Les vérins Eaton XL aident les tendeurs d’amarrage à résister à des conditions brutales

Afin de maintenir la production de gaz sur la bonne voie, des tendeurs d'amarrage sur mesure ont récemment été installés pour un navire flottant de compression et de stockage de gaz naturel liquéfié (FLNG) au large de l'Afrique de l'Ouest.
Lecture : 3 minutes
Les tendeurs d'amarrage sur mesure d'Eaton Hydraulics contribuent à assurer la stabilité dans des conditions de mer difficiles

En raison des conditions offshore brutales de l’application, un fabricant des tendeurs d’amarrage s’est tourné vers son partenaire technologique de longue date Eaton et ses vérins hydrauliques XL de haute qualité. Ayant travaillé ensemble pendant plus de deux décennies, le client savait qu’Eaton tiendrait ses promesses. La volonté de collaborer à des conceptions personnalisées, ainsi que l’expertise en matière de fabrication, les technologies exclusives et les solutions de haute qualité, ont fait d’Eaton le premier choix du client.

« La tranquillité d’esprit était essentielle pour notre client, commente Peter Claessens, responsable du support client et de la chaîne d’approvisionnement. Compte tenu de notre relation de confiance, ils savaient que l’on pouvait compter sur nous pour assurer leur succès et celui de leurs parties prenantes en tant que l’un des principaux fabricants de grands vérins au monde. »

Performance et fiabilité

Grâce à leurs performances et à leur fiabilité, les vérins hydrauliques XL d’Eaton trouvent leur place dans certaines des applications les plus difficiles au monde, dans des secteurs exigeants comme le pétrole et le gaz, l’exploitation minière, l’hydroélectricité, etc. « Le navire FLNG joue un rôle crucial dans le projet offshore très médiatisé que soutenait notre client, poursuit Peter Claessens. Tout problème de stabilité du navire pouvait perturber l’ensemble du projet, créant non seulement des problèmes de sécurité, mais aussi une perte considérable de temps et d’argent pour toutes les parties concernées. C’était à nous de faire en sorte que cela ne se produise pas. »

Les enjeux étaient élevés, mais les exigences du client ont également créé des défis techniques uniques. Eaton a dû fournir une solution sur mesure pour le système d’amarrage inhabituel compensant le mouvement des vagues, où les cylindres XL étaient dans une orientation horizontale atypique. En outre, la solution d’Eaton devait résister à des conditions brutales. Peter Claessens explique que « le défi n’était pas seulement l’exposition continue à l’eau salée et aux embruns, mais aussi au sable du désert du Sahara soufflé par des vents violents. Les opérations du projet devant durer jusqu’à trois décennies, la solution d’Eaton devait non seulement être performante, mais aussi incroyablement résiliante. »

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Sepem Industrie revient à Toulouse du 20 au 22 septembre

Du 20 au 22 septembre prochain aura lieu le Sepem de Toulouse. Après l’annulation de l’édition 2021 (ou plutôt son report), celle-ci posera finalement ses valises au Meett, un parc des expositions flambant neuf. Véritables salons industriels « cœur de cible » en région, mais à portée nationale, les Sepem Industries ont été créés à partir des besoins […]

Pompes : KSB aide Solvay France à réduire sa consommation énergétique

KSB France a permis à Solvay France – notamment à l’usine de Tavaux (Jura) – de réduire son empreinte écologique et d’économiser des dizaines de milliers d’euros. Comment ? En donnant un coup de neuf à une ancienne pompe KSB (datant des années 2000) au lieu d’en acheter une nouvelle ! A l’origine de cette […]

Beko Technologies optimise l’installation d’air comprimé vieillissante d’une entreprise du secteur pneumatique

Beko Technologies a accompagné une grade entreprise issue du secteur pneumatique dans la mise à niveau et l’optimisation de son installation d’air comprimé. Arrivant à bout de souffle, cette première installation âgée de plus de trente ans ne garantissait en effet plus les exigences en matière de qualité et de disponibilité de l’air comprimé. Elle […]