Dans son nouveau livre blanc, ABB préconise l’adoption de variateurs et moteurs à haut rendement

Dans son nouveau livre blanc portant sur l'efficacité énergétique dans l'industrie et les infrastructures, ABB appelle à accélérer l'adoption des moteurs et des variateurs plus modernes et performants afin de freiner le changement climatique.
Lecture : 4 minutes
Couverture du livre blanc d'ABB portant sur la réduction de la consommation énergétique

La technologie des moteurs et des variateurs a considérablement progressé au cours de la dernière décennie. Les conceptions innovantes actuelles offrent des rendements énergétiques plus importants. Cependant, un nombre considérable de systèmes industriels entraînés par des moteurs électriques en service – nous parlons de quelque 300 millions d’unités dans le monde – sont inefficaces ou consomment beaucoup plus d’énergie que nécessaire : ce qui constitue un énorme gaspillage d’énergie.

Une étude indépendante estime qu’en remplaçant ces systèmes par des équipements optimisés et à haut rendement, les gains pourraient réduire la consommation mondiale d’électricité jusqu’à 10 %. Cela représenterait à son tour plus de 40 % des réductions d’émissions de gaz à effet de serre qui doivent être réalisées, pour atteindre les objectifs climatiques fixés par l’accord de Paris d’ici 2040. « À elle seule, l’efficacité énergétique industrielle a plus de capacité que tout autre défi actuel pour faire face à l’urgence climatique. Elle représente une solution climatique essentielle pour la planète, a déclaré Morten Wierod, président du secteur d’activité Motion d’ABB. Pour ABB, la durabilité est un élément clé de notre objectif et de la valeur que nous créons pour toutes nos parties prenantes. ».

Insister sur l’importance de la transition vers des moteurs et variateurs économes en énergie

Des mesures importantes ont déjà été prises pour encourager l’utilisation des véhicules électriques et des sources d’énergies renouvelables. Aujourd’hui, dans son nouveau livre blanc, ABB estime que le moment est venu de faire de même en matière de technologie industrielle, ce qui apportera encore plus d’avantages pour l’environnement et l’économie mondiale. « On ne saurait trop insister sur l’importance de la transition des industries et des infrastructures vers ces moteurs et variateurs économes en énergie, pour contribuer à une société plus durable, ajoute Morten Wierod. 45% de l’électricité mondiale est utilisée pour alimenter des moteurs électriques dans les bâtiments et les applications industrielles. Par conséquent, les investissements réalisés pour améliorer et moderniser ces moteurs seront très rentables en termes d’efficacité ».

ABB évalue fréquemment l’impact net sur l’efficacité énergétique mondiale de ses propres moteurs et variateurs à haut rendement installés à travers le monde. En 2020, des économies d’électricité de 198 térawattheures ont été réalisées, ce qui équivaut à plus de la moitié de la consommation annuelle du Royaume-Uni. D’ici 2023, les moteurs et variateurs d’ABB devraient permettre aux clients du monde entier d’économiser 78 térawattheures d’électricité supplémentaire par an, soit presque la consommation annuelle de la Belgique, de la Finlande ou des Philippines, et plus que la consommation annuelle totale du Chili.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Sepem Industrie revient à Toulouse du 20 au 22 septembre

Du 20 au 22 septembre prochain aura lieu le Sepem de Toulouse. Après l’annulation de l’édition 2021 (ou plutôt son report), celle-ci posera finalement ses valises au Meett, un parc des expositions flambant neuf. Véritables salons industriels « cœur de cible » en région, mais à portée nationale, les Sepem Industries ont été créés à partir des besoins […]

Isae-Supaéro embarque dans le projet de recherche Inemar afin de développer des drones capables d’inspecter les structures en mer

Ce mois de juin signe le lancement d’un projet d’inspection automatisée d’éoliennes en mer baptisé Inemar (inspections d’éoliennes en mer par drones automatiques robustes). Portée par quatre entreprises en Occitanie et l’Isae-Supaéro, cette collaboration s’inscrit dans la dynamique de développement de la filière de l’Éolien en Mer. Un système optimisant les inspections offshore Opérés depuis […]

STMicroelectronics et Dalkia inaugurent à Rousset un dispositif innovant d’efficacité énergétique

STMicroelectronics inaugure avec Dalkia ont inauguré début juin une installation innovante visant à réduire la consommation d’énergie du site de production de semi-conducteurs de Rousset à hauteur de 4 500 MWh par an et représentant une amélioration de 20 % par rapport à l’installation initiale. STMicroelectronics Rousset et Dalkia collaborent depuis 2020 afin d’améliorer la […]