Stations d’épuration : Seepex met en animation ses pompes dans un futur imaginaire

Grâce à de courtes vidéos pleines d'humour, le fabricant allemand Seepex montre ce que pourrait être la prochaine génération de stations d'épuration en mettant en animation ses pompes.
Seepex propose au spectateur un voyage fantastique dans le futur, dans un monde libéré de la maintenance.

Pour dévoiler sa vision des stations d’épuration de l’avenir, Seepex a décidé de mettre en animation ses pompes dans un futur imaginaire. Ces animations donnent ainsi un aperçu des solutions numériques que l’Allemand proposera dans un « avenir proche ». Objectif : améliorer le fonctionnement, la maintenance et le SAV des pompes. De là, les solutions techniques liées aux pompes se mettent en scène comme au cinéma.

Des animations pour rendre accessibles les produits numériques Seepex

Les courts-métrages divertissants ont pour but de rendre accessibles les produits numériques Seepex de manière agréable. Dans la mini-série « Station d’épuration numérique 4.0 », Seepex propose un voyage fantastique dans le futur, dans un monde libéré de la maintenance. Jusqu’au « happy end » du film de 90 secondes, on découvre une station d’épuration high-tech où les opérateurs n’appartiennent pas non plus au monde réel. Sur les lunettes de soleil dernier cri, un écran affiche des informations sur les performances de la pompe.

Concrètement, l’avatar du technicien de maintenance affiche toutes les fonctions sur l’écran de sa tablette et dans la salle de contrôle : « Vérification…Stop ! » Les Seepex Connected Services l’avertissent depuis le Cloud que le stator doit être remplacé dans deux jours. Décontracté, il tourne sa chaise, clique sur le Seepex Shop et valide la pièce de rechange dans le panier. Peu de temps après arrive un drone transportant un colis Seepex. Tout se déroule comme prévu.

Une vision idéalisée de l’exploitation d’une station d’épuration

Grâce à Seepex, l’opérateur de la station d’épuration peut continuer à rêver tranquillement. Ici, les pompes peuvent se corriger elles-mêmes, s’adapter aux conditions changeantes du process ou détecter des risques de panne imminente et y remédier de manière entièrement automatisée. Pour cela, l’opérateur ne quitte même plus son lit douillet. Pour Seepex, la technologie numérique règle tout et de manière entièrement automatisée. Un monde certes encore très idéalisé du point de vue du fabricant… car la fin de la maintenance curative n’est pas pour demain. Mais les technologies résoudront beaucoup de problèmes à l’avenir, Seepex en est convaincu.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Arskan reçoit 100 000 € de l’Ademe pour rendre accessible la 3D sans exploser l’empreinte carbone

Visualiser des données 3D tout en préservant la planète, c’est désormais possible ! Et cela, grâce au projet Low Impact 3D Visualisation technology for Environment(Live) et sa technique de compression et décompression progressive des données mis en place par la scale-up lyonnaise Arskan. Un procédé qui consiste à déconstruire et envoyer un fichier 3D en une […]

InfleXsys poursuit sa croissance maîtrisée et lève 1 M€ pour sa filiale Simesys

InfleXsys a conclu cette année 2021 en levant 1 M€ pour soutenir le développement de Simesys, joint-venture qu’elle a créée en 2020 avec son partenaire Holis Consulting, pour accompagner la digitalisation du marché de la maintenance et de l’inspection d’infrastructures industrielles. L’entreprise de services du numérique spécialisée dans le développement d’applications mobiles professionnelles sur-mesure et d’interfaces pour des objets connectés à destination des PME […]

Divalto Installation – Maintenance (IM), une solution globale pour la gestion des flux de l’entreprise dans un seul et unique logiciel

Les entreprises industrielles, qu’il s’agisse des fabricants ou des sociétés de négoce, exercent une multitude d’activités. Cela complique à la fois le suivi de leurs flux et l’interaction entre les différents départements qu’elles abritent, et impacte de fait la réactivité voire la qualité de leurs services. Depuis l’action commerciale et la création d’un devis jusqu’à […]