La société Greenmot se lance dans le retrofit et l’électrification des bus

Dans un contexte de verdissement des flottes de transport de passagers, le gouvernement français et l'Ademe ont sélectionné le projet Green-eBus de Greenmot parmi les projets d'investissement d’avenir (PIA). Le financement permettra de développer un kit de retrofit afin de transformer un modèle de bus urbain diesel en bus électrique à batterie.
Lecture : 3 minutes
Shéma représentant une opération de retrofit - projet green-ebus

Tiraillé par la crise sanitaire et économique, le gouvernement Castex n’en oublie pas moins l’engagement de la Loi de transition énergétique en sélectionnant le projet Green-eBus, de la société Greenmot pour le retrofit et l’électrification des bus. Implanté à Villefranche-sur-Saône (69), Greenmot intègre ainsi le Programme d’investissements d’avenir (PIA) porté par l’Ademe. Le laboratoire d’essai et d’ingénierie bénéficie en outre d’un financement de plus d’1 M€ ; ce montant supporte le projet de réalisation d’un prototype de transformation de bus urbain diesel en propulsion électrique à batterie.

Rétrofiter les bus diesel des flottes existantes en bus électrique a un objectif : accélérer la transition énergétique par la transformation rapide et à coût maîtrisé d’une grande partie du parc actuel de véhicules. Les bus transformés – à mi-vie – pourront ainsi continuer de rouler partout. Cette prolongation de la durée de vie des bus existants a ainsi pour but de revaloriser les flottes diesel actuelles, allonger leur durée de vie et donc optimiser le budget de transport public. Ce retrofit permettra enfin de maitriser le coût de mise en place des zones à faibles émissions (ZFE).

Former une filière française de rétrofit à fort potentiel d’exportation

D’une durée de 18 mois, le projet de développement du premier prototype. Puis viendra la mise en place d’un pôle de fabrication industrielle dans l’usine de Villefranche-sur-Saône, accompagné par le renforcement du pôle SAV. « Ce projet ouvre une opportunité industrielle pour Greenmot, déclare son président Stéphane Londos. L’entreprise s’appuiera sur plusieurs partenaires régionaux afin de former une filière française de rétrofit avec un fort potentiel d’exportation. »

Ce projet représente en conséquent la première pierre d’un pôle d’ingénierie de véhicules industriels associant transition énergétique et maîtrises des spécificités des véhicules spéciaux. Les compétences mises en œuvre permettront ensuite d’aller vers d’autres énergies, telle que l’hydrogène. Enfin, le projet veut aller plus. Il consiste en une approche globale avec revalorisation des pièces démontées via une filière de réutilisation des pièces ou le recyclage de matériaux.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Contrat de réparation de toboggan d’évacuation entre Spairliners et Collins Aerospace Pologne

Collins Aerospace à Wroclaw, Pologne, a obtenu un premier accord de support pour les toboggans d’évacuation par Spairliners, un fournisseur indépendant de services après-vente d’équipements spécialisé dans le support de la famille des avions E-Jet. Dans le cadre de cet accord, Collins fournira des inspections et des tests complets des systèmes d’évacuation, ainsi que des […]

Maintenance prévisionnelle 4.0 ou Prédictive Maintenance – Des résultats concrets, au-delà de l’effet de mode

Dans cette conférence qui s’est tenue lors du Sepem Douai le 14 octobre dernier, Xavier Humel, directeur des activités de Mainnovation en France, est intervenu lors des Conférences de la production et de la maintenance, organisées par le magazine Production Maintenance, en partenariat avec l’Afim.  Lors de cette intervention, Xavier Humel a notamment abordé les […]

Cas d’application Endel sur deux interventions de maintenance en papeterie

Les équipes de Corest sont réputées pour leur savoir-faire dans le secteur de la papeterie. Un savoir-faire qui va au-delà de la maintenance technique ! À l’été 2021, elles ont en effet été sollicitées pour intervenir sur la modification des machines à papier, élément clé de la ligne de production. La machine à papier est la […]