L’indicateur Global Artema finit bien l’année mais manque de visibilité

Présent dans toutes les machines de production et de construction, les professions d’Artema - le syndicat des industriels de la Mécatronique - poursuivent la phase de rattrapage amorcée au 2ème trimestre 2020.
L’indicateur Global Artema offre une image de la conjoncture des professions d’Artema à partir d'une centaine d'adhérents répondant

En pleine tempête économique, l’indicateur Global Artema révèle de belles surprises pour cette fin d’année. Il faut dire que globalement, décembre est un bon mois avec des facturations et un carnet qui remontent et frôlent la zone positive. Mais la meilleure nouvelle vient des perspectives à trois mois. Celles-ci basculent en positif pour la première fois depuis septembre 2019 (courbe rouge). L’hydraulique mobile et les fixations pour le bâtiment tirent toujours la tendance.

Ces domaines s’accompagnent en décembre du secteur des transmissions et des automatismes pneumatiques qui réalisent un meilleur mois que l’année dernière. Néanmoins, toutes les professions ne partagent pas cet enthousiasme et certaines terminent difficilement une année. Les professions d’Artema devraient terminer l’année en baisse de 10 à 25%.

L’indicateur Global Artema au vert dans certains secteurs malgré le manque de visibilité

De légères éclaircies apparaissent dans certains secteurs comme les machines textile. Aussi, l’agroalimentaire, le machinisme agricole et le médical restent solides. Bien repartie au 4e trimestre, le secteur automobile manque quant à lui de visibilité. Enfin, l’aéronautique vit une période très difficile sauf pour les activités hélicoptère et défense.

Outre le contexte d’incertitude sanitaire, une nouvelle source de tensions assombrit l’horizon des premiers mois de 2021 : les problèmes d’approvisionnement et de prix des matières premières inquiètent. Ce ne sont pas seulement les métaux et l’acier. La plasturgie et certains polymères qui sont également impactés avec des hausses brutales de prix, des reports et des délais qui s’allongent voire des annulations.

Une croissance attendue de 5% pour les professions d’Artema

Dans cette spirale se greffent également des soucis dans le transport de fret maritime avec la flambée des prix et la pénurie des conteneurs au départ de l’Asie. Avec la réserve des évolutions imprévisibles de la crise sanitaire, l’année 2021 est attendue globalement en croissance autour de 5% pour les professions d’Artema.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Arskan reçoit 100 000 € de l’Ademe pour rendre accessible la 3D sans exploser l’empreinte carbone

Visualiser des données 3D tout en préservant la planète, c’est désormais possible ! Et cela, grâce au projet Low Impact 3D Visualisation technology for Environment(Live) et sa technique de compression et décompression progressive des données mis en place par la scale-up lyonnaise Arskan. Un procédé qui consiste à déconstruire et envoyer un fichier 3D en une […]

InfleXsys poursuit sa croissance maîtrisée et lève 1 M€ pour sa filiale Simesys

InfleXsys a conclu cette année 2021 en levant 1 M€ pour soutenir le développement de Simesys, joint-venture qu’elle a créée en 2020 avec son partenaire Holis Consulting, pour accompagner la digitalisation du marché de la maintenance et de l’inspection d’infrastructures industrielles. L’entreprise de services du numérique spécialisée dans le développement d’applications mobiles professionnelles sur-mesure et d’interfaces pour des objets connectés à destination des PME […]

Mécatronique : l’Indicateur Global Artema toujours confronté aux problèmes d’approvisionnement

L’Indicateur global Artema continue son repli mais cette baisse technique s’explique avant tout par une comparaison avec des mois proches du niveau d’avant la crise sanitaire (septembre 2020). La conjoncture des professions, dans l’ensemble, continue à fin septembre sur la même tendance favorable observée pendant le premier semestre. Les systèmes (hydrauliques, pneumatiques, mécaniques…) vivent toujours […]