent très directement aux mutations de l’industrie de demain. Le premier prix est revenu à Akanthas ; il s’agit d’une solution digitale reposant sur l’IA pour l’identification des opportunités de réemploi des déchets de professionnels. Le deuxième prix a été décerné à Hub, une plateforme qui promeut un monde plus vert en connectant les entreprises, en créant des partenariats et des défis pour promouvoir le réemploi. Enfin, le troisième prix est revenu à Datapragma. Il s’agit d’un outil digital qui fournit et garantit des données fiables, de qualité et épurées pour apporter de l’autonomie aux experts métiers.

« Accéder à des experts de l’industrie qui font face à des problématiques concrètes nous a apporté beaucoup de valeur. Cet Innovathon nous a permis d’accélérer la maturation d’une nouvellefonctionnalité permettant d’identifier le matériel réemployable. La prochaine étape est de travailler sur le recueil des données avec des expérimentations terrain pour ensuite lancer cette nouvelle offre », ont commenté Viviana Contreras et Nicolas Jaouen, membres de l’équipe Akanthas.

Lire la suite
Sur le même sujet

Sepem Industrie revient à Toulouse du 20 au 22 septembre

Du 20 au 22 septembre prochain aura lieu le Sepem de Toulouse. Après l’annulation de l’édition 2021 (ou plutôt son report), celle-ci posera finalement ses valises au Meett, un parc des expositions flambant neuf. Véritables salons industriels « cœur de cible » en région, mais à portée nationale, les Sepem Industries ont été créés à partir des besoins […]

Industrie 4.0 : AIT-Stein Groupe rejoint le groupe Galilé

Le 7 juillet dernier, Galilé a acquis trois nouvelles sociétés  : Air industrie Thermique, Stein Energy, et Brown Fintube France S.A. Ces dernières vont permettre au groupe de compléter son offre de solutions optimisées et innovantes au service de l’industrie et d’intensifier son ancrage territorial. Par ce biais, Galilé accélère son développement pour devenir un […]

Isae-Supaéro embarque dans le projet de recherche Inemar afin de développer des drones capables d’inspecter les structures en mer

Ce mois de juin signe le lancement d’un projet d’inspection automatisée d’éoliennes en mer baptisé Inemar (inspections d’éoliennes en mer par drones automatiques robustes). Portée par quatre entreprises en Occitanie et l’Isae-Supaéro, cette collaboration s’inscrit dans la dynamique de développement de la filière de l’Éolien en Mer. Un système optimisant les inspections offshore Opérés depuis […]