Accord de coopération entre Airbus CyberSecurity et Alstom sur la cybersécurité du transport ferroviaire

Ce partenariat permettra aux partenaires de fournir aux opérateurs ferroviaires des solutions et des services d'Alstom dans le transport ferroviaire avec les services et l'expertise d'Airbus CyberSecurity pour assurer la sécurité des systèmes d'information industriels.
©Alstom/Design & Styling

Airbus CyberSecurity et Alstom, leader mondial de la mobilité durable, ont signé un accord de coopération mondial axé sur la cybersécurité du transport ferroviaire. « Dans le contexte de l’augmentation des cybermenaces mondiales dans tous les secteurs, Alstom a pour objectif de protéger ses actifs et ceux de ses clients aussi efficacement et aussi tôt que possible, déclare Eddy Thesee, vice-président de la cybersécurité chez Alstom. La collaboration entre Alstom et le spécialiste éprouvé Airbus CyberSecurity garantira l’utilisation future et le succès de la mobilité verte dans le monde entier ».

« En tant que spécialiste de la cybersécurité des systèmes industriels, notamment dans le secteur des transports, nous sommes désireux de contribuer à la sécurisation des systèmes d’information du secteur ferroviaire aux côtés d’Alstom », ajoute Nicolas Razy, directeur d’Airbus CyberSecurity France.

Des compétences très complémentaires

Airbus CyberSecurity contribuera aux offres conjointes avec des services et des solutions de surveillance de la sécurité des systèmes ferroviaires à travers ses différents centres d’opérations de sécurité (SOC) et de réponse aux incidents. Elle contribuera également aux services d’audit de sécurité et aux tests de pénétration et d’intrusion, notamment par le biais de sa plateforme de simulation et de test pour les systèmes industriels, CyberRange.

Alstom apporte au partenariat ses connaissances en matière de conception, de fabrication, d’exploitation et de maintenance des systèmes ferroviaires. Le leader mondial du rail numérique s’appuiera également sur son expertise unique en matière de cybersécurité ferroviaire, développée ces dernières années. Dans le monde entier, Alstom compte plus de 13 000 employés travaillant sur la numérisation du secteur ferroviaire, notamment dans les domaines de la technologie de signalisation, de la mobilité intelligente et de la cybersécurité.

Ces dernières années, les entreprises ferroviaires ont développé des stratégies numériques ambitieuses, notamment pour faire face à l’augmentation du nombre de passagers. Elles ont déployé et interconnecté des systèmes d’information combinant informatique, technologie opérationnelle (OT) et Internet des objets (IoT) dans les systèmes de gestion et de contrôle des trains, métros et tramways, les systèmes de signalisation des voies et les centres de contrôle des opérations ferroviaires. Pour protéger leur actif et assurer une mobilité sûre et sécurisée à leurs clients, les entreprises ferroviaires pourront s’appuyer sur des solutions adaptées à leur secteur par Alstom et Airbus CyberSecurity.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

GMAO : IBM Maximo inclut ViiBE dans son offre pour optimiser les opérations de maintenance et la gestion des actifs industriels

IBM et ViiBE annoncent aujourd’hui leur partenariat technologique pour promouvoir l’assistance à distance entre techniciens et experts. Grâce à l’offre technologique unifiée d’IBM Maximo et de ViiBE, les techniciens peuvent suivre les actifs qui nécessitent une maintenance avec Maximo, puis lancer un appel ViiBE avec le bon expert en un seul clic. En quelques secondes, […]

Rockwell Automation et Ansys s’associent pour optimiser les opérations industrielles

Rockwell Automation ont annoncé que l’interface de simulation améliorée de Studio 5000 pouvait désormais se connecter aux jumeaux numériques d’Ansys. Les ingénieurs de l’automatisation et des processus bénéficient ainsi de nouvelles façons d’utiliser les simulations pour améliorer la conception, le déploiement et la performance des opérations industrielles. L’interface de simulation de Studio 5000 permet de connecter les systèmes de commande de […]

IoT : la start-up Ewattch lève 3M€ pour accélérer sa croissance

Avec l’entrée au capital d’Encevo et de Noshaq, Ewattch va pouvoir rapidement renforcer sa présence et son développement en Europe. La start-up compte également accélérer le recrutement de ses équipes commerciales. En outre, cette opération permet d’intensifier les développements R&D et ainsi augmenter sa longueur d’avance face à la concurrence. Plusieurs partenariats stratégiques sont également […]