Maintenance préventive : Tork lance un guide de productivité et cinq étapes clés reposant sur la méthode « Kaizen »

Tork, la marque d’hygiène professionnelle du groupe Essity, lance un nouveau guide issu de la méthode japonaise « Kaizen » pour aider les entreprises à mettre en place une culture d'amélioration continue. La spécificité de cette méthode réside dans son postulat de départ selon lequel l’amélioration continue se fait par petits pas et à tous les niveaux de l’entreprise, ce qui implique un engagement de la part de tous les collaborateurs.
Lecture : 4 minutes

Tork vient de publier un guide de productivité visant à améliorer la performance des entreprises et notamment la maintenance préventive à travers cinq étapes clés. Pour élaborer ce nouveau guide, la marque d’hygiène professionnelle du groupe Essity, a collaboré avec Jonas Svanäng, expert en Kaizen, qui a étudié cette méthode en améliorant les usines de Toyota et en appliquant le même apprentissage dans plus de 100 entreprises à l’échelle internationale. Jonas Svanäng est aujourd’hui régulièrement invité à partager ses réflexions sur cette méthode et son excellence opérationnelle lors de conférences internationales. « L’objectif du Kaizen est d’établir une culture d’amélioration continue en changeant les comportements. Lorsque votre entreprise adopte un état d’esprit Kaizen où les employés ont la possibilité d’influencer sur leur lieu de travail, cela les conduit à être plus motivés », explique Jonas Svanäng.

Les opérateurs engagés dans ce processus sont généralement ceux qui travaillent au sein des zones où se situent des problèmes ou des obstacles inutiles, dits Muda dans la langue du Kaizen (« déchets d’entreprise/de processus »). Ils jouent ainsi un rôle essentiel dans la prévention et l’amélioration de la productivité au sein de l’entreprise.

L’amélioration de la maintenance préventive, une priorité pour une grande majorité d’opérateurs

Une étude récente de Tork montre que 89 % des opérateurs estiment que « continuer à améliorer les process de maintenance préventive est important pour leur entreprise » et 87 % sont d’accord pour dire que « la maintenance préventive réduit les pannes de machines et les pertes de temps de production ».

« Nous souhaitons aider les entreprises à améliorer leurs process de maintenance préventive, en particulier celles qui s’orientent vers une maintenance autonome, en mettant en place des solutions intelligentes et innovantes permettant d’améliorer l’efficacité tout en contribuant à réduire les déchets. Nous savons en effet que les petits changements font partie intégrante du processus d’amélioration continue et peuvent avoir à terme un impact significatif sur la qualité, sur le prix ou encore sur la livraison », déclare Jenny Turner, directrice marketing Industrie de la branche Hygiène professionnelle du groupe Essity.

Tork propose une large gamme de produits d’entretien professionnels au sein de son système Tork Performance, pour aider à optimiser les process de nettoyage autonome dans l’industrie. Le système comprend à la fois une variété de chiffons de nettoyage et d’essuyage, des distributeurs robustes et offre une gamme d’options d’applications uniques pour diminuer la charge du nettoyage, avec des chiffons toujours à portée de main. Jusqu’à 89 % des opérateurs s’accordent à dire que « le fait de disposer de distributeurs industriels robustes et professionnels, placés exactement là où ils en ont besoin, favorise un nettoyage et un entretien efficaces ».

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Production Maintenance, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Comment le projet transfrontalier DigiMob Industrie 4.0 veut reconquérir les jeunes

Face à la désaffection des jeunes vis-à-vis de l’industrie, des partenaires de la Grande Région issus de Wallonie, de la Communauté germanophone de Belgique, du Luxembourg, de Rhénanie-Palatinat, de Sarre et de Lorraine ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Le 31 mai prochain, les différents acteurs du projet – qui rassemble des […]

Pourquoi ErgoSanté, spécialiste des exosquelettes, choisit l’Allemagne pour sa première filiale à l’international

ErgoSanté accélère son développement à l’international en ouvrant sa première filiale ErgoSchutz à Öhringen, en Allemagne. L’entreprise qui emploie à ce jour une centaine de salariés présentera notamment aux groupes industriels allemand son dernier exosquelette, le Hapo. Ce harnais de posture s’adresse à toute personne ayant besoin d’une assistance pour le dos ou dont le […]

Mecateamcluster : un club RH pour rendre les métiers de l’industrie ferroviaire attractifs

Mecateamcluster vient de créer un club RH afin de rendre les métiers de la filière des travaux ferroviaires (notamment la maintenance) plus attractifs. Tel est l’objectif du réseau spécialisé dans la conception, réalisation et maintenance des engins de travaux ferroviaires (qui rassemble aujourd’hui plus de 110 adhérents). Un club RH pour mettre la filière des […]