Stations d’épuration : Seepex met en animation ses pompes dans un futur imaginaire

Grâce à de courtes vidéos pleines d'humour, le fabricant allemand Seepex montre ce que pourrait être la prochaine génération de stations d'épuration en mettant en animation ses pompes.
Seepex propose au spectateur un voyage fantastique dans le futur, dans un monde libéré de la maintenance.

Pour dévoiler sa vision des stations d’épuration de l’avenir, Seepex a décidé de mettre en animation ses pompes dans un futur imaginaire. Ces animations donnent ainsi un aperçu des solutions numériques que l’Allemand proposera dans un « avenir proche ». Objectif : améliorer le fonctionnement, la maintenance et le SAV des pompes. De là, les solutions techniques liées aux pompes se mettent en scène comme au cinéma.

Des animations pour rendre accessibles les produits numériques Seepex

Les courts-métrages divertissants ont pour but de rendre accessibles les produits numériques Seepex de manière agréable. Dans la mini-série « Station d’épuration numérique 4.0 », Seepex propose un voyage fantastique dans le futur, dans un monde libéré de la maintenance. Jusqu’au « happy end » du film de 90 secondes, on découvre une station d’épuration high-tech où les opérateurs n’appartiennent pas non plus au monde réel. Sur les lunettes de soleil dernier cri, un écran affiche des informations sur les performances de la pompe.

Concrètement, l’avatar du technicien de maintenance affiche toutes les fonctions sur l’écran de sa tablette et dans la salle de contrôle : « Vérification…Stop ! » Les Seepex Connected Services l’avertissent depuis le Cloud que le stator doit être remplacé dans deux jours. Décontracté, il tourne sa chaise, clique sur le Seepex Shop et valide la pièce de rechange dans le panier. Peu de temps après arrive un drone transportant un colis Seepex. Tout se déroule comme prévu.

Une vision idéalisée de l’exploitation d’une station d’épuration

Grâce à Seepex, l’opérateur de la station d’épuration peut continuer à rêver tranquillement. Ici, les pompes peuvent se corriger elles-mêmes, s’adapter aux conditions changeantes du process ou détecter des risques de panne imminente et y remédier de manière entièrement automatisée. Pour cela, l’opérateur ne quitte même plus son lit douillet. Pour Seepex, la technologie numérique règle tout et de manière entièrement automatisée. Un monde certes encore très idéalisé du point de vue du fabricant… car la fin de la maintenance curative n’est pas pour demain. Mais les technologies résoudront beaucoup de problèmes à l’avenir, Seepex en est convaincu.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Précision de pointe. Simplicité intuitive.

Les nouvelles étiqueteuses portables de milieu de gamme de Brady Corporation sont équipées des dernières fonctionnalités pour l’impression d’étiquettes professionnelles. Avec plus de 110 cartouches d’étiquettes différentes pour la nouvelle étiqueteuse M410 et plus de 250 pour le modèle M510, les électriciens, les installateurs de datacenters, les sous-traitants en télécom, les chercheurs de laboratoire, ainsi […]

Manager de transition au service de l’industrie

Madame, Monsieur, Manager de Transition indépendant depuis plus de 8 ans, je vous propose mon intervention pour répondre à vos problématiques opérationnelles et de recrutement. Des missions de réorganisation, d’amélioration continue opérationnelle, de sites de production, de maintenance, dans une dynamique de progrès, mettant en avant, toutes les ressources techniques disponibles et les potentiels humains : […]

Danone va bientôt décarboner la vapeur industrielle de son site de Steenvoorde avec des anas de lin

En présence de Matthieu Bonvoisin, directeur du territoire Nord Est de Engie Solutions, Antoine de Saint-Affrique, directeur général du groupe Danone, et Emmanuel Varigas, directeur du site de production de Steenvoorde, ont dévoilé le projet « Steenvoorde 2026 » pour un investissement de 70 millions le 21 mai dernier. Celui-ci inclue une nouvelle ligne de […]