MES : pour une prise en main rapide des utilisateurs…

Le logiciel MES fait le lien entre logiciel ERP et atelier. Packagé pour l’industrie, simple à mettre en œuvre et facile à prendre en main en quelques heures, cette brique de l’industrie 4.0 apporte de l’efficience dans l’atelier, dès le lancement.

Brisons un mythe. Oui la prise en main d’un logiciel MES par les opérateurs peut être rapide, si la solution est intuitive. Ordinateurs, smartphones et tablettes font désormais partie de notre quotidien à tous. Ajoutez à cela une ​ergonomie tactile​, sur des supports déjà connus et largement pratiqués ou même sur un poste fixe, en fonction du contexte de l’entreprise, la manipulation de l’outil devient facile et source de satisfaction.

Des logiciels ergonomiques simples et faciles à appréhender, au regard d’écrans vieillissants et d’un système papier, participent à les rendre attrayants les métiers de la production. Cela peut être une solution à envisager dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. Ces solutions apportent au sein de l’atelier de production de l’autonomie et du confort de travail car en les guidant avec précision elles ​libèrent la charge mentale de l’opérateur sur ligne. ​Et, permettent de mettre en place le zéro papier. Il s’agit d’un argument fort pour recruter.

La conduite du changement pour faciliter un projet MES

Nous avons constaté́ ​un temps d’appropriation de notre logiciel MES ​de plus en plus court, passant dans le meilleur des cas, d’une demi-journée à 30 minutes pour les opérateurs terrain. Qui dit appropriation dit formation, mais avant toute chose, préparation. La conduite du changement est une étape fondamentale pour obtenir l’engouement des équipes tout au long du projet.

Dès le début, ne lésinez pas sur le partage d’informations : pourquoi, comment, qui, quand, pour quels bénéfices, afin d’embarquer toutes les équipes et de sécuriser​ la mise en place de votre logiciel MES​ en remportant leur adhésion. L’intégration de l’encadrement intermédiaire, qui va avoir besoin de sortir à tout moment des états, des reporting, des restitutions pré paramétrées, est un point clé de réussite.

Des indicateurs fiables et incontestables avec un logiciel MES

Les données captées en temps réel par un logiciel MES sont fiables et incontestables. Les opérateurs utilisent les fonctionnalités d’acquisition de la donnée en manipulant ​l’outil MES : mesures d’autocontrôles, lots et quantités mises en œuvre dans les productions, lots et quantités produites, arrêts, causes d’arrêt et durée, non conformités, temps de main d’oeuvre à déclarer. La saisie sur le flux est entièrement guidée par le système, l’opérateur est alerté, avec les instructions données, les erreurs sont évitées. Il sait ce qu’il a à faire et quand le faire : contrôles, ingrédients, qualité, un coup d’œil sur le TRS et les avance retard sur les OF. Les préparations sont réalisées avec précision, gage de qualité et de satisfaction client !

Denis Poissel (VIF Software)

Lire la suite
Sur le même sujet

Impression 3D pour la maintenance : Stratasys prolonge son contrat avec Airbus

Stratasys étend son contrat initial avec Airbus portant sur la production de pièces pour l’A350, mais pas seulement. Cette extension élargit en effet la gamme de pièces imprimées pour l’avionneur afin d’inclure des pièces de rechange et de remplacement pour la maintenance. Celles-ci concernent également la réparation et la révision (MRO) ainsi que des pièces […]

IIoT : Newsteo fête ses 15 ans et poursuit son développement vers l’industrie

Dans quel contexte pour quels besoins précisément avez-vous créé Newsteo ? Newsteo a été créé autour du projet de la transmission de données sans fil. Quand les créateurs ont commencé à travailler sur cette question, ils ont constaté que les capteurs étaient énormément utilisés dans l’industrie. Ces mesures restaient souvent dans le cadre d’une mesure […]

Azur Drone envoie un drone autonome en expérimentation sur le site Orano La Hague

Pour la première fois, la société Azur Drone envoie un drone autonome en expérimentation sur le site Orano de La Hague. Déployé depuis le début de l’année dans le cadre d’une phase d’expérimentation, le drone autonome Skeyetech réalise quotidiennement des missions de surveillance et d’inspection sur le site de La Hague. Il est ainsi opéré […]