Sur le Sepem Grenoble, AS2Team a présenté les atouts de Securafim

Cette conférence s'est déroulée le 22 novembre dernier à Alpexpo et portant sur une solution mise au point il y a plus de dix ans par une démarche commune menée entre l'INRS et l'Afim.
Cette conférence a eu lieu le 22 novembre dernier sur le Sepem de Grenoble

La société de conseil en sécurité AS2Team est intervenue sur le Sepem de Grenoble, le mardi 22 novembre dernier à 11h30 à l’espace des conférences (au parc des exposition Alpexpo) afin de rappeler les atouts et le fonctionnement de Securafim, solution de consignation des énergies reposant sur du « management visuel » de condamnation des énergies.

Initiée il y a plus de dix ans, la démarche commune menée entre l’INRS et l’Afim peine encore à convaincre les industriels, en particulier dans ce contexte d’après-crise, période correspondant aux pleins feux lancés en production. « Commercialiser un outil de prévention des risques tels que Securafim, aussi pertinent soit-il, n’est aujourd’hui pas une priorité pour des industriels en clin à rebondir mais aussi à réduire au maximum les coûts en raison de l’explosion des coûts de l’énergie », rappelle Olivier Jacquet, co-dirigeant avec Sophie Vincent d’AS2Team, une jeune société de conseil en sécurité et en prévention des risques.

Pourtant, les problèmes de sécurité sont toujours bel et bien présents et le rebond économique, compliqué par les conséquences inédites de la guerre en Ukraine qui a fait exploser les coûts de l’énergie, risquent de mettre de côté – et pour longtemps – la prévention des risques sur la pile des priorités des entreprises industrielles.

Mais avec ce rebond de l’activité industrielle, sans prévention des risques, en particulier au niveau de la sécurité des opérateurs au cours d’intervention sur les machines, les accidents – ou du moins les incidents – risques de repartir bon train. D’où la nécessité de rappeler qu’outre la norme encadrant cette question de la sécurité Machines, des solutions de consignation des équipements et des énergies existent, à l’image de Securafim. C’est ce qu’Olivier Jacquet et Sophie Vincent, respectivement ingénieur maintenance industrielle et ergonome, présenteront sur le Sepem de Grenoble, le mardi 22 novembre prochain à 11h30 à l’espace des conférences (au parc des exposition Alpexpo). L’occasion de rappeler une nouvelle fois les atouts et le fonctionnement de Securafim, solution de consignation des énergies reposant sur du « management visuel » de condamnation des énergies.

Fonctionnement simple et rapide d’une solution pouvant sauver des vies…

Securafim à la fois repose sur l’identification des énergies et fluides sur l’équipement, l’analyse des modalités de mise en sécurité des énergies et fluides (condamnation, consignation), l’identification des dispositifs de sécurité et de leurs fonctions ainsi que sur l’apposition des macarons Securafim.

La malette Securafim s’enrichit de nouvelles signalétiques et d’un ensemble documentaire (bons de consignation, attestations de consignations, etc.) à déployer au plus vite sur les équipements pour mieux identifier les points de condamnation des énergies dangereuses et réduire ainsi les accidents et les maladies professionnelles.

Pour rappel, Les métiers de la maintenance représentent 420 000 emplois qui s’exercent dans le domaine industriel et dans le domaine immobilier et tertiaire. En 2015 (dernières statistiques connues), ils étaient toujours plus exposés aux accidents et aux maladies professionnelles que les autres métiers.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Le Sepem Industries Nord de retour à Douai sur fond de crise énergétique

Après une édition réussie organisée en octobre 2021, le Sepem Industries Nord revient à Douai du 24 au 26 janvier prochain au parc Gayant. À travers quatre piliers spécifiques (performance, efficience, sécurité et propreté), Sepem Industries apporte des solutions pour relever les défis toujours plus grands de l’industrie française en termes de productivité, d’innovation, de […]

L’Indicateur Global Artema voit rouge pour la fin 2022

Novembre 2022, qui comportait le même nombre de jours ouvrés qu’en 2021, s’affiche comme un mois plutôt correct en facturations (courbe bleu). Mais pour l’Indicateur Global Artema, « les courbes s’éloignent un peu les une des autres ». En somme, les experts d’Artema soulignent que la tendance pour les prochains mois (rouge) confirme l’érosion des […]

Benjamin Givelet prend la direction de l’éditeur de GMAO DSDSystem

En novembre dernier, Benjamin Givelet a pris la direction de l’éditeur lillois de logiciels (notamment de GMAO) DSDSystem. Il remplace ainsi Bernard Descoster, fondateur de cette société aujourd’hui bien positionnée les marchés de l’industrie, avec une solution s’adressant à la fois à la maintenance mais aussi à la qualité. Benjamin Givelet, qui êtes-vous ? Ingénieur […]